Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 12:24

ok-1-.jpg

          Deuxième déplacement en banlieue, après Cergy, Ségolène Royal s’est rendue mardi à Ris-Orangis, entraînant les médias pour mieux illustrer son combat pour les Français. Avec ces deux déplacements, le signe politique est donné : la justice sera le premier de ses combats. La candidate place ainsi sa campagne au cœur des luttes du socialisme et de la gauche après un quinquennat de Nicolas Sarkozy très à droite, tourné au profit du grand capital.

 

Ségolène Royal à Ris-Orangis a souhaité donner deux signes forts illustrant son combat pour plus de justice.

Rencontrant des jeunes dans une école de la deuxième chance, elle a rappelé sa ferme détermination à agir pour donner à chaque jeune de France sa chance dans la société.

Se rendant ensuite à l’entrée de l’ancienne usine de biscuits Lu, transformée en vaste friche, la socialiste est venue apporter son soutien aux salariés de toute la France en lutte contre l’abus des licenciements boursiers. Elle propose, pour stopper ce type inacceptable de licenciements, d’inscrire dans la loi, après la décision de la cour d’appel, un contrôle préalable sur les entreprises du CAC 40 et de conditionner les aides de l’Etat "à l’interdiction de licencier ou de délocaliser si elles font des profits".

Alors que les combats à gauche paraissent trop souvent éloignés de la vie des Français, ces visites sur le terrain, à la rencontre directe des habitants, en font la force de la candidate socialiste.

 

Mais si la socialiste place la justice au premier ordre de ces combats, elle ne conçoit pas la justice sans croissance économique définissant ainsi une ligne politique. Pour la socialiste, il faut en effet prendre en compte la réalité économique pour assurer une croissance dans un monde globalisé. Forte des réussites dans sa région, la socialiste entend mener une réelle politique industrielle pour sauver, le plus possible, les industries de main-d’œuvre en France, pour soutenir les entreprises qui investissent dans l’innovation et la croissance verte.

Liant justice sociale et croissance économique, la socialiste considère qu’il ne peut y avoir dans un pays développé comme le nôtre, d'efficacité économique sans justice sociale. Elle remet ainsi l’entreprise au cœur de la vie sociale pour la réussite économique et pour le progrès social.

 

Ségolène Royal associe, comme aucun autre candidat à gauche, justice et réussite économique. Entre les partisans du tout à gauche mettant en avant la justice contre les patrons et les partisans du réalisme économique avant le social, Ségolène Royal offre une troisième voie aux socialistes et à la gauche.

Dans le combat démocratique qui s’ouvre à gauche avec les primaires, Ségolène Royal, en défendant cette troisième voie,  lance le débat des idées, enfin !

 

Philippe Allard

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires

Denis 19/12/2010 20:31



Et si tout simplement, elle offrait une 3e voie à la France ?



Gulliver 19/12/2010 15:38



Dans une opération manifestement préméditée, peut-être organisée par un des médias invités, un jeune de quinze ans s'est installé à la droite de Ségolène Royal pour la chambrer sur le thème de la
deuxième chance... aux élections. Ce jeune, contrairement aux autres élèves et aux enseignants, tous très motivés et  intéressants, n'avait rien à dire. Il a eu droit, honneur suprême et
prévisible, à passer au Petit journal de Canal Plus. Comme quoi, le ségobashing paie dès le plus jeune âge.


Voir la vidéo de la visite en résumé


http://portail.123.fr/bis/DA91/2010/12/segolene-royal-a-ris-orangis-rencontre-avec-des-jeunes-et-des-salaries-qui-ne-renoncent-pas/


et en intégrale (sur i-phone)


http://gallery.me.com/lankou#100085



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link