Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 07:09

1157198_mia.jpg

Jeudi 18 novembre, Ségolène Royal a inauguré à Cerizay, dans les Deux-Sèvres, la chaîne de montage des préséries de la Mia, la voiture électrique sortie des bureaux d’étude d’Heuliez. Dans quelques jours, les premières préséries sortiront de cette chaîne ; elles sont destinées à valider le véhicule et son process de fabrication. Puis viendront la production en série au printemps prochain, les premières livraisons en juin 2011, et les premières ventes aux particuliers en 2012.

« C’est une voiture très silencieuse et agréable. », a souligné la présidente de la Région Poitou-Charentes après avoir conduit une Mia quelques kilomètres dans Cerizay.

ALeqM5hzWDDbJhleWIKWC2fIr1hHquYlqw.jpeg

Ségolène Royal lors de l'essai d'une Mia, jeudi 18 novembre 2010 à Cerizay (AFP, comme la photo précédente)

Le nouveau constructeur automobile français, issu de la reprise d’Heuliez le 30 juin 2010, est détenu à 31% par la région et à 69% par la société allemande Mia Electric GmbH (= Sarl), qui a pour associés l’entrepreneur sarrois Edwin Kohl et des experts en énergie d’Essen, la société Conenergy AG (=SA). Pour la Mia, le châssis est fabriqué par la branche emboutissage d’Heuliez, reprise par le groupe français Baelen Gaillard Industries

Redessinée par l’ancien designer en chef de Volkswagen, Murat Günat, la voiture est présentée en 3 versions.

mia-4.jpg

La Mia

La Mia trois places peut atteindre 110 km/h, possède une autonomie de 100 km sans recharger la batterie standard de 8 kWh, et offre, avec le siège conducteur placé au centre, une vue dégagée optimale. La batterie se recharge sur le secteur (220 volts) en 2,5 heures ; une recharge rapide de 10 minutes permet d’effectuer un trajet de 8 km.

mia-2.jpg

mia-5.jpg

Une version existe aussi avec une batterie de 12 kWh, plus puissante, qui permet une autonomie accrue de 30%. Le coût des 100 km est très faible car la Mia est économe en électricité : 1,50 € seulement, soit un coût très inférieur à celui d’une voiture à essence, ce qui n’est pas un mince avantage.

e083c9898d-1.png

La Mia L

La Mia L quatre places est plus longue de 32 cm – son volume de chargement passe de 260 à 420 litres par rapport à la Mia - et la banquette 3 places à l’arrière est rabattable pour agrandir l’espace de chargement.

mia-6.jpg

La Mia utilitaire

Enfin, la Mia utilitaire a un seul siège – celui du conducteur – et son volume de chargement est multiplié par plus de 3 par rapport à la Mia L, à 1500 litres.

La mise en vente de la Mia a débuté le 6 octobre 2010, il y a moins d’un mois et demi, et le succès est déjà au rendez-vous : entre 500 et 1000 commandes auraient déjà été passées selon Le Parisien, 1000 selon d’autres sources.

Quelques succès ont été remportés en France, avec des commandes du Conseil général des Deux-Sèvres présidé par le socialiste Eric Gautier, de la Région Poitou-Charentes, de la mairie de Nice, ville dirigée par Christian Estrosi, ministre sortant de l’Industrie et principal protagoniste de Ségolène Royal dans le dossier de la reprise d’Heuliez, de la communauté de 25 communes du Pays de Matha en Charente Maritimes, et de la ville de Billère, 14 000 habitants, dans les Pyrénées-Atlantiques, dont le maire est le socialiste Jean-Yves Lalanne, vice-président de la communauté d’agglomération de Pau. D’autre part, la Mia est actuellement en lice pour les marchés d’autopartage des villes de Nice et de La Rochelle, dont l’attribution sera rendue publique prochainement. Gageons que ces villes donneront la victoire à la Mia.

L’Allemagne est le second marché-cible de la Mia et le premier marché automobile d’Europe : avec les relations et les réseaux de distribution auxquels les associés de Mia Electric GmbH ont accès, la Mia y rencontre ses plus beaux succès, surtout dans le secteur de l’énergie, qui est celui de Conenergy AG. L’alliance que Ségolène Royal a contracté au nom de la Région Poitou-Charentes avec les associés allemands de Mia Electric GmbH apparaît pleine de promesses.

emobility_mia_MVV271010.jpg

Roman Dudenhausen, directeur général de Mia Zlectric GmbH, Georg Müller, président du Conseil d'Administration de MVV Energie AG, et Matthias Brückmann, membre du CA de MVV Energie AG, posant avec une Mia devant le siège de MVV Energie AG

 Le groupe énergétique MVV Energie, basé à Mannheim mais ayant de nombreuses implantations en Allemagne, ainsi qu’en République tchèque, a été séduit : c’est aujourd’hui le plus gros client de la Mia. Fort de ses 3,2 Md€ de chiffre d’affaires annuel et de ses 6000 employés, il proposera la Mia à ses partenaires dans les sphères publiques et privées.

 

Ladestation oben FutureFleet 640

Station de chargement en électricité Future Fleet, projet d'une flotte commune à SAP et MVV Energie AG de 100 voiture électriques

07b.jpg

La Mia à Aix-La-Chapelle, à la première station de rechargement en électricité de la STAWAG en libre-service de la ville

La société des services municipaux d’électricité d’Aix-La-Chapelle, la STAWAG Stadtwerke Aachen AG, qui compte 365 employés et réalise un chiffre d’affaires annuel de 419 M€, a également passé commande ; Aix-La-Chapelle est la 27ème ville d’Allemagne et compte 260 000 habitants.

02b.jpg

Présentation de la Mia sur le stand de N-ERGIE AG lors du Salon des consommateurs le 2 novembre 2010 à Nuremberg (N-ERGIE)

Enfin, N-ERGIE AG, fournisseur régional d’énergie basé à Nuremberg, est également client : le fournisseur régional réalise 1,8 Md€ de chiffre d’affaires, emploie 2600 personnes et se classe parmi les 10 premiers producteurs d’électricité en Allemagne.

Côté prix, la Mia sera vendue 19 900 euros TTC, mais avec le bonus écologique, son prix s’établira en France à environ 16 000 euros TTC selon Mia Electric. La Région Poitou-Charentes attribuera même à ses habitants une aide qui permettra au prix de la Mia de tomber à 13 900 euros TTC.

La Région a d’ailleurs décidé poursuivre son pari dans la voiture électrique et de lancer un fonds de 12 M€ pour son développement : aide à l’acquisition, développement de l’offre (taxi électrique, autopartage, …), développement des stations de recharge et de stockage de l’énergie électrique, développement de solutions de location de voiture ou de batteries de longue durée, développement de nouvelles voitures électriques.

Vidéo elisa6666

« La forte demande dont la Mia fait l’objet depuis l’ouverture des ventes est un signal très encourageant, qui confirme le réalisme des objectifs de production que nous nous sommes fixés. Notre ambition est en effet de mettre sur les routes 5000 Mia entre le début de la production de série en juin et la fin de l’année 2011 », a déclaré Roman Dudenhausen, directeur général de Mia Electric GmbH. Si 1000 Mia ont été commandées en un mois et demi, l’objectif de 5000 Mia pour 2011 devrait être tenu. Le constructeur automobile compte vendre 10 000 Mia en 2012, ce qui représente la fourchette basse de l’estimation de la capacité de production de l’usine de Cerizay.

Cette montée en puissance permet aux salariés de l’ex-Heuliez d’être optimistes, aussi bien pour la branche emboutissage, qui produira le châssis de la Mia, que pour la branche voiture électrique, qui produira la voiture électrique. Actuellement, pour la branche voiture électrique – le nouveau constructeur automobile – 158 personnes sont sous contrat dont 50 prises en charge par une convention régionale pour la sécurisation des parcours professionnels : c’est la fameuse Sécurité sociale professionnelle mise en place par Ségolène Royal dans la région, et c’est aussi un exemple parlant de « politique par la preuve ».

Les perspectives sont bonnes pour les ventes de Mia : « Je suis persuadé qu’il va nous falloir augmenter nos capacités de production dès l’an prochain. Le marché a mûri et nous avons six mois d’avance sur nos concurrents », affirme, Laurent Buffeteau, le directeur général de Mia en France, qui prévoit de réembaucher près d’une centaine de personnes d’ici à juin 2011. L’usine de Cerizay devrait produire 40 voitures électriques par jour dès 2011.


Salon de la croissance verte et des éco-industries à Poitiers : sur l'invitation et les affiches, la Mia, en bas, à gauche

La Mia sera prochainement très présente aux grands rendez-vous professionnels, comme le Salon des Maires et des Collectivités Locales qui se tiendra à Paris du 23 au 25 novembre, le Salon de la croissance verte et des éco-industries organisé du 25 au 27 novembre à Poitiers, et le Salon Pollutec, du 30 novembre au 3 décembre à Lyon.

Incontestablement, la Mia, voiture électrique, est en passe de devenir un succès, autour d’un axe franco-allemand qui réussit. C’était aussi autour de cet axe que Victor Hugo voyait se construire les Etats-Unis d’Europe…

Frédérick Moulin

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Ecologie - Environnement
commenter cet article

commentaires

mirjossbom 20/11/2010 20:25



Noël Mamère à critiqué!... Et bien moi et beaucoup d'autres disent bravo pour les salariés d'Heuliez, bravo pour le combat, bravo pour la ténacité, bravo
pour cette petite voiture à laquelle nous souhaitons longue route!


BRAVO Ségolène Royal et ceux qui y ont cru!


La majorité des territoires de la France ont à leur tête des responsables socialistes... voilà un beau marché!! Je suis étonnée qu'ils ne se soient pas
précipités pour commander ce petit véhicule pouvant servir avec bonheur les services publics... et ainsi montrer le soutien, en leur nom, des français vis à vis d'autres Français qu'une élue
socialiste a si bien su défendre!!



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link