Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 09:34

25533-1-.jpg Samedi soir, sur France 2, Martine Aubry était l’invitée de l’émission « On n’est pas couché » de Laurent Ruquier.

Tout semblait bien commencer, Martine Aubry apparaissait à l'aise espérant marquer des points dans cette émission de divertissement, alors qu’elle est en chute dans les enquêtes d’opinion.

Mais les journalistes Audrey Pulvar et Natacha Polony n’avaient pas l’intention d’accepter une émission « pépère». Il fallait voir ce que la candidate a dans les tripes. L’attaque allait venir à la fin de l’entretien sur les affaires en cours qui pèsent sur la campagne de Martine Aubry.: l’affaire Guérini et l’affaire DSK.

 

 Si vous êtes désignée, n’est-ce pas en fait Guérini qui vous aura « faite reine » lance Natacha Polony en rappelant que lors du dernier congrès de Reims, Martine Aubry l’a emporté après une tractation douteuse avec celui qui tient les voix de la fédération des Bouches-du-Rhône. La suspicion reste entière sur cet arrangement qui aurait fait de Martine la première secrétaire sous couvert de laisser Jean-Noël Guérini à ses affaires dans son département. Les questions sur DSK suivent et l’atmosphère devient alors de plus en plus pesante. Martine Aubry tente de sauver une dernière fois DSK, qu’elle considère « blanchi » par la justice. Mais elle évoque toutefois son comportement vis-à-vis des femmes. On ne comprend pas bien. Puisqu‘elle le déclare « blanchi » qu’est-ce qu’elle lui reproche ? Martine Aubry devient de plus en plus confuse, se perd dans sa volonté de le soutenir tout en prenant ses distances. Mais vous étiez liée par le pacte de Marrakech ? Martine Aubry n’en est plus très sûre « qu’est-ce que vous en savez ? ». Avait-elle donc l’intention de trahir le pacte avant cette affaire ?

 

Martine Aubry se perd dans ces/ses affaires... Son agacement se fait de plus en plus sentir. D’autant que Natacha Polony n’hésite pas à la braver. Elle remet totalement en doute les discours qu‘elle vient de tenir sur sa volonté de changement. « Je ne vois pas bien comment elle peut changer avec ce que vous proposez … j’entends une musique que j’entends depuis trente ans ». Martine Aubry découvre ce que c’est réellement qu’une campagne présidentielle. Il faut une réelle force pour tenir.

Ségolène Royal s’invite alors dans l’entretien. Martine Aubry avait en effet été de celles et ceux qui n’avaient pas ménagé la candidate en 2007. Si « elle n‘a pas été aidée » dans son propre parti, elle a tout de même obtenu 27 % au premier tour de 2007 précise Natacha Polony. Avec un président aussi affaibli aujourd’hui il faudra faire plus, sous entendant que cela semble difficile, « si non ce sera tout de même un gros échec ». Enfin sur son déplacement à Marseille sur le thème de la sécurité, la journaliste lance «  Martine a fait du Ségolène Royal ».

 

L‘agacement de Martine Aubry pèse de plus en plus. Les mots se bousculent, les gestes sont plus nerveux. Audrey Pulvar fait même un mouvement de recul face à Martine Aubry plus incisive. Martine perd le contrôle de son langage. Elle parle de « coup de gueule » dans son déplacement à Marseille. Précise qu’il s’agissait de l’opération « caramel 22 » comme « 22 v’là les flics ». La salle rit, Martine croît faire rire, mais c’est à ses dépens. Elle en prend conscience. Tout cela manque de plus en plus de sérieux. Elle va descendre encore plus bas, d’un coup, d’un mot. Elle ne semble plus rien contrôler et lance l‘expression  de trop en affirmant ne pas vouloir accepter que la politique soit ramenée à « des affaires de cul ». C‘est dit. Il y a des mots qui peuvent briser une carrière politique. « Cette affaire de cul » est l’expression de trop. Elle éloigne Martine Aubry de la Présidence de la République. Dans la bataille politique, quelques soient les coups que l’on reçoit, il faut toujours rester digne. Martine Aubry vient de perdre la bataille. « Cette affaire de cul » emporte tout espoir. « Cette affaire de cul » vient de mettre Martine Aubry hors-jeu.

 

Philippe Allard

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

patrick 06/09/2011 10:31



je suis sur le cul !



mirjossbom 05/09/2011 17:58



Et surtout le manque de mise à distance (primordiale), et l'extrême maladresse! Quand le physique parle en lieu et place de la personne c'est que l'on ne
domine plus du tout la situation! Cela demande beaucoup de travail sur soi...



PERROGON 05/09/2011 17:49



L'art oratoire est primordial en politique. Dans la sphère médiatique, chaque mot a son importance. Il faut avoir la parfaite maîtrise de son langage et de ses gestes pour capter l'attention.
Faire "le buzz", c'est prendre des risques de rejet. Quant on accepte de se frotter dans une émission d'humour il faut en posséder beaucoup pour tenir son rang. Tout ceci pour dire que
médiatiquement Martine n'a strictement aucune chance. Quant l'image plus que le message transmis détermine le pouvoir la prudence est de ne pas aller sur les terres de ses concurrents, François
ou Ségolène. C'est la vie politique d'aujourd'hui. L'arrogance verbale est destructrice en politique. 



mirjossbom 05/09/2011 01:42



Voir l'émission :


http://on-n-est-pas-couche.france2.fr/



mirjossbom 04/09/2011 21:20



Je pense aussi que pour mieux comprendre il faut avoir vu ou prendre le temps de regarder l'émission.


Cela n'enlève rien au comportement non contrôlé d'une candidate à la présidentielle française.



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link