Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 16:12

343341-1-.jpgLes électrices et les électeurs de la 1ere circonscription de Charente-Maritime se sont exprimés dimanche et ont placé en tête Ségolène Royal avec un peu plus de 33% des voix. Le dissident du Parti socialiste Olivier Falorni arrive derrière.

Celui qui voulait faire de cette élection une sorte de Primaire entre socialistes a échoué. La candidate du Parti socialiste l’a emporté.

 

La candidature d’Olivier Falorni, ancien premier secrétaire de la fédération de Charente-Maritime, au-delà des ambitions personnelles, ne pouvait pas être validée par le Parti socialiste. Dans le cadre de la rénovation, les adhérents du Parti socialiste se sont prononcés pour la parité. Pour arriver progressivement à celle-ci, dans les circonscriptions où le député sortant ne se représente pas, c’est le cas pour Maxime Bono, ces circonscriptions sont en priorité réservées à une candidature.

La dissidence d’Olivier Farloni bafoue donc la règle voulue par les militants du Parti socialiste et l’axe de la politique menée par le Président de la République et le Premier ministre qui ont réussi à constituer le premier gouvernement paritaire de la Vè. République.

Pour réussir la parité et sortir d’un ancien régime, il fallait en effet imposer une règle contre les conservatismes encore forts et leurs vieux discours expliquant que seul le genre masculin a la capacité de remporter une élection. Pour imposer la parité, il fallait une politique volontariste. C’est la politique voulue par la majorité des militants du Parti socialiste. 

 

Après le résultat des élections du 1er tour, la campagne change de sens. Nous ne sommes plus dans une primaire entre socialistes. Ségolène Royal, en remportant cette sorte de primaire, est la candidate du Parti socialiste et de la majorité des électeurs socialistes.

En refusant la règle républicaine qui veut que les candidats de gauche se désistent, au second tour, au profit du candidat de gauche arrivé en tête, en maintenant sa candidature contre Ségolène Royal, Olivier Falorni ouvre une autre bataille : la bataille gauche / droite.

La droite minoritaire dans cette 1ère circonscription de Charente-Maritime trouve en-effet dans la candidature d’Olivier Falorni l’espoir de prendre sa revanche contre la gauche.

Les électrices et les électeurs de droite ne s’y sont pas trompés et plusieurs ont déjà fait leur choix dès le 1er tour. La candidate à abattre pour la droite c’est Ségolène Royal, la candidate du Parti socialiste. La droite va voter pour Olivier Falorni. 

L’honneur d’Olivier Falorni aurait été de se démettre pour éviter d’entrer dans le jeu de la droite, mais pour le moment, il n’a pas fait ce choix. A celles et ceux qui l’accompagnent de trouver les mots pour l’amener à la raison, il faut savoir s’arrêter.

 

En maintenant sa candidature, Olivier Falorni devient le candidat de la droite. On entre dans une bataille classique gauche/droite, c’est son choix, c’est sa responsabilité, c’est aussi son déshonneur.

 

Philippe Allard

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires

Imbert Josette 15/06/2012 09:01


Je partage les commentaires  précédents.


J'appelle, avec vous, Lionel JOSPIN  à soutenir Ségolène car il a encore une influence et il se doit de s'en servir pour aider et Ségolène ET le parti SOCIALISTE. Il est grand temps qu'il
"jette la racune(rancoeur,) à la rivière ": il se grandirait et réparerait le tort qu'il a fait à Ségolène dans son livre l'impasse


 


J'en appelle aussi à la philosophe Syviane Agazcinski, qui a magnifiquement défendu la PARITE à envoyer un communiqué et à venir au dernier meeting de Ségolène mettre ses actes en accord avec ses
idées.


 


Ségolène; tu n'es pas seule : si je n'habitais pas si loin (Lyon) et si j'étais plus jeune (77ans) je serais allée à La Rochelle: j'ai passé 30 ans de ma vie à militer aux cotés de Y.Roudy à
mener le combat pour les gfemmes dans tous les domaines, nous sommes avec toi !!Merci, FEMME DEBOUT, tu honores toutes les femmes!

Régine Chatenoud 12/06/2012 14:31


Bonjour,


Pas de souci Mr Falorni pourra se regarder dans sa glace lundi matin.


Que fait-on de l'accord voté par les militants, que lorsqu'un homme ne se représentait pas la circonscription était attribué à une femme.Ségolène est une FEMME, Falorni est un homme. Va-t-il
resté élu de la mairie de La Rochelle? Les Rochelais auront alors un élu de droite;pourquoi tant de haine envers Ségolène, allez voir à la Région M Fontaine la déteste et a trouvé sa vengeance
avec Falorni.


Oui à un comité de soutien "hors frontières".


Pauvre Jospin il en est encore a régler ses comptes;que de machos au PS.

cunegonde 12/06/2012 12:58


Segoléne  elle fait ce qu'elle dit


c'est une élue PROPRE


elle n'a pas repris le poste à Delphine Batho


elle se présente sur un canton où le sortant ne se représentait pas


elle ne prend la place de personne


ce canton n'est pas plus à Forlani qu'à elle si ce 'est que depuis dimanche c'est elle qui a eu le plus de voix!


 


je n'ose imaginer ce qui se dirait si c'est elle qui était minoritaire et qu'elle ne veuille pas se désister...........


allons  Monsieur Forlani  un peu d'honnêteté SOCIALISTEvous honorerait


  que voulez vous la réussite de Hollande ou la vôtre  ?


 


er lundi quand vous vous regarderz dans une glace  le portrait renvoyé sera celui d'un homme pas très content de lui


où sont vos valeurs  ne me laissez pas penser   qu'elles ne sont que pour votre porte feuille (argent s'entend)


J  OSE CROIRE QUE VOUS N ALLEZ PAS VOUS MAINTENIR  


UNE SOCIALISTE COMME MOI NE PEUT PAS LE CROIRE

Harmonie 12/06/2012 11:36


Isabelle fait appel à des griefs d'un autre temps/ Tapez, frappez, fermez les yeux sur ce que S. Royal a apporté et apporte toujours au PS où on l'a volée, à la politique où on a repris sans la
citer, ses idées.


Votre propos me paraît bien vindicatif et indécent et soutenir Falorni - même si vous ne le dites pas dans ces termes - est tout simplement ignoble. Qu'a t-il besoin pour faire barrage - un
barrage finement orchestré par Bussereau, Jospin et tous les machos qui les entourent - des voix UMP et de celles de PS aigris; incapables d'oeuvrer pour la collectivité; ce que cette GRANDE
DAME a toujours fait. Alors Falorni et ses soutiens UMP, PS (dont je souhaite connaître l'identité) sont des politiques de bas étage.


Les humiliations diverses subies par S. Royal, sa capacité à toujours être une "Femme debout" font me dire qu'elle est essentielle à cette vie politique propre, exemplaire ! Oui, j'ai bien dit
"propre, exemplaire" !

Harmonie 11/06/2012 17:29


N'oublions quand même pas que Jospin participe allègrement à cette volonté de "mise à mort" !


Falorni n'hésite pas à quémander les voix de l'UMP avec l'aide d'un Bussereau dépité depuis plusieurs années par ses échecs face à Ségolène. Raffarin me semble moins vindicatif mais...


Il faut, comme l'a fait Falorni dès hier soir, un comité de soutien à Ségolène Royal qui dépasse même les "frontières" de la Charente-maritime.
Copé parle actuellement de la Rochelle 1 et il est évident qu'il sera très satisfait si S. Royal est battue par le sieur Falorni, macho, incapable d'accepter une ligne de conduite son égo est
tellement essentiel..


M. Aubry et C. Duflot vont à La Rochelle ce mardi pour soutenir la candidature de Ségolène, j'espère qu'elles vont lui apporter le soutien qu'ELLE mérite parce que sans elle, plus de politique
propre !

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link