Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 23:16

 

36073 1643831103474 1467755058 31608547 5209070 n[1]S’il n’est pas du tout question d’accepter la violence lors des manifestations, s’il faut encore appeler avec force la jeunesse à manifester pacifiquement comme l’a fait la socialiste Ségolène Royal, on ne peut pas non plus rester sans voix sur la situation de ces jeunes arrêtés, jugés en comparution immédiate et condamnés.On ne peut pas accepter que s’installent en France deux justices : une justice dure et expéditive pour les jeunes des banlieues et une justice tolérante pour les puissants.

 

Alors que le ministre de l’intérieur a été condamné pour injure raciale, alors que la mairie de Paris vient de passer un accord avec l’UMP pour retirer sa plainte contre un ancien président de la République, alors que des chèques et des médailles de la légion d’honneur circulent au plus haut niveau de l’Etat, alors que les affaires se multiplient contre le pouvoir, la justice se montrerait aujourd’hui implacable pour les jeunes des banlieues pris dans un mouvement de protestation alors qu’ils ne sont pas connus des forces de police et qu’ils n’ont pas d’antécédents judiciaires.


Encore une fois, nous devons refuser la violence, toutes les formes de violences. Mais, pour les jeunes lycéens qui n’ont jamais été appréhendés, une justice expéditive pour l’exemple n’est pas acceptable. La justice doit rester sereine et ne doit pas être au service d’une répression politique. Il faut laisser le temps nécessaire à la justice de se prononcer, afin que la défense puisse s’exercer pleinement dans cette période de tension sociale qui secoue l’ensemble de la société, des jeunes aux adultes.

 

 Quel avenir offre-t-on à ces jeunes lorsqu’ils démarrent dans la vie avec un casier judiciaire ?

 

Nous nous souvenons de la situation offerte au fils Sarkozy, incapable de réussir ses études mais à qui on offre un fauteuil sur le seul gage de son nom. On connaît aussi le taux de chômage, l’abandon des jeunes, l’absence d’espoir dans les banlieues. Qu’a fait le pouvoir en place pour ces jeunes ? Quel est le résultat de sa politique ?  

 

Rien ne justifie la violence, mais tous condamnons l’injustice dans notre République.

 

Philippe Allard

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans La parole aux militants
commenter cet article

commentaires

mirjossbom 21/10/2010 01:56



Tout est au même niveau dans ce "pouvoir" désastreux!


Rien n'est apparemment logique et pourtant... tout va bien dans le même sens! La loi de ceux qui pensent avoir la puissance...


C'est pour cela qu'il faut continuer à défendre nos valeurs, plus que jamais!



dora 20/10/2010 23:57



Pour moi, le gouvernement à l'heure actuelle nous rejoue 2005 : on fait la provoc à mort, les jeunes qui sont déjà proches de l'explosion explosent et ensuite c'est la faute des syndicats de la
gauche et de je ne sais quoi. Au final, on retourne sur le sécuritaire et on se refait un petit tour de manège. Si le gouvernement ne veut pas négocier c'est qu'il envoie les CRS en banlieue pour
mettre la pression aux jeunes et discréditer les luttes. D'un coté on a les jeunes qui croient qu'ils ont un avenir ceux-là sont dans les cortèges, de l'autre les jeunes qui sont partis de rien
pour arriver au pôle emploi ou qui tiennent les murs dans les cités. Ceux-là sont en marge des manifs, ils n'ont rien à perdre, ils veulent tout casser car pour eux l'avenir c'est rien. Ils se
révoltent on les comprend. Comment leur faire croire à nouveau en l'avenir ??? C'est la grosse question des années à venir; il faut redonner l'espoir aux jeunes. Ici un jeune débute, il est déjà
fichu. Dans les autres pays, on compte leurs job students comme expérience. Ici les jobs d'été c'est pas des vrais boulots, donc vous n'avez pas d'expérience, donc on vous embauche pas. Une
société qui se prive de l'énergie de sa jeunesse, c'est d'abord une société défaillante, décadente et sans avenir. Les enfants sont le bien commun de l'humanité. Prenons nos enfants donnons leur
un avenir. Dealer du shit c'est ni un avenir, ni un choix.



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link