Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 12:01

231196_1976657343922_1467755058_32177616_3525176_n-1-.jpg  La gauche au pouvoir en 2012, l’idée est aujourd’hui de plus en plus plausible, compte tenu du désastre du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Même si rien n’est gagné d’avance dans une campagne électorale.

 Si jusqu’ici la préparation des Primaires a surtout été dominée par des questions d’image, des uns et des autres, avec la valse des sondages de popularité, la question de l’orientation politique va maintenant s’imposer dans le débat. Le projet du Parti socialiste, adopté au bureau national, ouvre un nouveau temps politique, laissant la place aux candidates et candidats pour en donner leur lecture et définir les grandes orientations.  

 

 C’est dans ce contexte que la candidate socialiste Ségolène Royal, qui avait souhaité prendre du recul, revient sur la scène médiatique pour défendre ses idées et ses propositions. Car ce qui intéresse la candidate socialiste, c’est bien de convaincre les Françaises et les Français qu’une autre politique est possible, qu’on ne peut pas se contenter d’une simple gestion des affaires publiques si l’on veut dynamiser l’économie française.

 

 La question qui se pose alors pour une nouvelle politique c’est de trouver les marges de manœuvre dans une économie mondialisée. C’est la question fondamentale et Ségolène Royal sur cette question a une approche différente de ses camarades socialistes . Elle porte une ambition d’un Etat plus volontariste pour à la fois impulser une dynamique économique et une plus grande justice sociale, car pour la socialiste « tout se tient ».

 

Dans ses prises de positions, Ségolène Royal veut démontrer que ces marges de manœuvre existent pour mener une autre politique.  

- On le voit dans sa lutte contre la vie chère pour un Etat plus interventionniste afin de réguler le système et redonner aux Français du pouvoir d‘achat. Un Etat régulateur qui intervienne pour limiter la hausse des prix de l’énergie et des produits de consommation de base.

- On le voit dans le développement économique. Ségolène Royal veut un Etat beaucoup plus actif, avec le concours des régions, pour défendre les petites entreprises, maintenir ainsi ou créer des emplois mais aussi favoriser l’innovation une des clés du dynamisme économique dans la compétition internationale.

- On le voit sur la croissance verte, Ségolène Royal veut un Etat plus entreprenant en ce domaine qui ne se contente pas d’organiser des colloques mais qui par des mesures fiscales, par des aides aux entreprises, par le soutien à la recherche intervienne pour dynamiser tout ce nouveau secteur économique.

- On le voit sur la réforme fiscale qu’elle veut mener pour à la fois favoriser une plus grande justice dans la répartition des richesses, mais aussi permettre de trouver les moyens nécessaires à l’Etat pour baisser la dette et mener les politiques notamment en faveur de la formation. La qualification est une autre clé du dynamisme économique.

 

Ségolène Royal a pris le temps du recul, du travail, de la réflexion, de la concertation pour consolider son projet politique et fixer les orientations pour 2012 en définissant les marges de manœuvre. Elle balaye aujourd’hui d’un sourire les questions d’image, pour ne heurter personne. La campagne présidentielle c’est avant tout un projet politique à proposer aux Françaises et aux Français pour un quinquennat qui mérite ce travail, ce temps de recul, cette ambition. Ségolène Royal est prête.

 

Philippe Allard

photo de Christine Pichette.

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires

Saunoi Jean-François 30/04/2011 16:26






Selon l'enseignement de François Mitterrand, une élection se gagne par la gauche. Certes. Mais l'expérience de 1981 devrait nous inciter à éviter la
confrontation bloc contre bloc avec les créateurs de richesses. Ne faudrait-il pas envisager, non pas une 3ème voie qui a mené au désastre bien des social-démocraties, mais un 3ème pôle au
sempiternel face à face état/entreprises, pauvres/riches ? Ne pourrions-nous pas faire confiance à notre peuple qu'il faut, plus que jamais, sortir de sa torpeur abstentionniste ? Un
rééquilibrage du "marché" en faveur de la demande, ce 3ème larron dont on voudrait améliorer le pouvoir d'achat à défaut de le lui rendre, est désormais indispensable. Car, c'est là que se trouve
le véritable contre-pouvoir à la toute puissance financière dans l’optique de s’ouvrir les marges de manoeuvre et de négociation susceptibles de rassembler toutes les parties prenantes au
redressement de notre pays au sein d’une Europe démocratique. En d'autres termes, substituer au hold-up sur les prix et au chantage à l'emploi, un autre à la consommation, tout du moins à
l'encontre de ceux qui refuseront de se montrer coopératifs, sachant qu’en cas de nouvelle crise, c’est ce qui se passera de toute façon…



philippe Allard 30/04/2011 13:28



Aucun problème Tébio, toutes les contributions sur le blog militant peuvent être reprises et diffusées.



Tébio 30/04/2011 13:17



Très bon ouvrage de synthèse, je m'y retrouve totalement.


Puis-je le diffuser auprès d'amis encore hésitants?


Cordialement,


Tébio



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link