Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 20:56

 

upp-fiscalite

 

Chers amis, chères amies,

Venez nombreux à l'Université Populaire Participative sur la fiscalité, organisée à l'initiative de la Fondation Terra Nova et du Nouvel Observateur et en partenariat avec Désirs d'avenir.

Cette Université Populaire se déroulera le mercredi 20 avril à partir de 19h30, à "La Bellevilloise", 19 rue Boyer, dans le 20ème arrondissement, à Paris.

J'aborderai le thème de la réforme fiscale avec Thomas Piketty, professeur à l'Ecole d'Economie de Paris, et auteur du livre Pour une révolution fiscale.

Le débat sera animé par Olivier Ferrand, président de la Fondation Terra Nova, et Laurent Joffrin, directeur de la rédaction du Nouvel Observateur.

Je vous attends très nombreux, le 20 avril à partir de 19h30, à la Bellevilloise, 19 rue Boyer, dans le 20ème arrondissement de Paris.

Amicalement

Ségolène Royal

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 09:12

 

199452 10150115259564661 35763644660 6152437 4767237 n

 

Message Twitter de Ségolène Royal du dimanche 17 avril 2011 à 11:03

 

Ségolène Royal
Reportage de lèche-bottes minables au 20 h de France 2. Des images tranquilles de marché pour dire : elle est quasi-morte. Ils vont être déçus

 

-oOo-

 

Extrait de l'article "Royal : un silence qui fait causer" par The Rosebud sur Le Post du 18 avril

 

"Comme elle doit rire, Ségolène Royal, du bon tour qu'elle  est entrain de jouer aux moutons qui composent le troupeau médiatique. [...]

Car il est au moins une certitude dans cette valse journalistique : Royal sera bel et bien candidate avec de grandes chances de l'emporter.

Mais pour l'heure, c'est l'aveuglement et l'auto-persuasion qui emportent tout.

Au point d'aller filmer la Présidente de Poitou-Charentes sur un marché samedi, les mains dans les poches, comme le font tous les élus régionaux, sans caméras, sans presse, et d'en conclure qu’elle est seule, si seule, sans une seul journaliste pour la suivre. C'était pas plus tard que samedi sur France 2.

Cela me fait penser à ce merveilleux syllogisme de Ionesco " Tous les chats sont mortels. Or Socrate est mortel, donc Socrate est un chat".

Les CQFD journalistiques sont à peu prés aussi grotesques."

Un article à lire absolument dans son intégralité car très synthétique et à la plume acérée : cliquez ici.

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 04:06

 

11253-on-n-est-pas-couche-eric-naulleau-remplace-plenel bis

Edwy Plenel

Edwy Plenel, journaliste et co-fondateur de Mediapart, ancien directeur de la rédaction du journal Le Monde, était un des invités de l’émission On n’est pas couché, animée par Laurent Ruquier, sur France 2. Au cours de l’émission, il s’est exprimé sur plusieurs thèmes, sur lesquels son analyse rejoint celle de Ségolène Royal, la complète, ou bien même est particulièrement intéressante pour éclairer la réflexion que nous avons :

-Christophe de Margerie, Total, l’absence de contribution au budget national de la première capitalisation boursière du CAC 40, et la « disposition très spéciale, oligarchique, que Monsieur Sarkozy a fait passer pour ses copains quand il était ministre de l’Economie » ;

-le « grand écart qui nous ridiculise » de Nicolas Sarkozy entre Aimé Césaire, la négritude, et « l’homme africain n’est pas encore rentré dans l’histoire » ; entre dire «  qu’on apporte la liberté aux Libyens » et la ‘boucémissarisation’ de tout ce qui renvoie aux « 3 mots, arabe, musulman et islam » ;

-l’hommage qu’il rend dans son dernier livre, Le Président de trop, à la candidate de l’opposition de 2007 Ségolène Royal, pour ses positions « sur les questions démocratiques à l’époque » : « Ségolène Royal a posé des questions qui sont d’aujourd’hui, sur la démocratie participative, sur des alertes sur comment partager tout cela » ;

-et, dans le débat sur la proposition de loi visant à pénaliser les « clients » de prostituées, pour la réflexion, qui éclaire notre réflexion, sur « une pornographie au cœur de notre société qui est autrement immense, pornographie de l’argent, pornographie des courtisaneries de pouvoir » ; et sur « le combat du féminisme » et des homosexuels, car « c’est fragile, c’est pas gagné ».

Enfin, je vous invite à regarder la dernière demi-heure d’émission (en cliquant ici), avec le face-à-face entre Edwy Plenel et Eric Zemmour, avec deux conceptions de la société radicalement différentes, Edwy Plenel prônant la « réconciliation » des Français, sans « mettre en permanence du piment », sans « huile de ricin », sans « guerre » ; et Eric Zemmour étalant avec une grande arrogance son « mépris » comme le remarque très justement Edwy Plenel, appelé « Père Plenel », et le public, ses « ouailles » ; Eric Zemmour prêchant « un modèle français d’assimilation et de hiérarchie culturelles ». Edwy Plenel commence à répondre à Zemmour en constatant :

« Chacun le sait ici, on n’est d’accord sur rien avec Eric Zemmour, il est pour la peine de mort […] c’est-à-dire sur des choses fondamentales, la question du droit d’une société à décider de tuer légalement quelqu’un, on a évoqué tout à l’heure, la vision d’une hiérarchie entre les sexes, parce que je vous lis, je pourrais énumérer, et j’ai parlé de la discrimination, et vous savez très bien que nous avons un gros désaccord là-dessus […] »

Personnellement, j’ai eu froid dans le dos en écoutant Zemmour, et Edwy Plenel m’a réchauffé le cœur : la « réconciliation » des Français, aujourd’hui, les Français en ont bien besoin.

Frédérick Moulin


on-n-est-pas-couche


Christophe de Margerie, Total, le CAC 40, le budget national,

et l’arrangement « spécial copains » du ministre de l’Economie Nicolas Sarkozy

Laurent Ruquier : vous avez choisi qui dans votre mur d’images, cette semaine, Edwy ?

Edwy Plenel : j’ai choisi un moustachu qui est… vers en bas, pas par…

Laurent Ruquier : le patron de chez Total, Christophe de Margerie.

Edwy Plenel : voilà, voilà, voilà. Qui est un vrai entrepreneur, qui est à la tête de la plus grosse capitalisation du CAC 40, les plus gros profits : 10 milliards. Et vous savez quoi ? Grâce à une disposition adoptée quand Nicolas Sarkozy était ministre de l’Economie, Total ne paye pas d’impôt sur les sociétés en France, scoop de Mediapart. Rien pour les hôpitaux, rien pour les routes, rien. C’est la plus grosse capitalisation, ils ne payent pas d’impôt sur les sociétés. Quelle est la ruse ? Ça a été de dire : ils payent l’impôt dans les pays où ils sont. Alors ils disent du coup : nos activités de raffinage en France sont déficitaires – mais c’est rien – du coup, comme elles sont déficitaires – mais c’est des petits millions à côté des milliards, ils ne payent pas d’impôt. C’est-à-dire qu’ils ne participent pas, alors que le prix de l’essence passe à 2 € …

[interruption de Laurent Ruquier qui rectifie : à la question du Parisien : « Le super à 2 € le litre est donc inéluctable? »Christophe de Margerie a répondu : « Cela ne fait aucun doute. La vraie question, c’est quand ? Il faut espérer que cela n’arrive pas trop vite, sinon les conséquences seront dramatiques. Qu’est-ce qui pourrait affoler encore plus les prix du baril ? Un embrasement généralisé dans d’importants pays producteurs. »grosse nuance ! Alors que les médias laissent passer des phrases sorties de leur contexte tous les jours, pour Ségolène Royal notamment, sans rien dire…]

Edwy Plenel : reste que vous avez une société qui, sur une matière première qui n’est pas ici, fait les plus gros profits qui soient, j’ai oublié de dire que sur les 10 milliards de bénéfice, ils en reversent 5 milliards à leurs actionnaires, et qui ne participent pas à la richesse nationale, qui ne contribuent pas à la richesse nationale, donc Monsieur de Margerie est un homme sensé, il devrait demander l’annulation de cette disposition. En temps de crise, où on a besoin d’appuis pour le chômage, pour les écoles, etc., il doit demander l’annulation de cette disposition, et Total doit payer un impôt sur les sociétés en France. (Applaudissements nourris du public)

Michel Fugain : j’ai entendu Eva Joly qui disait que normalement l’impôt, il se paye au lieu du siège social, le siège social est en France.

Edwy Plenel : mais je dis bien que c’est une disposition très spéciale, oligarchique, que Monsieur Sarkozy a fait passer pour ses copains quand il était ministre de l’Economie. Spécial copains, spécial copains, ça s’appelle.


Onpc 16 avril 1

Edwy Plenel, Eric Naulleau et Eric Zemmour lors du sketch de Jonathan Lambert das "On n'est pas couché" dimanche 16 avril 2011

 

Le « grand écart qui nous ridiculise » de Sarkozy sur Aimé Césaire et sur les Libyens

Laurent Ruquier : Guéant, on le retrouve dans le dessin choisi par Plenel : « Aimé Césaire au Panthéon », et on voit le ministre de l’Intérieur sous la plume de Luz, qui dit : « Les noirs devront désormais être morts pour pouvoir rester en France. »

Edwy Plenel : ça se passe de commentaire, hein. On est au cœur, j’ai bien aimé qu’on parle de Ubu, parce qu’il y a quelque chose de totalement incohérent, on dit qu’on apporte la liberté aux Libyens, qui sont, autant que je sache, majoritairement arabes, musulmans, et avec l’islam, et ici on boucémissarise tout ce qui renvoie à ces 3 mots, arabe, musulman et islam.

Et là, Aimé Césaire, c’est quand même un hommage qui a été fait à l’homme de la négritude, alors que celui qui faisait l’hommage, Monsieur Sarkozy, est celui qui a dit que l’homme africain n’est pas encore rentré dans l’histoire, bref, quand même, ce grand écart, quelque part, nous ridiculise.


3710686.jpg

Laurent Ruquier

 

Sur les « questions d’aujourd’hui » soulevées en 2007 par la candidate Ségolène Royal

Laurent Ruquier : tout à l’heure, les deux Eric commenteront et critiqueront Le Président de trop, le dernier livre d’Edwy Plenel. J’ai remarqué que Ségolène Royal –  et c’est normal puisque ce sont des chroniques écrites au fil du temps, parfois publiées sur Mediapart ou dans le journal belge Le Soir – mais, Ségolène Royal, finalement, avait assez souvent grâce à vos yeux. C’est assez rare dans la presse, de lire…

Edwy Plenel : non, ce qui avait grâce à mes yeux c’est le candidat d’opposition, c’est pas moi qui choisissait Ségolène Royal, c’étaient les socialistes.

Laurent Ruquier : oui, mais elle était souvent attaquée, même par le socialistes.

Edwy Plenel : mais bien sûr. Oui, et à tort : on voit sur les questions démocratiques à l’époque, Ségolène Royal a posé des questions qui sont d’aujourd’hui, sur la démocratie participative, sur des alertes sur comment partager tout cela.


Onpc 16 avril 2011 2

Edwy Plenel, Eric Naulleau et Eric Zemmour lors du sketch de Jonathan Lambert das "On n'est pas couché" dimanche 16 avril 2011

 

Sur le débat avec Philippe Caubère

sur la proposition de loi visant à pénaliser les « clients » de prostituées

Edwy Plenel : je suis d’accord avec quoi ? Je suis d’accord avec ce qu’il a dit : l’Etat n’a pas à se mêler de notre privauté, de notre intimité. […]

Et deuxièmement je suis d’accord également avec l’idée que c’est une immense tartufferie, qu’il y a une pornographie au cœur de notre société qui est autrement immense, pornographie de l’argent, pornographie des courtisaneries de pouvoir, des carrières faites de cette manière là, de l’appétit de l’avoir et du pouvoir. Je suis d’accord avec tout ça.

Là où je ne le suis pas, c’est le point de la discussion maintenant, c’est quand il a parlé d’une chasse à l’homme. Sincèrement, Philippe, le combat du féminisme n’est pas terminé. Ce n’est pas vrai que les femmes elles ont conquis, c’est fragile. C’est fragile, y compris sur leurs libertés, sur l’avortement, sur le droit de maîtrise de leur corps, c’est pas gagné, c’est pas gagné. C’est une telle révolution anthropologique que c’est pas gagné. Les homosexuels, pareil, dans des petites villes de province, assumer son homosexualité, c’est pas gagné encore. […]

Je suis d’accord avec le cœur de l’alerte, mais je ne suis pas d’accord avec la théorisation qui suit, de dire : « Au fond, ça y et, c’est gagné pour les homosexuels, c’est gagné pour les femmes, et du coup, vous faites la chasse à l’homme. ». Non, c’est pas gagné. C’est pas gagné, c’est trop fragile, c’est une telle révolution anthropologique, que les femmes gagnent la maîtrise. Elles ont pas gagné le pouvoir, les femmes, encore, ni dans l’entreprise, ni dans la politique, ni dans la société, ni même à la télé encore, hein.

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 21:21

 

ALeqM5hVUqCJIBXshnb23BSFr4RopSM2Fg.jpeg

L'abribus où a eu lieu l'accident, à Chelles (Seine-et-Marne) : des traces de sang restent visibles par terre (Thomas Samson/afp)

 

Message de Ségolène Royal sur Twitter du dimanche 17 avril 2011 à 20:40

 

Ségolène Royal
Effroyable drame de l'alcool au volant à Chelles broyant une maman et sa petite fille. Un récidiviste qui aurait dû avoir sa voiture confisquée.

 

-oOo-



Un conducteur ivre et récidiviste a tué samedi soir une petite fille, sa mère et son oncle en fonçant dans un abribus à Chelles, en Seine-et-Marne, un accident dramatique pour lequel le chauffard risque 20 ans de prison d’après des sources judiciaires. Le conducteur fautif, qui a 44 ans, n’avait pas de permis et avait, à minuit-et-demi, 5 heures après l’accident, qui a eu lieu à 19h45 samedi, un taux d’alcoolémie de 1,24 g/l de sang.

Outre la famille détruite, le chauffard a renversé 3 autres personnes qui attendaient à l’abribus, dont une grièvement.

Parmi ces blessés figurent « le père de l'enfant, hospitalisé dans un état sérieux, mais au pronostic vital non engagé ».

Une source policière a déclaré : « Il n'y a pas eu de délit de fuite du chauffard, assommé par l'alcool et le choc et qui titubait en sortant de sa voiture ».

Stéphanie Lindenlaud explique : « la petite fille était face contre terre, elle avait un manteau rose », et elle raconte qu’elle a « vu l'homme complètement écrasé au niveau du thorax par le poteau de l'abribus et le papa à côté qui était conscient mais qui ne pouvait pas bouger », parlant de « film d'horreur, un vrai carnage ».

Dimanche, devant ce qu’il reste de l'abri de bus, où des traces de sang sont encore visibles, des habitants du quartier en colère ont déposé des bouquets de fleurs.

« J'ai vu des visages de mères de famille effrayées sur les lieux de l'accident », souligne un conseiller municipal de Chelles.

Un jeune de 20 ans constate :

« Ici, c'est vraiment abandonné, il n'y a pas assez de contrôles de police, pas assez de signalisations, il y a des jeunes qui roulent à 100 km/h, c'est une piste d'accélération, et on s'étonne aujourd'hui que ce drame se produise ? ».

(Source primaire de l'information : NouvelObs.com / AFP)

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 16:05

 

199452 10150115259564661 35763644660 6152437 4767237 n

 

Messages Twitter de Ségolène Royal du dimanche 17 avril 2011 à 11:35 et 11:38

 

Ségolène Royal
Ai reçu les médecins urgentistes inquiets des coups contre hôpital public. Un quart des gardes d'urgence n'auront pas de médecin cet été.

 

Ségolène Royal
Tout est fait par la droite pour justifier la privatisation de la santé. C'est très grave. Restriction des moyens, démobilisation morale.

 

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 21:32

 

bandeau 1024x237 b

 

Chers amis,

Vous êtes nombreux à protester contre certains sondages concernant les primaires et vous êtes nombreux également à me demander un avis sur cette question.

Comme vous le savez, je l’ai toujours dit : les sondages ne font pas l’élection mais vous avez raison : nous n’avons pas à accepter une forme de manipulation de l’opinion.

Le dernier exemple provient de l’inénarrable institut « OpinionWay » lié au Figaro et à LCI eux-mêmes vraisemblablement en ligne directe avec l’Elysée.

Ce nouvel exemple me permet de vous donner plusieurs arguments.

1. La campagne électorale n’a pas commencé et les sondages veulent imposer un résultat avant même le vote.

2. Un sondage crédible doit se faire à partir d’une base électorale stable. Or, aujourd’hui des millions de Français ne savent pas qu’ils ont le droit de venir voter aux primaires donc l’échantillon est forcément manipulable.

3. 50% des personnes interrogées qui répondent à la plupart des enquêtes déclarent en même temps qu’elles ne sont pas sûres de leur choix et qu’elles ne connaissent pas tous les candidats.

4. Le sondage « OpinionWay » porte sur un échantillon auto-administré dans lequel les gens sont incités à répondre par des cadeaux voire de l’argent.

5. Quant à l’institut « OpinionWay », plusieurs analystes ont décrypté longuement sa méthode pendant la campagne présidentielle en 2007, notamment sur les questionnaires, particulièrement orientés.

6. Je le répète encore une fois : ne laissons pas la presse de droite manipuler la primaire socialiste. Pourquoi d’ailleurs Le Figaro ne fait-il pas tous les deux jours un sondage sur la primaire UMP entre Nicolas Sarkozy, François Fillon et Alain Juppé ? L’équipe de l’Elysée aurait-elle du mal à formuler les questions ?

Seul le peuple décidera par son vote et dans les urnes qui sera choisi pour le représenter et le défendre.
Comme toujours, le peuple fera mentir les sondeurs.

Comme toujours les sondeurs et les commentateurs jureront, mais un peu tard, qu’on ne les y reprendra plus.

Mobilisez-vous !

Expliquez autour de vous que tout le monde peut venir voter à la primaire car beaucoup de gens ne le savent pas. 
Et ne vous laissez pas ballotter par des sondages qui veulent fabriquer l’opinion.

Très amicalement

Ségolène Royal

Mail de Ségolène Royal samedi 16 avril à 03:04 et article du Blog officiel de Ségolène Royal du 16 avril

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 15:02

 

6c25ef7d72bf1f6e508a84d2be5ea230[2]

 

L’omerta est tombée depuis plusieurs semaines sur les actions menées par Ségolène Royal. En partie de son fait, de par son choix d’être le plus possible à l’écoute de la population et de ne pas se mêler aux vaines querelles de personnes, mais aussi du fait d’une volonté délibérée de tous ses opposants de la combattre par le silence. Son absence totale dans le ballet des sondages orientés n’en est-elle pas une illustration parfaite ?


Face à ce vide, restons sereins. Le rythme électoral n’est pas le rythme des médias.

 

Aujourd’hui, le temps est au travail de fond et aux rencontres avec les français afin de bien connaître leurs attentes, leurs espoirs et leurs souffrances. Ce travail fait actuellement par Ségolène Royal est essentiel et aucun destin politique majeur n’a pu se constituer sans passer par cette phase.


Le véritable rendez-vous est en juin au moment du dépôt officiel des candidatures. Alors, son engagement s’appuiera sur la force acquise auprès des gens. D’autres candidats  le constateront amèrement à cette date mais trop tard.


Viendront ensuite le temps des médias et une exposition médiatique intense.


Les électeurs connaissent ce rythme politique et savent que seul le vote fait loi, et non l’agitation et la manipulation du microcosme parisien.

 

Pour ce qui nous concerne, continuons notre chemin, calmement et efficacement.  Le réseau Désirs d’avenir est un atout considérable. Les initiatives prises par les multiples comités régionaux DA, les UPP, les débats, les micros-trottoirs et toutes les autres actions constituent des étapes indispensables vers la réussite finale. Le moment venu, toute cette dynamique se capitalisera et Ségolène Royal en récoltera les fruits. Rappelons-nous du congrès de Reims et de son formidable résultat, inattendu pour beaucoup et qui aurait dû être un succès complet si l’honnêteté du scrutin avait été de mise.


Gardons notre cap et cet été les idées et le rayonnement de Ségolène Royal s’imposeront naturellement.


Patrick Ardoin


MEAGSR/DA Paris


Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans La parole aux militants
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 02:11

 

h-20-2467813-1302897976.png

 

À quelques mois des primaires, les jeunes qui soutiennent Ségolène Royal se mettent en mouvement.

Nous le savons tous, la parole de Ségolène Royal trouve un large écho auprès des 18-25 ans. En 2007, les jeunes avaient massivement porté leurs suffrages sur la candidature de Ségolène et le lien noué à l'époque ne s'est jamais brisé.

Les 9 et 16 octobre 2011, dans le cadre des primaires, pourront voter tous les jeunes de plus de 18 ans inscrits sur les listes électorales mais, aussi les 15-18 ans, à condition d'être adhérents du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS) avant le 31 mai 2011.

Le mouvement sur la réforme des retraites à une fois de plus démontré que l'engagement n'attend pas le nombre des années.

C'est pourquoi, nous vous invitons à convaincre dès maintenant tous les jeunes ayant entre 15 et 18 ans de votre entourage à adhérer au MJS (15 euros l'adhésion, possibilité de le faire en ligne sur www.jeunes-socialistes.fr). De jeunes militants proches de Ségolène Royal se tiennent à votre disposition pour recueillir vos questions, remarques et les coordonnées des jeunes que vous voudrez bien leur transmettre via l'adresse suivante : lesjeunesdedesirsdavenir@gmail.com (objet : "MJS primaires").

Parce que le débat ne se fera pas sans nous,

Parce que pour la première fois dans l'Histoire de notre pays notre génération risque de vivre moins bien que la génération précédente,

Parce qu'un pays qui ne s'occupe pas de sa jeunesse est un pays sans avenir,

Nous réaffirmons notre soutien enthousiaste à Ségolène Royal et invitons tous les jeunes de France, soucieux de construire un autre avenir, à nous rejoindre.

Les jeunes de Désirs d'Avenir.

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez nous sur Twitter : 

Jeunes de DA
Les jeunes qui soutiennent Ségolène Royal lancent un appel d'adhésion aux  en vue des primaires  cc @.

Il y a 2 heures via web


 

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Désirs d'avenir
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 20:29

 

1407153_04d40af8-6618-11e0-a298-001517810e22.jpg

Christophe de Margerie, PDG du Groupe Total le 11 avril à La Défense : Le Parisien : "Le super à 2 € le litre est donc inéluctable?" Christophe de Margerie : "Cela ne fait aucun doute." (LP/Delphine Goldsztejn)

 

Intervention de Ségolène Royal, extrait de l’émission Elysée 2012 du mercredi 13 avril 2011

« [Nicolas Sarkozy] a le pouvoir encore pendant un an, et quasiment tous les pouvoirs, alors la France va mal, nous subissons une crise terrible de la flambée du prix de l’énergie. J’ai une proposition à lui faire. S’il veut que la France aille mieux, voilà une décision très simple : il peut demander à son Premier ministre de prendre un décret bloquant la hausse du prix de l’essence.

Le gouvernement a dit que ça n’était pas possible, ce n’est pas vrai, j’ai vérifié avant de venir vous voir, bien évidemment, et cette décision, elle a été prise par le Premier ministre en 1990, c’est dans le Code du Commerce, et pour protéger contre toutes les formes d’abus, d’explosion des prix, et notamment du prix de l’énergie, vous avez vu que le patron de Total, de façon scandaleuse, vient d’annoncer que le prix du litre de l’essence allait atteindre les deux euros, mais c’est scandaleux, je le vois dans ma région.


A67 a

Alors qu’il agisse, qu’il agisse. Je vais vous dire une chose : quand on a la chance d’avoir la responsabilité politique, de détenir le pouvoir suprême, alors on utilise ces pouvoirs, […], alors on prend des décisions, et voici un exemple très concret d’une décision que Nicolas Sarkozy peut commander à son gouvernement pour protéger les Français contre cette forme d’insécurité qui est la flambée des prix et qui panique, qui panique de nombreuses familles en France. »

 

 

Ségolène Royal
Le blocage de la hausse du prix de l'essence par décret est urgent comme fait le 8 août 1990 sur la base de l'art L 410-2, code du commerce.

 


L-410-2-a.jpg

L-410-2-b.jpg


-oOo-

 

bandeau 1024x237 b

Le gouvernement peut, contrairement à ce qu’il dit,

 bloquer l’augmentation du prix de l’essence

 

Chers amis, chères amies,

Comme je vous l’avais indiqué, j’étais hier l’invitée de l’émission Elysée 2012 sur i>TELE.

Au cours de cette interview, j’ai fait une proposition très simple, très concrète et immédiatement perceptible par les Français, pour lutter contre la vie chère au moment où les prix des carburants atteignent des montants insupportables : que le Premier ministre prenne un décret bloquant le prix de l’essence.

Cette possibilité, utilisée en 1990 par Pierre Bérégovoy, est ouverte pour une durée de 6 mois par l’article L 410-2 du code du commerce :

« Le gouvernement arrête, par décret en Conseil d’État, contre des hausses ou des baisses excessives de prix, des mesures temporaires motivées par une situation de crise, des circonstances exceptionnelles, une calamité publique ou une situation manifestement anormale du marché dans un secteur déterminé. ».

Il est évident que la situation actuelle dans les pays arabes justifie pleinement le recours à ce blocage des prix. Au gouvernement d’avoir le courage de s’en saisir.

Ce serait une bonne réponse aux propos scandaleux du PDG de Total qui annonce le litre d’essence à deux euros alors que son entreprise ne paie pas un centime d’euro d’impôt sur les sociétés en France.

Et ce serait surtout le seul moyen de soulager les Français obligés de prendre leur voiture pour aller travailler, notamment dans les zones rurales et péri-urbaines.

Bien amicalement

Ségolène Royal

Mail de Ségolène Royal du 16 avril 2011 à 00:36

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 08:18

hmn1.949

Manifestation de jeunes auditeurs devant l'entrée de Skyrock en soutient à Pierre Bellanger et à la radio

 

Message Facebook de Ségolène Royal mercredi 13 avril 2011 à 23:06 

Ce sont les auditeurs qui font Skyrock, pas les actionnaires. Cette radio doit rester un espace de liberté d'expression pour les jeunes. Toute ma solidarité.

 

Ségolène Royal
Ce sont les auditeurs qui font Skyrock, pas les actionnaires. Cette radio doit rester un espace de liberté d'expression pour les jeunes.
13 Avr via web

 

 

Delphine Batho
Solidaire de Pierre Bellanger et victime du groupe AXA. L'énorme mobilisation des jeunes ne fait que commencer

 

 

 

 

-oOo-

 

Chez Skyrock, l’actionnaire majoritaire, AXA,

"casse" la radio pour mieux la vendre, avec l’aide d’un ancien de Lagardère

et de la banque d’affaire de Jean-Marie Messier

 

Mardi, l’actionnaire majoritaire à 70%, Axa Private Equities, filiale d’Axa, a démis de toutes ses fonctions opérationnelles Pierre Bellanger, président-fondateur de Skyrockla première radio des moins de 25 ans en France, et actionnaire minoritaire à 30% lors d’une réunion du Conseil d’administration de la holding de contrôle de la radio, la société Nakama. Pierre Bellanger garde à l’issue de la réunion son poste de président du Conseil d’administration.

 

Pourquoi ? « Le choix de l’actionnaire principal, c’est de casser Skyrock pour vendre, c’est une logique financière qui détruit face à une logique entrepreneuriale qui construit », explique Pierre Bellanger.

Pour rendre la mariée plus belle, Axa Private Equities a voulu faire faire un régime minceur à la radio : l’actionnaire majoritaire a présenté un plan d’économies à Pierre Bellanger, qui a refusé de signer. Pierre Bellangé s’est donc vu retirer toutes ses fonctions opérationnelles. À sa place a été nommé Marc Laufer, un ancien de NRJ et de NextRadioTV, « connu pour être un cost –killer », écrit Libération.


A2.jpg

Fred Musa, animateur de la radio, sur le plateau de Skyrock ; sur l'écran, les messages instantanés de soutien défilent...

Sur les blogs de Skyrock.com, premier réseau social de blogs français et européen avec plus de 33 millions de blogs, l’information crépite. Fred Musa, animateur de la radio, explique sur son blog :

« Grosso modo et avec des mots choisis, le Président-Fondateur de Skyrock est débarqué de sa radio. Pierre Bellanger  a toujours garanti une liberté de ton et d’expression qui existe sur aucune autre radio.

L’heure n’est pas encore à faire un bilan mais plutôt à mobiliser ceux qui le souhaitent , pour défendre un état d’esprit tel qu’il existe tous les jours sur l’antenne de Skyrock. »

 

hmn1.945

Skyrock.com et ses 33 millions de blogs sont à la première place en France et en Europe

Libération écrivait hier :

‘ Les 200 salariés présents craignent la même chose : que les volontés de rentabilité d’Axa entraînent des suppressions de postes et un changement de ton. (…) La cible actuelle de Skyrock, les jeunes, ne serait pas assez séduisante pour les annonceurs. «Il y aura toujours un programme qui s’appellera Skyrock, conclut Massard-Difool [un des animateurs phare de la radio, directeur général de l’antenne, NdlR]. Mais avec quelle musique ? Quel message ? Et quelles valeurs à l’antenne ?» ‘

 

hmn1.947

 

Car du côté d’Axa, les couteaux s’affutent. Axa Private Equities a récemment donné un mandat de cession de Skyrock à la banque Arjil, dont le président, Gérald de Roquemaurel, est l’ancien dirigeant d’Hachette Filippachi Médias (groupe Lagardère), et à la petite banque d’affaire Messier, Maris & Associés, dirigée par Jean-Marie Messier, ex-J2M, raillé au temps où il a failli couler Vivendi en ‘J6M’, ‘Jean-Marie Messier Moi-Même Maître du Monde’, symbole du capitalisme sauce CAC 40 par excellence.

Sur les rangs des repreneurs : TF1, Bolloré, NextRadioTV (RMC, BFM, BFM TV, presse informatique).

On ne présentera pas la télévision du groupe Bouygues ni le groupe de Vincent Bolloré.  Ah, Fouquet’s, quand tu nous tiens !

Quant à NextRadioTV, pour bien situer les choses : NextRadioTV résulte de la mue de NextRadio, réalisée avec l’aide du baron Ernest-Antoine Seillière. BFM é été rachetée en 2002 alors qu’elle était en liquidation judiciaire en 2002, la majeure partie du personnel a été licenciée, et le groupe recentré sur l’économie. Plus récemment, ce sont les journaux de la presse informatique, du groupe Test, qui ont été rachetés (O1 Informatique par exemple). C’est le ‘cost-killer’ Marc Laufer qui a été chargé de ‘compresser les coûts’, celui-là même que le Conseil d’administration vient de nommer directeur général de Skyrock.


A9.jpg

Un jeune auditeur rassemblé devant l'entrée de Skyrock interrogé au micro de la presse

La résistance s’est très vite organisée, qu’elle vienne des auditeurs, sur Facebook (140 000 messages de soutien en moins de 24 heures), sur les blogs (de Skyrock.com notamment), sur Twitter (#Skyrock le mot le plus twitté dans le monde un peu avant midi mercredi), à l’antenne.

Qu’elle vienne des artistes de la radio, du Rap ou du R’n’B (Sinik, La Fouine, Rohff, Sexion d’Assaut, Le 113, Soprano).

Qu’elle vienne aussi du monde politique de gauche mais aussi de droite, sous la houlette du socialiste Malek Boutih, directeur des relations institutionnelles de Skyrock : Benoît Hamon, Jack Lang, François Hollande, et sur Facebook et Twitter Ségolène Royal et Delphine Batho.


timthumb.php

Illustration sur le site des Jeunes Socialistes

Dans un communiqué, les Jeunes Socialistes ont apporté leur soutient « plein et entier » à Skyrock, « l’une des voix de la jeunesse », demandant au ministre de la Culture d’agir rapidement « pour permettre à Skyrock de rester Skyrock » et ont rappelé leur « attachement aux radios libres ».

Hier devaient passer  Rama Yade, Laurent Wauquiez et Benjamin Lancar (jeunes UMP).


A6.jpg

Depuis mardi, Pierre Bellanger s'était retranché dans son bureau

Hier soir, Pierre Bellanger a proposé de racheter 100% de Skyrock. Du coup, son bureau, dans lequel il s’était retranché depuis mardi, s’est rempli de journalistes.

Frédérick Moulin

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link