Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 14:04

 

424158986_fdf227c449-1-.jpg« ça chemine », l’expression utilisée dimanche par Laurent Fabius, en faisant référence à la candidature de Dominique Strauss-Kahn, en dit beaucoup plus qu’en apparence. L’ancien premier ministre, au parcours sinueux, nous avait habitué à ses retournements politiques : après avoir été le chantre du social-libéralisme, il sera l’un des leaders du non au traité constitutionnel avec la gauche socialiste. Laminé en 2006 aux primaires socialistes, il deviendra le soutien de Martine Aubry au dernier congrès pour finir partisan de Dominique Strauss-Kahn. Certes, il conserve encore quelques mots aimables à la première secrétaire du parti socialiste, Martine Aubry, considérant qu’elle a aussi les capacités pour remporter cette élection. Mais Dominique vient maintenant devant Martine, ses contacts sont « réguliers » avec le premier, une volonté, à peine voilée, de pousser, en douceur, la dame des 35 heures vers la sortie.

 

 Fort de ses bons sondages et du soutien de ses nouveaux partisans, Dominique Strauss- Kahn reste pour l’instant en réserve, du moins dans le débat public car le nombre de ses entretiens semble en forte hausse !

 La volonté de certains de pousser cette candidature pour la présidentielle de 2012 conduit inévitablement à s’interroger : Dominique Strauss-Kahn est-il le meilleur candidat à gauche pour l’emporter en 2012 .

 Ancien ministre de l’économie, actuel directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn dispose de qualités de gestionnaire qu‘on ne peut pas contester. Mais ces qualités sont-elles suffisantes pour en faire un bon candidat à l’élection présidentielle ?

 

 

L’élection présidentielle depuis De Gaulle est un rendez-vous politique particulier : c’est la rencontre entre un peuple et un leader. Le Président de la République est, depuis la réforme institutionnelle de 1962, considéré comme le représentant direct des Français. Elire un président de gauche impose donc un soutien fort des classes populaires. L’histoire est ainsi jonchée de ses leaders, pourtant reconnus par leur compétence, assurés de sondages prometteurs, qui n’ont pas réussi à s’imposer parce qu’il leur a manqué ce contact avec les Français. Michel Rocard, puis Lionel Jospin, qui ont été de bons premiers ministres, n’ont pas pu aller au-delà. On se rappelle aussi du naufrage à droite d’Edouard Balladur contre Jacques Chirac.

La qualité de « bon gestionnaire » n’est donc pas un atout suffisant. D’autant plus que la stratégie choisie par Dominique Strauss-Kahn de rester en réserve le plus longtemps possible, dans son bureau de Washington, loin des Français, peut s’avérer une erreur à long terme. La montée des extrêmes actuellement relance les risques du premier tour.

 

Il faudra donc plus que le qualificatif de « meilleur premier ministre » possible à la France pour remporter l’élection présidentielle. Le soutien populaire, la présence sur le terrain, l’ambition politique pour répondre aux réels besoins des Françaises et des Français seront indispensables pour remporter à gauche cette élection présidentielle. Si Dominique Strauss-Kahn a des atouts, il lui manque encore l’essentiel : le contact avec le peuple pour porter sa voix et en faire son représentant. C’est exactement ce que sa principale rivale aux primaires est en train de gagner pas à pas. L’héritière de François Mitterrand, Ségolène Royal, distancée encore dans les sondages a choisi de mener une campagne de terrain, à la rencontre directe des Françaises et des Français. Si elle a aussi des handicaps, elle a assurément cet atout majeur pour l’élection présidentielle : ce sens du contact direct avec le peuple, cette farouche volonté de devenir leur représentant, pour faire entendre leur voix et mener une politique comme elle le dit : non pour servir les intérêts de quelques uns mais « au service la France ».

 

Philippe Allard

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires

POURCHIER Alain 28/12/2010 11:33



Entièrement d'accord avec DANIELLE SLUSZNIS


DSK ne nous fera pas gagner car il nous couperait innévitablement de toute la réserve de voix de GAUCHE.


Son image est celle du grand argentier du monde au FMI, placé là par Sarko et Bush et n'oublions pas qu'il a été le ministre des finances de Jospin qui a le plus privatisé (si c'est  un
comble pour un socialiste !!!) 


Je suis un peu triste et géné par la déclaration un peu attive de Ségolène de le prendre comme 1er ministre en cas de victoire. A mon avis c'est une erreur, elle a penser que ce tiquet la
servirait mais à mon avis, elle aurait gagner à poursuivre son chemin sans faire allusion à celui qui est le chouchou de sarko...voir les sondages qui le donnent en tête.



Chloé 21/12/2010 21:18



Comment Strauss-Kahn a flingué, PAS-A-PAS, le programme de gauche de Lionel Jospin...jusqu'à ce que le malheureux finisse par avouer "je ne suis pas socialiste" ......et perde au 1er tour
de la présidentielle 2002.


En 7 points, et en 2 parties :


http://www.fakirexpress.info/articles/361/les-sept-peches-capitaux-de-dominique-strauss-kahn.html



Jean Tassot 21/12/2010 15:08



Je suis bien d'accord avec ceux qui pense si DSK était désigné aux primaires, la gauche pourrait perdre ces élections car ni la majorité des verts, ni le Parti de Gauche, ni les gens des classes
populaires qui voient ce qu'il fait au FMI ne voterons pas pour lui, et il y a Le FN qui pourrait nous passer devant c omme avec Jospin en 2002. Il faut mener une campagne efficace pour
convaincre le maximum de citoyens à soutenir Ségolène aux primaires.



DANIELLE SLUSZNIS 20/12/2010 18:10



Si par malheur DSK était désigné aux primaires, il y a gros à parier que la Gauche perdrait ces élections, et le PS perdrait toute crédibilité à mon avis. Il suffit d'écouter des camarades des
autres partis de Gauche pour le comprendre: aucun d'entre eux n'acceptera de voter DSK. Comme vu le contexte, il sera quasi-impossible de piquer des voix au centre, tirons-en les conclusions!


Il nous faut absolument tenter d'appeler un maximum de gens hors PS à voter aux primaires socialistes, de façon à faire barrage à cette candidature DSK!


 



caty 20/12/2010 18:05



est ce qu'il a retrouvé la cassette MERY


nous on aurait nien voulu savoir ...


a t il fait le ménage dans sa boîte à gants........


moins socialiste que lui   y a pas..........


 


 



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link