Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 08:30

 

Ségolène inro MEAGSRFM 3

(MEAGSR/F.M.)

 Ségolène Royal a ouvert l'UPP "Justice et Pouvoirs", organisée à l'initiative de Béatrice Patrie, ancienne présidente du Syndicat de la Magistrature et vice-présidente du Tribunal de Grande Instance de Paris, qui avait lieu hier soir à partir de 18h30 à la Mairie du IVème arrondissement de Paris.

Elle a brossé un tableau des maux qui touchent l'institution judiciaire, notamment un budget du ministère de la Justice qui stagne depuis 2006 alors que le contentieux pénal et surtout civil a dans le même temps augmenté de façon significative, et de façon générale le "malaise" de l'institution judiciaire, qui a de nombreuses causes.

Ségolène Royal a également, dans ce contexte, renouvelé une promesse électorale faite en 2007 :

« Comme je l’avais dit pendant la campagne présidentielle de 2007, je m’étais engagée à doubler le budget du ministère de la Justice, eh bien mes chers amis, cet engagement est plus que jamais d’actualité. »

En effet, pour la candidate aux primaires organisées par le Parti socialiste :

« Une République digne de ce nom, qui veut reposer sur ses trois piliers que sont le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire, doit consacrer à la justice les moyens humains de fonctionner dignement car c’est le signal du respect de la République pour l’indépendance de l’autorité judiciaire. »

Et je ne résiste pas au plaisir de vous faire part d'une annonce que Ségolène Royal a faite dans son discours de clôture :

« Tout ce travail des Universités Populaires va maintenant être publié, c’est la 15ème Université Populaire que nous faisons aujourd’hui ; […] nous allons, à Désirs d’avenir, publier ces Universités Populaires en les synthétisant, en mettant en valeur les éléments clés qui on surgi de ces Universités Populaires, et les propositions qui en ont découlé. Et nous allons les commencer au début de la semaine prochaine, sur le site de Désirs d’avenir, […] et ensuite bien évidemment nous en ferons un ouvrage, qui sera mis bien sûr gratuitement à votre disposition par l’intermédiaire du site internet puisque, au-delà de cette salle, bien évidemment, hein, nous nous adressons à tous les internautes. »

Frédérick Moulin

 

 

Transcription du discours d'ouverture de Ségolène Royal à l'UPP Justice par MEAGSR/F.M.

 

Bonsoir à tous,

Merci d’être nombreux rassemblés pour notre Université Populaire sur la justice, le jour-même de la journée nationale des magistrats et de tous les métiers liés au bon fonctionnement de la justice.

Et je vous demande d’accueillir nos invités ; je vais refermer mon introduction parce qu’il y a quand même beaucoup d’invités qui ont beaucoup de choses à dire, et je vais leur passer sans tarder la parole. Je vous demande donc d’accueillir Béatrice Patrie (Applaudissements nourris), ensuite Marc Trévidic (Applaudissements nourris), Jean-Michel Clément (Applaudissements), Antoine Garapon (Applaudissements), Jean-Pierre Mignard qui interviendra également tout à l’heure (Applaudissements), et je remercie bien sûr Dominique Bertinotti, que l’on connaît bien (Applaudissements, cris enthousiastes).

Alors c’est vrai qu’il y a un grand malaise de l’institution judiciaire, peut-être un seul mot résume ce grand malaise, ne serait-ce que le budget de la justice : la France se place au 35ème rang sur 37 de l’ensemble des pays du Conseil de l’Europe, vu le peu de cas qui est donné à l’institution judiciaire,  juste derrière l’Arménie et l’Azerbaïdjan, on aurait aimé un meilleur rang de classement pour la République française.

Entre 2006 et 2010, le budget des services judiciaires a augmenté de 0,8%, alors que dans le même temps le contentieux civil a augmenté de 58% et le contentieux pénal de 10%. Dans le même temps, l’Espagne augmentait ses budgets pour la justice de 26%, le Portugal, de 24%, et tout à l’avenant pour les autres pays européens.

 

Ségolène intro MEAGSRFM 2

(MEAGSR/F.M.)

Comme je l’avais dit pendant la campagne présidentielle de 2007, je m’étais engagée à doubler le budget du ministère de la Justice, eh bien mes chers amis, cet engagement est plus que jamais d’actualité, et c’est vrai qu’une République digne de ce nom, qui veut reposer sur ses trois piliers que sont le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire, doit consacrer à la justice les moyens humains de fonctionner dignement car c’est le signal du respect de la République pour l’indépendance de l’autorité judiciaire. (Applaudissements, « Bravo ! »)

Au delà, bien évidemment, mais ils sont très importants,  des enjeux matériels, financiers, ce respect dû à un budget conséquent à l’institution judiciaire, il y a bien sûr le grand malaise qui repose sur un certain nombre de causes : d’abord la critique faite aux juges, sur fond de médiatisation incessante de certaines affaires, certes malheureuses, mais non exceptionnelles. Jamais le mépris et la défiance à l’égard des juges et du monde judiciaire n’ont été autant institutionnalisés et instrumentalisés.

Nous devons aussi faire face à la dégradation des grands principes de groupe : il n’est plus tolérable que notre démocratie continue à souffrir du doute qui entache l’action publique en matière pénale. Il faut que les autorités d’enquête ne dépendent pas dans leur nomination, leur discipline et leur action du pouvoir exécutif. Le poison distillé dans l’esprit public par les affaires Woerth-Bettencourt, Clearstream ou Karachi affaiblit le parquet sans cesse accusé de partialité ou suspecté de sujétion.

Et puis il y a l’annexion de l’institution judiciaire à des fins purement électoralistes : par exemple, 4 textes en 4 ans sur la récidive sans que la sécurité des Français n’en soit améliorée. La sécurité au sens large, bien sûr, et j’ai envie, à propos de la sécurité et de la justice, d’évoquer le rapport qui vient d’être rendu public aujourd’hui sur la violence dans l’institution scolaire, où plus de 10% des élèves se sentent agressés ou sont agressés à l’école. Quelle dégradation de l’institution scolaire ! Voyez quand les grands services publics de la République française, le justice, l’Education nationale, sont confrontés à de tels dysfonctionnements, alors on se dit que la démocratie est bien malade.

 

Ségolène intro MEAGSRFM 1

(MEAGSR/F.M.)

Et cela ce n’est pas une fatalité ; il faudra donc reconstruire, et ce sera un des chantiers majeurs en 2012, reconstruire le Pacte Républicain, en donnant aux Français la garantie qu’ils peuvent compter sur une justice qui fonctionne bien, sur une éducation qui fonctionne bien, bref, sur des institutions qui fonctionnent bien, qui ne sont pas au service d’un pouvoir exécutif dévoyé et frappé par une grave crise morale, et que ces institutions fonctionnent bien au service de tous les citoyens, quelle que soit leur situation dans la société française, qu’ils soient riches ou qu’ils soient pauvres, car l’enjeu du rétablissement de tous les citoyens devant les services publics, c’est aussi un élément clé de notre combat pour 2012, et pour rendre la République française aux Français et aux citoyens ! (Applaudissements nourris, « Bravo ! », cris enthousiastes)

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link