Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 13:13

 

Dr.-Angela-Merkel1.jpg

 

L’Allemagne d’Angela Merkel n’est plus l’un des deux moteurs de l’Union Européenne. Elle la joue solo.

 

Déjà Angela Merkel suscitait quelques doutes : née à Hambourg en 1954, après la guerre, sa famille rejoint la République démocratique allemande (RDA) alors qu’elle n’a que quelques mois. Sa naissance après la guerre et sa vie en RDA ne sont pas anodins : Angela Merkel est la première chancelière qui combine ces deux facteurs. Les deux « couples franco-allemands » qui ont fait progresser l’Europe sont loin et d’une autre génération : Helmut Schmidt et Valéry Giscard d’Estaing (1974-1981) ; et Helmut Kohl et François Mitterrand (1981-1995).

 

Par ailleurs, Angela Merkel gouverne dans un contexte que les autres Européens oublient souvent : après la chute du mur de Berlin en novembre 1989, le traité monétaire entre la RDA et la RFA est signé le 18 mai 1990 : un ostmark (RDA) vaut un deutschemark (RFA). Ce taux de change fixe entre les deux monnaies, et la réunification en général, va coûter beaucoup à l’Ouest de l’Allemagne (ex-RFA), beaucoup plus riche, et ce coût restera à l’esprit des Allemands.

 

DDR_Mark_Vorderseite_1Mark_kl.jpg

Un ostmark (échangé contre un deutschemark en 1990)

 

Pendant ce temps, l’Allemagne réunifiée conforte sa place de première économie du continent, et déploie ses ailes sur l’échiquier politique mondial : de 1945 à 1990, elle avait cultivé « l’oubli de puissance » (Machtvergessenheit), abandonnant toute ambition militaire et tout interventionnisme international. Depuis, ses troupes sont intervenues en Bosnie-Herzégovine, au Kosovo et en Afghanistan.

 

Enfin, Angela Merkel est à la tête depuis 2009, début de son second mandat de 4 ans, d’une coalition de droite, « noire-jaune », alliant les chrétien démocrates de la CDU et leurs alliés bavarois de la CSU d’une part et les libéraux du FDP d’autre part (parti pivot de centre-droit de la vie politique allemande). La CSU bavaroise est un cas unique en Allemagne : au pouvoir en Bavière depuis 1945, il dirige l’un des états les plus riches d’Allemagne. La Bavière, qui fut un royaume au XIXème siècle, est très majoritairement catholique, contrairement au reste de l’Allemagne et politiquement plus conservatrice que les autres régions allemandes : politique ne matière d’avortement, crucifix dans les salles de classe. En septembre 2008, le taux de chômage était de 3,9% en Bavière, contre 7,4% pour l’ensemble de l’Allemagne.

 

800px-CSU-logo.svg


À l’éclairage de ces éléments, les récents égoïsmes allemands s’expliquent mieux : refus d’Angela Merkel que les Allemands en soient de leur poche pour les « PIGS » (Portugal, Italie, Grèce, Spain (Espagne)) en général, et la Grèce en particulier ; report d’une réunion des ministres des finances européens de la zone euro à la nuit du 9 au 10 mai pour ne pas « influencer » les résultats de l’élection cruciale des parlementaires régionaux en Rhénanie-du-Nord-Westphalie le 9 mai (élection qu’Angela Merkel a perdue…) ; atermoiements avant de trouver une solution, qui ne s’attaque pas au racine du mal, avec l’Union Européenne et le FMI.

 

Mais deux nouveaux éléments évoqués dans Le Monde daté du 27 mai 2010 montrent que l’égoïsme allemand est encore plus profond, et que même les Etats-Unis eux-mêmes s’en inquiètent.

 

Premier élément et premier article du Monde : Angela Merkel ne souhaite plus porter la baisse des émissions de CO2 de 20% à 30% à l’horizon 2020, comme annoncé par l’Union Européenne en clôture du sommet de Copenhague, dans la nuit du 18 au 19 décembre 2009 : le ministre de l’économie allemand, le libéral Rainer Brüderle, explique qu’il ne peut pas « désavantager » une industrie européenne fragilisée par la crise. Il explique par ailleurs que « cela n’apporte rien à la protection de l’environnement, si nous avançons unilatéralement en Europe, après l’échec de Copenhague. » [sans les Etats-Unis et la Chine, NdlR]. M. Brüderle demande une « pause ». La position de la Commission est toute autre : l’Union doit montrer la voie aux autres pays, et non attendre que les autres pays progressent tous seuls.

 

portrait

Le ministre des Finances allemand, le libéral Rainer Brüderle

 

Sur ce dossier, les Français bottent en touche (ils réclament une forme de taxe carbone aux frontières, ce qui n’est pas du goût de la très libérale Commission Barroso, ni de pays exportateurs comme l’Allemagne), et certains pays appuient la position de l’Allemagne (l’Italie, la Roumanie, la Pologne).

 

Deuxième élément et deuxième article : le secrétaire américain au Trésor (ministre de Finances), Timothy Geithner, a réalisé un court voyage en Europe pour rencontrer ses homologues anglais et allemand, le Royaume-Uni et surtout l’Allemagne ayant traîné des pieds dans la résolution de la crise grecque. Le communiqué officiel américain énonce : il faut « ramener la confiance et la stabilité à l’échelle mondiale  et (…) assurer la poursuite économique ».

 

Concernant le Royaume-Uni, Charles Kupuchan, spécialiste des relations internationales au Council on Foreign Relations à Washington, explique : « Washington s’inquiète de l’accession au pouvoir, à Londres, d’un gouvernement dominé par une formation eurosceptique [le partie conservateur de David Cameron, NdlR] », le Royaume-Uni, « sixième économie et deuxième centre financier au monde, ne doit pas éluder ses responsabilités ».

 

data1

Timothy Geithner, secrétaire américain au Trésor


Il poursuit : « l’Allemagne constituera le gros de [la] visite [de Timothy Geithner] ». Domenico Lombardi, éditeur de la revue World Economics, indique « la réticence de la chancelière Angela Merkel à contribuer au sauvetage de l’Etat grec » et sa propension à « agir unilatéralement ont été très mal perçues à Washington. ». Une rumeur court à Washington comme quoi la Réserve fédérale achèterait de l’euro pour le stabiliser, du jamais vu depuis 2000. M. Geithner rappelle : « sans l’acceptation de Washington, aucun soutien du FMI n’est possible » ; à Mme Merkel de se départir de son « nationalisme économique ».

 

Les Etats-Unis ont une vision multi-polaire du monde, où l’effondrement d’un pôle entraîne les autres dans sa chute. M. Kupchan affirme que la Maison Blanche est « frustrée et déçue par l’attitude de Berlin » ; les institutions du traité de Lisbonne « se sont avérées insuffisantes » en période de crise, et surtout quand Angela Merkel agit « sans se concerter avec ses partenaires européens et américains, elle donne un très mauvais exemple ». M. Kupchan estime que M. Geithner plaidera pour plus d’intégration européenne. Comme si M. Geithner voulait donner une leçon d’ « européanité » aux Européens.

 

Frédérick Moulin

 

« L’Allemagne contrarie les ambitions de la Commission européenne sur le climat », Le Monde daté du 27 mai 2010

 

« La leçon européenne de M. Geithner aux Allemands », Le Monde daté du 27 mai 2010


Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link