Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 02:09

 

twittoscope_logo.jpg

 

Le Twittoscope nouveau est arrivé ! Comme nous vous l’avions annoncé dans un article il y a quelques temps (cliquez ici), le 2ème Twittoscope mensuel, portant sur février 2011, est paru mardi soir (cliquez ici).

Les Twittoscopes, qui sont des classements des 20 personnalités politiques les plus citées chaque mois dans les messages de l’application de messagerie sociale Twitter, sont préparés par la startup Semiocast (plus de détails ici) pour TNS Sofres, et publiés par le gratuit Metro et par le site de TF1 News. « Twittoscope » est une marque déposée de Taylor Nelson Sofres.

Comme nous l’avions pressenti, TF1 News et Metro ont monté en épingle certains aspects du Twittoscope et ont laissé dans l’ombre ou ont réservé une portion congrue aux autres facettes de l’enquête.

 Hulot.jpg

 

Sur TF1 News (ici), l’entrée de Nicolas Hulot à la 19ème place avec moins de 1% des tweets recensés pour les 20 personnalités du Twittoscope, et avec le score médiocre de 3% de tweets de rejet pur et simple, 16% de tweets de critiques et 1% de tweets positifs, accapare le titre, la photo et le premier quart de l’article. La deuxième personnalité politique traitée est … un absent du Twittoscope, François Hollande, sur lequel TF1 News arrive à écrire 7 lignes.

Bien sûr, les informations pertinentes, les deux personnalités politiques ayant le plus d’opinions positives, sont reléguées en dernier paragraphe. Moins de 2 lignes leur sont consacrées, et on en profite pour égratigner la seconde au passage : il s’agit de deux socialistes, d’abord Arnaud Montebourg, avec 13% d’opinions positives, et ensuite Ségolène Royal « qui garde des partisans sur le net » (!!!), avec 8% d’opinions positives. Le reste du dernier paragraphe, soit 5 lignes, est consacré à Benjamin Lancar, le président des jeunes de l’UMP, qui, lui, est le plus critiqué du classement.

Chez Metro (ici) c’est pire. Titre photo et majeure partie de l’article sont consacrés à Fillon, le reste de l’article à la droite UMP : en tout, 25 lignes sur la droite. 2 lignes pour l’opposition : moins d’une pour Dominique Strauss-Kahn, 3ème et en tête du classement à gauche, et plus d’une pour Marine Le Pen, 5ème et seconde personnalité n’appartenant pas à la majorité présidentielle dans le classement.

 

Top 20 février 2011

 

Mais passons à la partie la plus intéressante.

Sur le premier graphique, quantitatif mais non qualitatif, le « Top 20 », Ségolène Royal est 6ème en février, avec 7 300 tweets. Elle perd deux places par rapport à janvier, où elle était citée dans 9 400 tweets. Cependant, elle est la 3ème personnalité politique n’appartenant pas à la majorité présidentielle présente au classement sur 8, et la seconde socialiste sur 4. Devant elle, on trouve : Nicolas Sarkozy et MAM, Dominique Strauss-Kahn, François Fillon, et Marine Le Pen.

 

Le-Mood-seul-fevrier-2011.jpg

 

Mais le troisième graphique, qualitatif, est de loin le plus intéressant : c’est « Le Mood », « L’Humeur » en anglais. On y apprend que Ségolène Royal est, avec 1% de taux de rejet pur et simple (0,5% en fait selon Semiocast, arrondi à 1%), une des personnalités politiques du Top 20 qui suscite le moins de rejet parmi les auteurs de tweets : seuls Dominique de Villepin, Jacques Chirac, Arnaud Montebourg ou Claude Guéant, pour des raisons variées, font mieux avec 0%. Le score de Ségolène Royal s’améliore donc légèrement par rapport à janvier, où 2% des tweets la citant étaient des tweets de rejet. Twitter ne voit pas du tout en Ségolène Royal ‘la « folle du Poitou »’. « Twitter en avance sur la réalité politique ? », écrivait TF1 News dans son article.

 

Le-Mood-Sego-fevrier-2011.jpg

 

Ensuite, Ségolène Royal est, avec une proportion de 8%, la seconde personnalité citée dans des tweets positifs, et de loin, le troisième étant Jean-Luc Mélenchon. Ségolène Royal progresse fortement en un mois, son score n’était que de 2% en janvier (où 5 personnalités politiques la dépassaient, dans l’ordre : Arnaud Montebourg déjà, Cécile Duflot, sortie du classement en février, Jean-Luc Mélenchon, Jean-François Copé et Dominique de Villepin). Arnaud Montebourg, qui est 16ème au « Top 20 » en février (inchangé), lui, s’il reste celui qui obtient le plus de tweets positifs, chute fortement, passant de 19% à 13%. Résultat : l’écart entre les deux premiers au classement, Ségolène Royal et Arnaud Montebourg se resserre, passant de 17 points à 5 points.

Troisième critère, plus difficile à interpréter : les tweets de critiques. Leur absence peut signifier une plus grande adhésion, mais aussi une audience moindre, surtout pour une place plus bas dans le tableau et quand les tweets positifs sont peu nombreux et ceux d’information très prépondérants.  5 personnalités politiques ont une proportion de tweets de critiques moins importante que la présidente de la Région Poitou-Charentes, toutes ont un rang inférieur à celui de Ségolène Royal dans le classement (6ème au « Top 20 ») : Dominique de Villepin (8ème au « Top 20 », 3% de tweet critiques mais 95% de tweets d’information contre 77% pour Ségolène Royal), Alain Juppé, de justesse (9ème, 13% de tweets négatifs mais 82% de tweets d’information), Martine Aubry (10ème (inchangé), 6% mais 91%), Jean-Luc Mélenchon (11ème, 10% mais 84%) et Arnaud Montebourg (16ème, 5% mais 82%).


Donnees-Semiocast-tableau.jpg


Dernière information, dernier graphique, donné par Semiocast uniquement cette fois : le volume de tweets pour chaque jour mentionnant une personnalité politique du Twittoscope. Là aussi, Ségolène Royal se détache nettement : si la plupart des personnalité politiques ont un volume pour chaque jour très variable, des pics succédant aux creux, seule Ségolène Royal a un parcours plus homogène.

Donnees-Semiocast-Sego.jpg

Après un début de mois avec un volume faible, qui explique certainement la perte de 2 places et de 2 100 tweets (sur 9 400 en janvier) d’un mois sur l’autre, on note du 12 février au 21 février une hausse ininterrompue, suivie de volumes quotidiens qui restent importants jusqu’à la fin du mois. Or le 12 février, Segorama publiait un premier dossier sur « La révolution en marche avec Twitter », et après d’autres dossiers, publiait entre la revue de presse du 20 et du 21 février le dossier « Quelques bonnes pratiques ou conseils à suivre sur Twitter ». Personnellement, mon premier tweet date du 20 février.

C’est donc par l’effort collectif des soutiens de Ségolène Royal sur Twitter que la seconde moitié du mois  a connu des volumes quotidiens importants, a permis de la positionner à la seconde place des tweets positifs, et de loin, et a permis également d’échanger plus et mieux des idées et des informations : 77% des tweets citant Ségolène Royal sont des tweets d’information.

En conclusion, Ségolène Royal occupe désormais une place de choix sur le Twittoscope : seul socialiste et personnalité de gauche à rivaliser réellement avec elle dans le Twittoscope, Dominique Strauss-Kahn réalise un très bon score en terme de nombre de tweets : 22 100 en février, un chiffre dépassé seulement par les très impopulaires Nicolas Sarkozy en janvier et en février, et par MAM en février.

DSK-Semiocast.jpg

Mais en examinant les volumes jour par jour de Semiocast, on s’aperçoit que les tweets sur Dominique Strauss-Kahn sont plus volatils que ceux sur Ségolène Royal : après un encéphalogramme plat sur le début du mois, on note un premier (léger) pic vendredi 18 février avec l’arrivée en France du Directeur du FMI. Las, le volume redescend le lendemain, samedi 19, pour crever le plafond dimanche 20 février, avec la prestation télévisée de Dominique Strauss-Kahn, puis fléchir légèrement à un niveau très élevé le 21 février, avec les nombreux commentaires sur sa prestation de la veille. Puis le mois se termine comme il avait commencé, avec un encéphalogramme plat dès le 22 février.

Ce qui marque, donc, c’est la constance d’un volume important de tweets citant Ségolène Royal depuis la mi-février, date de l’éveil des soutiens de Ségolène Royal à Twitter, grâce au travail pédagogique de Segorama. Comme disait Jean-Louis Bianco en septembre 2010 dans le Doubs devant les militants de Désirs d’avenir :

« On a des gens qui croient en Ségolène et qui veulent continuer avec elle. Et ça c’est une force immense. Parce que ce sont de vrais militants, ils savent pourquoi, et ils le savent souvent depuis 4 ans, et pas depuis 3 mois. »

Plus que jamais il est important que tous s’inscrivent et échangent sur Twitter (cliquez ici pour plus d’information), pour continuer la dynamique. Déjà, sur la base de fin février, mars s’annonce prometteur. Les prochains résultats sont dans un mois… et mars est déjà entamé.

En synthèse, que nous apprend le Twittoscope de février sur Ségolène Royal à travers le prisme de Twitter ?

199452 10150115259564661 35763644660 6152437 4767237 n

Ségolène Royal à l'UPP sur la valeur Travail lundi 7 mars 2011 à Paris (@Razak) 

Que Ségolène Royal, à la 6ème place du « Top 20 », est la deuxième personnalité de gauche au classement.

Que parmi les 6 premiers du classement, elle est, et de très loin, celle qui récolte le plus de tweets positifs, et qu’elle progresse fortement dans ce domaine, alors que le seul qui fait mieux qu’elle au « Top 20 » est 16ème et est en perte de vitesse ce moi-ci.

Que parmi les 6 premiers du classement, elle est celle qui est proportionnellement la moins citée dans des tweets de critiques, ex-aequo avec Dominique Strauss-Kahn.

Que les volumes de tweets par jour révèlent l’organisation et la constance des militants qui la soutiennent, permettant d’envisager mars sereinement, là où d’autres, la plupart en fait, doivent leur bon score à l’allumage des projecteurs des médias, et font peu parler d’eux quand ceux-ci s’éteignent.

Qu’une conclusion s’impose donc : sur Twitter, Ségolène Royal est la seule à gauche à avoir une audience d’une part, et à toucher les utilisateurs au cœur (tweets positifs) autant qu’à convaincre leur esprit (77% de tweets d’information) d’autre part, à avoir à la fois le charisme et la force de conviction. Le tout, sans rejet, et avec le taux de critiques le plus bas des 7 premières personnalités du classement. Mars s’annonce sous de bons auspices.

TF1 News écrivait dans son article : « Twitter en avance sur la réalité politique ? » Chiche !

ps.png

Et certains esprits chagrins voudraient supprimer les primaires, ne pas donner aux personnalités politiques au contact des Français, du peuple, et des utilisateurs de Twitter, la possibilité de s’exprimer ?

Pourquoi ? Pour donner purement et simplement à un candidat ou à une candidate une investiture, alors qu’ils ne touchent pas les Français sur Twitter, qu’ils ne déclenchent presque aucune adhésion (1 à 2% maximum) ni, du coup, aucun rejet (1% maximum) et vivent uniquement de la lumière artificielle des projecteurs des médias ?

logo.png

 Les militants votent pour la rénovation!

Pourquoi est-ce que j’ai l’impression, en tant que militant socialiste qui a voté pour la rénovation du parti le 1er octobre 2009, pour « des primaires ouvertes aux citoyens qui souhaitent le changement en 2012 et
veulent participer à la victoire de la gauche », comme 68% des votants (cliquez ici), qu’on se fiche de moi et qu’on foule au pied ma dignité, qu’on ne me respecte pas, en laissant entendre qu’on pourrait maintenant se passer de mon avis ?

Le Respect, la République du Respect, ça s’apprend. Certains devraient prendre des cours en venant écouter Ségolène Royal qui en parle souvent.

Frédérick Moulin

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link