Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 10:41

 

h-20-2514457-1307188364-XL.jpg

 

 

On les excuse par avance.

Ces jeunes chiots qui peuplent le journalisme, se jettent sur les premières enfumades venues et en font des vérités. 
Ils sont mignons, emplis de leur certitude, de leur assurance, de leur "mais je vous dis qu'on me l'a dit".

 

On les excuse par avance.

Ces vieux éditorialistes aussi usés que leurs formules toutes faites, persuadés qu'ils font l'histoire alors qu'ils ne sont que des notaires de l'air du temps.

 

On les excuse par avance.

Ces élus, gonflés d'un orgueil un peu pathétique, qui, souvent, oublient que rien ne procède tout à fait d'eux-mêmes et que sans une longue chaine de bienveillance, de soutien et de militantisme, ils n'auraient jamais pu conquérir, qui un fauteuil de député, qui une écharpe de maire, qui un siège de conseiller régional. Ils oublient si souvent qui les a fait roi, notamment lorsqu'un soutien Royal leur a offert un si joli destin (pas de noms, ils se reconnaitront).

 

On les excuse par avance.

Ces sondeurs, obsédés par la météo qu'ils créent eux-mêmes, aveuglés par leur propre propagande,  au point d'en oublier l'éthique qui devraient les conduire comme l'étoile  polaire guide les marins.

 

On l'excuse par avance, cette petite armée gonflée de sa suffisance et de ses analyses psycho-politiques, aussi souvent inculte que malveillante, égomaniaque que misogyne.

Oui on les excusera de nous rabâcher, matin, midi, et soir que Ségolène Royal a déjà perdu, qu'elle n'est même plus candidate, qu'elle va s'allier avec DSK, puis avec Martine Aubry ... oh et puis non ! ... tout compte fait, à la faveur d'une photo (somme toute assez banale entre un homme et une femme qui ont vécu 30 ans ensemble et ont fait ensemble 4 enfants)  que finalement elle pourrait rallier François Hollande.

 

Mais n'en ont ils pas assez de rabâcher leur scénario, leur logique de fainéant, leur mantra d'animal buté ?

 

Que savent-ils exactement de Martine Aubry ?

De sa campagne ? De sa capacité à gagner une élection ? Rien et pour cause : à l'image de DSK, Aubry a toujours eu beaucoup de mal à remporter un suffrage ... sauf ceux qui lui ont été apportés sur un plateau d'argent.

Aubry compétente, solide, fiable ... certes mais d'où tiennent-ils ces informations ? De quel exemple ? De quelle victoire transcendantale, de quelle attitude ? Rien... des on-dit, des "on pense que", des "il semble que"... Ça n'est pas parce qu'on est la fille de son père, qu'on a travaillé dans le privé, et qu'on a géré un gros ministère, qu'on est apte à défier, et qui plus est, à battre Nicolas Sarkozy...

Oui mais les sondages ! Ah oui, les sondages !!! Certes. Les sondages donnaient Ségolène Royal victorieuse de façon écrasante en 2006 face à Sarko. On vit ce qu'il advint. La faute aussi à ce parti si amical, si bienveillant, si préoccupé du bonheur des Français qu'il en oublia de jeter ses blessures narcissiques à la rivière.

 

Que savent-ils exactement de François Hollande ?

Son bilan à la tête du PS ? Quel bilan ? Un parti en ruine intellectuellement et politiquement, une gabegie et une sortie du premier secrétaire sous les tomates à Reims.

Son bilan en Corrèze ? Des iPad pour les petits Corréziens ? Oui ? Et quoi encore ? Chirac ? Et quoi encore ? Ben... rien à part un endettement chronique et un désenclavement qui tarde à venir.

Que savent-ils de François Hollande en campagne ? Certes il a gagné quelques scrutins personnels et collectifs mais encore ? Ministre ? Jamais.

À voir sa difficulté à faire la course en tête après l'éviction de DSK, à voir son incapacité à s'élever au dessus de lui-même; à dépasser le premier secrétaire à perpétuité qu'il semble demeurer, ses allers-retours maladroits sur la loi Hadopi, ses phrases qui fleurent le mépris d'énarque sur Madame Dugenou, on est en droit d'émettre quelques doutes.... mais,  à part tout cela... on nous demande d'acheter sur catalogue du François Hollande. On rêve !

Ce monsieur normal, d'une banalité à pleurer, n'est en rien le champion dont la gauche a besoin pour battre Sarkozy.

 

Reste évidemment Ségolène Royal. Toujours là, plus créative, plus déterminée que jamais.

 

-Une gestion exemplaire de sa Région, des innovations économiques, écologiques et sociales.

-Une capacité à remporter les combats électoraux les plus rudes sans mettre un genou à terre.

-Le plus beau CV de la classe politique actuelle, avec celui de Nicolas Sarkozy : énarque, plusieurs fois ministre, réélue députée à 4 reprises, réélue présidente de région triomphalement, finaliste d'une présidentielle et 17 millions de voix au final.

-Une victoire idéologique dans son propre parti : ordre juste, fraternité, banque publique d'investissement, sécurité... tous ces thèmes sont devenus le corpus idéologique du Parti.

-Une force intérieure que rien ne semble pouvoir troubler.

-Une persévérance dans le chemin choisi : le terrain, la rencontre des Français, beaucoup de monde à ses réunions publiques sans l'aide semble-t-il de son propre parti.

 

Toutes ces raisons rendront la candidature de Ségolène Royal évidente au bon moment, c'est-à-dire au moment de la campagne, du débat, des propositions et du choix des électeurs face à ceux-là mêmes, Aubry, Hollande, Jospin, Fabius, qui en 2007 ont joué les chaises vides, pour ne pas dire le lancer de peaux de banane, ceux-là mêmes qui officiaient déjà en 2002, ceux-là mêmes nous expliquent qu'ils peuvent gagner ? Le méritent-ils seulement ? Poser la question, c'est déjà y répondre.

 

Une candidature évidente pour une raison évidente : dans une campagne, et un combat contre un animal politique de la trempe de Nicolas Sarkozy, la banale normalité, la prudence, le consensus et le sentimentalisme n'ont plus de cours. 
Seules comptent la capacité à prendre des coups et à les rendre, la force et l'intelligence politique, la puissance de l'empathie aussi avec un pays.

Comment peut-on prétendre toucher le cœur des citoyens lorsqu'on évoque Madame Dugenou ?

Comment peut-on prétendre gagner lorsqu'on traine, lambine et qu'on répète à qui veut l'entendre qu'on aimerait tant être ministre de la Culture ?

 

L'histoire récente nous enseigne que malgré les avertissements, des centaines de plumes, de sondeurs, d'élus et de pipelettes de la République ont nourri pendant plus d'un an  l'illusion Strauss-Khan, au point de nous gaver matin, midi et soir comme des oies sur le candidat idéal en oubliant que la vie politique est faite aussi de circonstances extérieures que nul ne maitrise.

 

Malgré ce camouflet infligé par les évènements à un microcosme repu de son propre ego, les mêmes nous imposent le duel Aubry/Hollande.

Au final, nous savons tous, intuitivement, que ce ne sera pas celui-là.

 

Ségolène Royal gagnera les primaires car au moment du choix, de la conviction personnelle de chacun dans l'isoloir, seuls s'imposent, au tamis des émotions, la force, la conviction, la détermination, le courage et la persévérance du ou de la candidate. La France, ce pays merveilleux, romantique, qui a élevé la politique au rang d'un art, reconnait toujours ses héros et ses héroïnes.

Autant nous préparer à nous excuser ne n'avoir pas su... ou pas voulu… le voir.

 

c-17-2130653-1277554744.jpg

 

The Rosebud via Le Post , samedi 4 juin 2011


Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

mirjossbom 06/06/2011 10:09



En connaissance de cause MAIS surtout ne pas entrer dans le marigot, rester claire sur sa ligne, claire dans ses propositions, claire dans ses propos... ne
pas faire ce que l'on reproche aux autres...


Tracer le chemin de la France, suivre la route de cette énorme tâche à accomplir que représente la reprise en main d'une France triste et soumise aux aléas
venus de tous les horizons... redonner vie à la jeunesse, retrouver de l'espérance, réapprendre enfin à lire...


Il y a trop de monde "sous les ponts" en France!... alors mettons l'accent sur la "répartition" des richesses, redonnons du sens au
travail...


Au fond, n'est-ce pas tout cela qui leur fait peur aux "nantis"??... ceux aussi qui manipulent si bien- ou mal - les sondages!



Berard 05/06/2011 19:49



Je trouve cette analyse très pertinente.


Ce soir , j' aiassisté à l' émission "dimanche soir politique " à 18 h  sur I tele.


Une intervention très claire de Ségolène Royal, des questions très précises des journalistes qui l' ont laissé s' exprimer.


Serait-il possible de savoir quand sera publié l' article correspondant à cette émission dans "le Monde"


Merci d' avance


 


Jean-paul Berard



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link