Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 23:02

A deux ans de l’élection présidentielle, aucune analyse sérieuse ne peut fixer les acteurs de l’élection présidentielle de 2012. Pour ceux qui s’y sont risqués en tentant d’écarter une figure principale, le dernier sondage de l’Ifop rappelle que les jeux sont loin d’être faits. D’autant que dans cette perspective, Ségolène Royal dispose de trois cartes maîtresses pour s’imposer dans la partie.  

 

1ère carte :

En 2007, le manque d’expérience fut le principal sujet d’attaque de ses adversaires à gauche comme à droite. Ce temps est bien révolu. Ségolène Royal dispose aujourd’hui d’une première carte maîtresse : son expérience.

photo_1270138881719-1-0-copie-1.jpg

Son expérience d’abord dans l’élection présidentielle elle-même, un atout essentiel car on ne connaît pas l’endurance des autres candidats dans une dure campagne de plusieurs mois. Or sur ce point, Ségolène Royal a démontré en 2007 qu’elle savait résister et mener une campagne active sur le terrain et dans les médias avec le point d’orgue final de l’extraordinaire mobilisation de Charléty. Aucun autre candidat pressenti à gauche ne peut aujourd’hui s’appuyer sur cette expérience.  

Une expérience également fondée sur son bilan régional qui lui a valu une réélection triomphale dans sa région. Elargissant le champ des compétences régionales, Ségolène Royal a mené une politique active dans tous les domaines : aménagement de l’espace, développement économique, politique culturelle, mesures en faveur de l’innovation, protections sociales. Présidente de région elle a démontré sa capacité à mener des équipes et à porter une ambition régionale globale.

 

2ème carte :

Le président de la République est élu directement par les Françaises et les Français qui ont toujours su montrer leur capacité à résister aux influences médiatiques. Le peuple aime être libre de ses choix. Or c’est la deuxième carte maîtresse de Ségolène Royal : femme libre de gauche elle parle au peuple.

chizeconfection3-300x195.jpgSégolène Royal ne croit pas que seule la parole des experts, de petits cercles parisiens, mérite d’être entendue. Dans ses engagements, elle a su montrer sa capacité à entendre les attentes et les colères du peuple en se portant à ses côtés pour condamner des délocalisations qui jettent hors des usines des hommes et des femmes, pour refuser que des jeunes filles subissent un avortement faute de pouvoir se confier, pour s’élever contre un pouvoir arrogant décidant avec quelques experts de détruire des vies en rasant leurs maisons, pour appeler à la reconnaissance de tous les enfants de la République quelque soit leur origine, pour dénoncer un débat sur la burqua qui stigmatise une partie des Français.

A ces cercles parisiens où l’on dit « Ségolène Royal jamais ! », le peuple peut répondre d’une voix contraire en appelant « une femme libre pour la France !».  

 

3ème carte :

Une campagne présidentielle à gauche c’est aussi une capacité à porter une ambition pour la France, une simple image de bon gestionnaire ne suffit pas. C’est la troisième carte maîtresse de Ségolène Royal : porter une vision de la France.

A l’école de François Mitterrand, la présidente socialiste a retenu qu’on ne peut pas construire l’avenir d’un peuple sans connaissance de son passé. Ainsi, elle écrit le jour de la commémoration de la fin de l’esclavage « Si j'évoque la mémoire des résistants d'alors, c'est pour rappeler que l'abolition ne fut pas un cadeau octroyé mais une conquête, fruit d'une double lutte menée, dans les outre-mers et dans l'Hexagone ». Dans ce passé, c’est cette image d’une France en lutte pour les droits de l’homme qu’elle aime à rappeler.

25201 385627702356 801597356 3718491 6060085 aUne vision de la France ne peut se concevoir sans un regard sur le monde mais pas n’importe quel monde. Face à l’arrogance d’un capitalisme financier qu’elle qualifie de « prédateur », face à l’égoïsme d’un monde destructeur, Ségolène Royal entend placer la France du côté de ceux qui veulent changer ce monde, porter la voix de la France pour un monde plus respectueux des hommes et de la planète, un monde plus juste.  

 

Trois cartes maîtresses pour donner à la France une autre voix pour une autre politique, reste la question essentielle : Ségolène royal va-t-elle abattre ses cartes ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Mirjossbom 14/05/2010 13:59



OUI, trois fois OUI, le troisième s'adressant plus spécialement à la petite phrase : "je préfère la fraternité au "care"' ; oh! Que oui car on peut travailler de manière efficace quand on a
conscience que l'AUTRE existe vraiment et, quelle que soit sa situation sociale, a toujours quelque chose à apporter! Dehors les "Care" et autres "small business act"!!!!!


Bien que les portes ne s'ouvrent plus devant elle - ou difficilement - vous aurez remarqué qu'elle réagit - et elle est bien la seule - sur tous les sujets graves et que les journalistes
finissent toujours par y revenir!


Aujourd'hui, la grande mode est au moins socialiste des candidats qui s'en disent MAIS laissons le temps faire son oeuvre, laissons la peaufiner sa préparation, les longueurs d'avance continuent
de grandir! Les Français, je veux l'espérer, sauront faire la différence entre le discours qui sait depuis longtemps s'adresser aux Français, à tous les Français, et les discours de circonstance!


Ségolène Royal ne distribue pas les ministère, elle prépare les actions à mener pour qu'enfin ce pays redevienne un pays digne de ce nom!


Nous l'attendons pour nous relancer encore mieux dans le travail commun.



evah5 14/05/2010 13:41






Elle  me manque. Je comprends bien qu'en femme honnête qu'elle est, elle se consacre à sa
région pour laquelle elle a été élue, qu'elle pense à juste titre qu'il n'est pas bon d'être trop sur le devant de la scène dans les media qui transforment tellement les propos, mais en même
temps elle me (nous) manque.Nous avons besoin de l'entendre sur tous les sujets, crise financière, Europe , Grèce, mais aussi sécurité, immigration, banlieues, fiscalité etc... etc... du mondial
au local bien sûr mais pour nous tous qu'elle dise aussi sa vision sur le national. Elle a toujours des vues tellement justes et inédites. Peut-être et sans doute a-t-elle de bonnes raisons,
d'autant qu'à trop dévoiler ses "billes" on se les fait piquer pas les coucous. Je préfère en tout cas la fraternité au "care".


Je luis fais confiance pour le timing mais je n'y peux rien elle me manque. J'aimerais qu'elle intervienne plus souvent, peut-être dans un
journal? Et qu'elle n'oublie pas la jeunesse.


Et bien sinon j'irai vivre en Poitou-Charentes... (ça c'est de l'humour au cas où bien sûr je serais prise pour une groupie, j'ai
franchement passé l'âge)


 Paru sur Le Post 15 mai 2010



Michel DURA 14/05/2010 06:41



Quatrième carte: Le parler vrai. SR ne pratique pas la langue de bois. Il faut qu'elle mette en avant sa différence. Le discours commun de la Gauche YAKA ne passe pas.


Cinquieme carte la methode participative: Celle ci lui donne des affinités avec les sensibilités des verts et des alter-mondialistes,  et plus généralement a ceux qui veulent être écoutés et
surtout entendus!


Donc s'affirmer trés fortement et mettre les pieds dans le plat tout en restant a l'écoute des Français!


Ordre juste


Droit des femmes


Education


Croissance verte


Reforme fiscale


Retraites


Europe


Autant de sujets sur lesquels il faut faire la différence, tout en s'appuyant sur le socle de nos valeurs socialistes. 



Monique Ayrault 14/05/2010 00:20



J'ai participé à mon petit niveau chaque jour durant 4 mois à sa campagne des régionales et l'on peut dire que rien ne lui a été epargné de droite comme de gauche, elle resiste à tout, est
toujours là, efficace ...Même les éléments naturels se sont déchainés avec Xinthiat..


Elle  sait monter une équipe de travail, écoute délègue, on avait un matériel de campagne d'une efficacité remarquableen ous appuyant sur la démocratie participative, nous avons touché un
maximun de personnes elle sait fédérer, elle a besoin de nous tous rassemblés dans DA et de cet Espoir à Gauche...


Aujourd'hui elle a toujours son énergie et son Désir d'avenir...comme nous tous !



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link