Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 23:17

66071_1643845983846_1467755058_31608577_2468004_n.jpgLes derniers sondages d’opinion montrent une remontée tranquille de la force de Ségolène Royal, alors que ses concurrents reculent. C’est notamment le cas du dernier sondage de l’Ifop.

 

 Les Françaises et les Français découvrent lors de ses nombreux déplacements dans toute la France, une autre Ségolène Royal. Moins médiatique et plus femme de terrain défendant ses réalisations dans sa région et ses propositions pour la France, elle a les arguments pour convaincre. Face au pouvoir de Nicolas Sarkozy et ses échecs, la socialiste rappelle ses combats pour une démocratie renforcée, pour un ordre juste contre un capitalisme financier prédateur, pour une politique industrielle innovante, pour l’excellence environnementale, pour l’emploi des jeunes, pour les retraites. Trouvant un réel plaisir dans cette politique de proximité, allant au devant des Françaises et des Français avec naturel et conviction, les citoyens découvrent une Ségolène Royal bien différente que l’image qu’ils en avaient.

 

 En 2007, malgré un nombre de voix obtenu, très honorable après la déroute de 2002, de près de 17 millions, il a manqué des voix à gauche pour l’emporter contre Nicolas Sarkozy. C’est le lourd échec de Ségolène Royal qu’une partie des électrices et des électeurs de gauche ont du mal à lui pardonner. Il y a eu en effet une dose de manque de préparation, une forme de nouveauté pas toujours bien perçue par l’électorat, mais aussi une unité insuffisante dans son camp qui ne l’a pas aidée. Malgré tout, elle est seule responsable de cet échec car c’est elle qui a conduit la gauche. Elle l’assume mais n’a pas dit son dernier mot. Ségolène Royal n’aura pas dérogé à la règle, il faut à gauche s’y prendre à plusieurs fois pour remporter une élection présidentielle.

 

 En 2011, la candidate socialiste aux primaires a changé. Ce n’est plus, la candidate portée par un besoin de renouveau. Après cinq années de Sarkozysme, les Françaises et les Français savent que le bilan sera lourd et qu’il faudra reconstruire. Il faudra certes redonner un élan mais surtout restaurer des valeurs républicaines, rétablir des règles économiques par un retour de l‘Etat, relancer un dialogue social pour restaurer un ordre juste et redéfinir les orientations de la politique étrangère davantage tournée vers les pays du Sud émergents. Sur tous ces sujets, la socialiste se dit prête à relever le défi. Une préparation qu’elle doit à un réel travail sur le terrain.

 

 Travail d’abord dans sa région. Ségolène Royal a fait de la région Poitou-Charentes, une région phare reconnue aujourd’hui pour ses innovations dans de nombreux domaines. C’est « la politique par la preuve », contre les beaux discours des uns et des autres. C‘est le travail sur le terrain qu‘elle met d‘abord en avant.

Travail ensuite dans le cadre des Universités populaires qu’elle organise avec son association Désirs d'avenir, invitant des chercheurs et des hommes de terrain, pour apporter leur contribution au débat et enrichir la réflexion pour déboucher sur des propositions. La prochaine Université populaire se tiendra à la mairie du IVè arrondissement de Paris, à l’invitation de Mme le maire Dominique Bertinotti, sur le thème : « valeur travail et lutte contre le chômage ».

Travail également par de nombreux voyages à l’étranger et de contacts du fait de sa fonction de vice-présidente de l’Internationale socialiste.

 

Chacune de ses interventions conforte aujourd’hui l’idée qu’en effet Ségolène Royal a changé. Prenant du recul après ses combats, ses réussites et ses échecs aussi, de la hauteur dans l’analyse, de l’assurance dans les propositions, une relation faite de respect et de proximité avec les Françaises et les Français, elle s’est « présidentialisée ».

 

2011 sera-t-elle une nouvelle année Royal ?

 

Philippe Allard

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires

Chatenoud 04/03/2011 11:34



Et bien on n'en a pas demandé autant à Mitterand après son premier échec et son deuxième échec!


Pourquoi??????



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link