Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 14:27

110509080720744 91 000 apx 470 [1] Est-ce voulu ? Est-ce un oubli surprenant ? Les commentateurs ont été tous surpris par l’absence de référence à la candidate de 2007, Ségolène Royal, lors du meeting du Bourget.  Alors que le candidat de 2002, Lionel Jospin, à qui les socialistes doivent leur plus grave défaite, était honoré, celle qui fut la première candidate du deuxième tour de l‘élection présidentielle, était semble-t-il rayée de la carte postale socialiste ! 

 

Absence ? Pas tout à fait en réalité … plutôt une victoire sans nom …

 

Ségolène Royal, souvent seule, décriée, vilipendée, a fait beaucoup avancer la gauche pour gagner l’élection présidentielle.

 

L’élection présidentielle est une élection particulière, puisque le candidat représente une famille politique mais il doit aussi montrer qu’il sera capable de représenter toute la France dans sa diversité, en affirmant, et défendant nos valeurs communes.

 

« La nation », le terme faisait peur. La gauche l'avait abandonné à la droite et l’extrême droite. Ségolène Royal a su avec force reconquérir cette valeur. La nation, c’est au-delà des origines, des situations personnelles, l’unité d’un peuple pour défendre ensemble les valeurs de la République. Il ne faut pas laisser à d’autres la possibilité d'en changer le sens. Il ne s’agit pas de baisser les armes dans le combat politique, de renoncer à nos engagements. Bien au contraire, il s’agit de conquérir le cœur de la nation car la gauche a toujours défendu les valeurs de la République : la liberté, l’égalité et la fraternité.

 

François Hollande entend poursuivre le « rêve français », ce rêve de la Révolution française, du conseil de la résistance, de 1981, ce rêve d’une société juste qui offre le progrès pour tous. Ce rêve que certains ont voulu interrompre en défendant le culte de l’argent. La gauche a aujourd’hui trouvé son leader pour porter sa voix et défendre nos valeurs communes, oubliées par le pouvoir en place, les valeurs de la nation.

 

Quel a pu être l’émotion de Ségolène Royal, en entendant à la fin du discours de François Hollande, s’élever le chant de la Marseillaise alors que les drapeaux bleu, blanc, rouge flottaient dans la salle ? On a tellement caricaturé son combat.

Quelle plus belle victoire de voir aujourd’hui toute la famille socialiste, debout, et criant à pleine voix « allons enfants de la patrie … ».

 

La gauche peut accéder à la Présidence de la République. Ségolène Royal a réussi à rendre la nation à la gauche.

 

Merci Madame !

 

Philippe Allard

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans La parole aux militants
commenter cet article

commentaires

Segoubliée 29/01/2012 00:33



Bonjour,


 Ségolène oubliée dans ses discours par son ex ( François II ) dans son euphorie du pouvoir  ...


Peut être faite pour "  garder les gosses  "comme disait Fabius ?


Toujours la lutte des égos au P.S. et les cadeaux empoisonnés comme le parachutage anti participatif de la Rochelle. Peut
être en vu de se débarrasser de Ségolène la moralisatrice du P.S., qui va dans un  » champ de mines  » comme le dit Falorni.
Toujours des erreurs morales comme d’ avoir choisi Noah pour animer le meeting par un fraudeur du fisc et anti français notoire, alors que l’ on parle de justice fiscale et de
rassemblement.


Quid de la condamnation d’ Harlem Désir pour abus de Biens Sociaux sur le dos des immigrés, tout comme Mauroy
!


Quid des présidents de Fédération comme Guérini et autres qui se goinfrent et demeurent inpunis !


Faut il être un voyou pour étre au Parti Socialiste ??????????????


Cordialement.

Moulin a vent Hollandais 29/01/2012 00:20


Bonsoir,


Vous vous souvenez de Don Quichotte, qui chargeait sur sa malheureuse jument Rossinante, d’inoffensifs moulins à vent, qu’ils prenait pour de redoutables adversaires ?


François Hollande, lui, promet de réformer le prix de l’essence, la finance internationale, et les relations franco-allemandes. On le comprend, car ces adversaires là sont aussi
inoffensifs que les moulins de Don Quichotte. En effet, comme aucun de ces trois sujets ne dépend de lui, à supposer qu’il soit élu Président, il aura beau jeu de ne pas réussir sans que cela
soit de sa faute.


Le prix de l’essence, il veut simplement le bloquer. Comme en 1981, dont on sait comment ça a fini. Sauf que chacun sait que le prix de
l’essence dépend des raffineurs, et que ceux-ci perdent déjà de l’argent, au point que personne ne veut reprendre la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne. Si le prix de l’essence est bloqué,
les raffineurs arrêteront de raffiner… casser le thermomètre n’a jamais fait baisser la température.


C’est ce qu’il veut faire aussi avec le logement. Bloquer les loyers, ce qui va dégoûter les propriétaires et stopper la construction, et mettre les terrains contrôlés par l’État à la
disposition des collectivités. Soit ces terrains sont vendus au prix de marché, et il n’y aura pas de baisse des prix, soit ils seront bradés, et c’est le patrimoine des Français qui s’envole, le
mettant entre les mains des collectivités locales dont on sait le bon usage qu’elles en font quand elles ont la haute main sur les bénéficiaires d’appartements très demandés.


Un nouveau traité franco-allemand, pour rapprocher les deux pays. Outre que c’est ce que fait Nicolas Sarkozy à marche forcée et contre le PS d’aujourd’hui, il est intéressant de voir la
réaction d’Angela Merkel à un traité dont Hollande fait la promesse sans la consulter. Celle ci vient de se prononcer en faveur de Sarkozy et non de Hollande qui est écarté du jeu.


Enfin, son adversaire, c’est la finance. Quand on sait à quel point le mot « finance » rime avec « confiance », désigner une industrie où la France excelle et dont elle a tant besoin pour
financer ses dettes accumulées comme un adversaire, c’est autrement plus redoutable que de s’en prendre à des moulins.


Quant à la grande banque d’État qui va faire ce que les autres banques devraient faire mais ne veulent pas faire, on sait ce que ça a donné, parce que les Français se souviennent des
pertes abyssales du Crédit Lyonnais, cette banque qui finançait les amis du pouvoir socialiste. Accessoirement, pour la créer, il va falloir la doter de capital. Avec quel argent?


Et il ne faut pas oublier qu’à la fin de la guerre contre les moulins, un bras de ces machines finit par balayer Don Quichotte de sa selle, et le faire tomber le nez dans la
boue…


Piétre leader qui oublie ceux qui l' ont amené la pour dire des balivernes et singer Mitterrand !

barioz annick 25/01/2012 14:20


je suis triste aussi,mais totalement sûre que l'Histoire rendra justice à Segolène , aussi ne nous attardons pas sur ce sujet, les umpistes seraient  trop contents de cette fêlure
et les sots de dire que c'est une raison de ne pas voter Hollande... et je voterai Hollande malgré tout car il n'y a pas d'autres choix si l'on veut extirper de la France tout ce qu'il
y a de plus pourri.ce monde égoïste et cynique de l'argent.  

Nadine Amiel 25/01/2012 12:24


 


Le discours de Mr. F. Holande a été apprécié mais il a commis une faute GRAVE à mon sens
celui d’avoir écarté de la réussite tous les proches de Ségolène Royal qui depuis des années  luttent à ses côtés  pour faire de la politique du parti  un exemple de droiture d’intelligence et d’avenir . La réussite ne revient pas
seule à François Hollande . Ce qu’on peut lui dire c’est que l’élégance vaut mieux que le mépris .


Nadine Amiel


 


 


Le discours de Mr. F. Holande a été apprécié mais il a commis une faute GRAVE à mon sens celui d’avoir écarté de la réussite tous les
proches de Ségolène Royal qui depuis des années  luttent à ses côtés  pour faire de la politique du
parti  un exemple de droiture d’intelligence et d’avenir . La réussite ne revient pas seule à François Hollande . Ce qu’on peut lui dire c’est que
l’élégance vaut mieux que le mépris .


 


 


 


 


 


 


 


 

Chatenoud Régine 24/01/2012 18:49


Certes François Hollande est brillant mais grace à qui?


Pas un seul mot sur le travail de Ségolène, il n'a JAMAIS prononcé son nom, cela ne l'honore pas.


 

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link