Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 22:40

1445524_3_4905_segolene-royal-le-25-novembre-a-poitiers.jpg

Ségolène Royal à Poitiers, le 25 novembre 2010 (Reuters/Régis Duvignau)

Ségolène Royal a réagi aujourd’hui depuis son bureau au Conseil régional de Poitou-Charentes, à Poitiers, à la polémique sur un « pacte » entre DSK, Ségolène Royal et Martine Aubry qui avait suivi l’intervention de la première secrétaire du PS au JT de 20 heures mercredi 24 novembre 2010.

Qu’avait dit Martine Aubry, qui n’avait d’ailleurs à aucun moment prononcé le mot « pacte » ? Elle était intervenue très brièvement sur le sujet :

« On l’a déjà dit, nous avons déjà dit que nous réfléchissons ensemble, comme Ségolène a dit qu ‘elle souhaitait aussi réfléchir avec nous, et donc nous proposerons une candidature véritablement ensemble, c’est-à-dire pas l’un contre l’autre ou l’une contre l’autre, en l’occurrence, voilà. »

LeMonde.fr avec AFP revient sur la réaction de Ségolène Royal de cet après-midi.

Frédérick Moulin

 -oOo-

lemondefr pet avec AFP

Ségolène Royal : "Il n'y a pas de pacte pour empêcher les primaires"

10112601 PLANTU+X1PL ori.567

"On n'est pas candidat les uns contre les autres. On est candidat pour offrir une alternative au pays." (dessin de Plantu)

Mercredi soir, Martine Aubry avait pourtant confirmé l'existence d'un pacte entre Dominique Strauss-Kahn, Ségolène Royal et elle-même, prévoyant qu'ensemble ils choisiraient lequel ou laquelle d'entre eux serait candidat à la primaire socialiste pour la présidentielle. Aussitôt, les candidats déclarés ou potentiels à cette primaire avaient dénoncé une "entente", un "arrangement".

"LEVER TOUTE AMBIGUÏTÉ SUR LE SUJET"

"Il y a eu ambiguïté dans ce qui a été dit", à savoir qu'"on se mettrait d'accord entre nous avant les primaires. Non", a affirmé Mme Royal. "Plus que jamais, l'heure est venue d'avancer sur les primaires. C'est la meilleure façon de lever toute ambiguïté sur le sujet", a-t-elle fait valoir, en plaidant pour une accélération du calendrier. "Il n'y a pas de pacte pour empêcher les primaires. Toutes les interprétations qui laissent croire qu'il y a une alliance pour empêcher les primaires ne correspondent absolument pas à la réalité des choses", a-t-elle poursuivi.

Mme Royal considère que "les Français ont besoin le plus tôt possible de cette confrontation politique avec la droite pour savoir ce que les socialistes feront quand ils seront en responsabilité". Pour elle, les primaires "sont un élément-clé des conditions de la victoire à la présidentielle", et "c'est par la mobilisation que l'on va enclencher sur un projet alternatif la dynamique de la présidentielle". "Ce moment démocratique, il est indispensable de le réussir sinon les Français diront 'les socialistes qui ont promis des primaires, ils ne sont pas capables de les faire, comment pourraient-ils être capables de démocratiser le pays s'ils n'ont pas été capables d'organiser des primaires démocratiques ?' ".

Insistant sur l'importance de ne pas revivre "la guerre des ego, les conflits", elle a fait valoir que dans le cadre des primaires "on n'est pas candidat les uns contre les autres. On est candidat pour offrir une alternative au pays".

Dans une allusion à peine voilée à DSK et Martine Aubry, Ségolène Royal a critiqué "ceux qui veulent toujours retarder la confrontation politique pour ne pas être attaqués". "Il faut qu'ils sachent que ce n'est pas en retardant les choses qu'on les règle", a-t-elle martelé.

Le calendrier des primaires (candidatures en juin, primaires en septembre) donne du temps au directeur général du FMI pour se déclarer. À la seconde où il aura annoncé sa candidature, il devra en effet quitter le FMI. Et pour afficher sa volonté de participer à la compétition, Mme Royal a ajouté : "Personne ne s'interdit d'être candidat aux primaires, y compris moi (...). Je n'irai pas dans un dispositif qui empêcherait les primaires pour une quelconque raison de confort personnel, (...) je ne crains pas la confrontation politique."

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

le journal des tueursnet 03/12/2010 12:53







Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link