Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 12:01

6980356214_77320cb45f_z-1-.jpgQue d’avancées obtenues, résultats d’un combat, d’une volonté, d’une détermination !

 

Ségolène Royal depuis 2006 porte la volonté de rénovation du corpus idéologique du Parti socialiste, pour en faire un grand Parti de gauche, sans esquiver les problèmes de notre société. Il fallait dépoussiérer le premier parti de gauche, pour fixer une ligne simple et claire.

Ce fut un combat difficile, face aux conservatismes, mais aujourd’hui en observant le déroulement de la campagne de François Hollande, on peut dire que Ségolène Royal a réussi à fixer la nouvelle ligne du Parti socialiste.

 

Le Parti socialiste porte les valeurs de la République. Il n’a pas été facile d’imposer le drapeau tricolore et la Marseillaise. Il a fallu convaincre de l’importance, face à la droite libérale et l’extrême droite, de la défense des valeurs de notre République. La liberté, l’égalité et la fraternité sont les valeurs que nous défendons. François Hollande rappelle aujourd’hui l’importance de l’égalité dans la conduite politique pour des mesures justes, il rappelle aussi l’importance de la fraternité pour souder la nation dans une volonté de solidarité. La République est indivisible. Nicolas Sarkozy a une vision erronée de notre République. Il faut rassembler notre France métissée, ce que porte François Hollande.

 

Le Parti socialiste défend un ordre juste. L’expression a été reprise par François Hollande au meeting de Bercy. Le terme d’ordre avait à l’époque suscité les foudres des éléphants du PS. Mais face à une droite libérale défendue par Nicolas Sarkozy, il faut en effet une gauche pour rappeler l’importance du rôle de l’Etat, pour mettre des règles, pour une protection sociale juste, pour réduire les inégalités, pour donner à chacun les moyens de s’épanouir dans la société. Il ne s’agit pas de tout permettre, de tout accepter, l’Etat doit être garant de l’équité dans l’action publique. C’est toute l’importance de la réforme fiscale défendue par François Hollande.  

 

Le Parti socialiste soutient l’innovation industrielle. Encore une fois l’Etat doit jouer son rôle, un Etat stratège, pour reprendre l’expression de Ségolène Royale, fixant la politique industrielle. Un Etat soutenant la création des petites et moyennes entreprises si mal défendues par le pouvoir en place. Le Parti socialiste n’est pas contre l’entreprise, bien au contraire. Le Parti socialiste s’oppose aux patrons voyous, ceux qui ne respectent pas les salariés, ceux qui ne regardent que leur profit. Ségolène Royal a replacé la valeur d’entreprendre à gauche. « Je ferai des PME une priorité », c’est le deuxième engagement de François Hollande.

 

Le Parti socialiste veut accomplir la mutation écologique. C’est un enjeu essentiel pour l’avenir de l’humanité. La droite libérale de Nicolas Sarkozy n’a pas pris la dimension de cet enjeu. Il fallait convaincre le Parti socialiste de ne pas laisser aux écologiques cet enjeu majeur. Ségolène Royal a su expliquer les trois dimensions de cette mutation : pour l’environnement, pour la dynamique économique, pour sa portée sociale. Là encore, il n’a pas été facile de donner cette orientation au PS, mais Ségolène Royal a su l’imposer dans la ligne du Parti socialiste. « Je veux faire de la France la nation de l’excellence environnementale » François Hollande.

 

Le Parti socialiste garantit les sécurités. Tout se tient selon Ségolène Royal pour répondre aux attentes réelles de la population. Elle a su d’abord imposer l’idée de la sécurité au Parti socialiste, la sécurité pour tous et notamment dans les quartiers populaires qui ne peuvent pas être des lieux de non droit. Nicolas Sarkozy ne peut pas se déplacer librement dans ces quartiers. Les insécurités se sont considérablement accrues durant son quinquennat. Il faut ici encore un ordre juste. Dans son engagement 52, François Hollande annonce qu’il créera «  des zones de sécurité prioritaires ». Toutes les sécurités doivent être restaurées. Face aux délinquances, face au manque de service public, face au chômage des jeunes, l’Etat doit jouer son rôle.

 

Le Parti socialiste est profondément européen, pour une Europe des peuples. Les socialistes se sont divisés sur la question européenne. Ségolène Royal a su écarter la question institutionnelle pour reposer la question essentielle. L’Europe peut-elle servir le progrès des peuples européens ? L’Europe ne peut pas se faire sans les peuples. Dans la mondialisation, l’Europe doit être une chance et non une contrainte pour les peuples. L’Europe est démocratique, elle est au service des peuples. Alors que la droite libérale se couche sous les demandes du capitalisme financier, François Hollande a annoncé qu’il voulait réorienter la construction européenne pour la croissance et l’emploi. 

 

On lui avait volé sa victoire au dernier Congrès. Martine Aubry prenait le Parti socialiste écartant sa rivale dans une opération indigne. Ségolène Royal, refusant d’entrer dans une guerre qui pouvait affaiblir la gauche, abandonnait finalement sa victoire.

Martine Aubry pouvait savourer sa victoire volée et se plaisait à faire savoir qu’elle remettait le Parti au travail. Mais que reste-t-il de tous ces textes produits par les cadres du PS ? Rien, il ne reste strictement rien de ces compromis entre motions internes … Dans le même temps, les idées de Ségolène Royal se sont tout simplement imposées.

 

Après les résultats du premier tour de l’élection présidentielle, on a vu tous les médias demander, s’arracher la présence de Ségolène Royal … Les médias ne se sont pas trompés. Ségolène Royal a su fixer la ligne politique, celle qui va permettre la victoire le 6 mai prochain.

 

Philippe Allard

Photo de Razak.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans La parole aux militants
commenter cet article

commentaires

Eric 02/05/2012 00:27



En lisant l'opuscule que Monsieur HOLLANDE, il annonce  (page 16) les mesures en matière de défiscalisation sur les successions. Gros danger pour les classes moyenne. Nous
prend il pour des gens qui ne savent pas lire entre les lignes ! 


Voici de quoi il s'agit: 
 Jusqu’à ce jour et grâce à notre Président de la République, un enfant héritant de ses parents bénéficie de 159 325 euros (depuis le 1/1/2011) d’abattement par parent soit 318 650 euros sans être frappé par la fiscalité. De nombreux couples de la classe moyenne ayant deux enfants, ceux-ci
peuvent hériter de 637 300 euros hors fiscalité.
  Dans ce système la préservation du patrimoine entre générations est donc assurée pour une grosse majorité de Français moyens.
 Monsieur HOLLANDE nous annonce que « l’abattement sur les successions sera ramené 100 000 euros par  enfant ». Il
n’est plus question de 159 325 euros par enfant et par parent mais de 100 000 euros d’abattement pour solde de tous
comptes. Cela signifie simplement que les enfants d’un couple de français moyens, de droite comme de gauche…devront reverser à l’Etat une
grosse partie du fruit du travail de leurs parents.


Illustration : pour un patrimoine transmissible de 500 000 euros avec deux enfants : 
 Dans notre système actuel, la fiscalité ne frappe les deux héritiers qu’à partir de 637 300 euros ; le patrimoine familial est donc préservé et totalement transmissible en l’état.
  Dans le système HOLLANDE, les héritiers seront taxés sur la différence entre la valeur du patrimoine transmis et l’abattement de 200 000 euros (100 000euros par enfant) soit 300 000
euros. Selon le barème de ce jour (tranche imposable de 15 932 à 552 324 euros : 20% ) il devraient subir un prélèvement fiscal de 60 000 euros  (30 000 euros chacun).
  Où est donc la protection de la classe moyenne, plus particulièrement de ses enfants ?
  Où est la préservation des générations futures mise en avant par le candidat socialiste ?
  Comment dynamiser l’économie par une relance de la consommation en puisant sur les revenus des générations futures
?

pierrot 01/05/2012 23:53


A bob08,


Au lieu de s'abtenir de voter Hollande, tu te fait COMPLICE de celui qui à laché Ségolène en 2007 ...


- Celui qui à vraisemblement truqué les votes du congrés de Peims avec l' aide de fédérations douteuses, dénoncées par Montebourg et
la justice.  Mélenchon  parle trés bien des magouilles Hollandaises dans une video sur le Net.


- Celui qui conservera la clique de la Gauche caviar et  (quoiqu' il en dise ) les mémes députés cumulards car il en aura besoin pour voter, s' il est élu ! 


Toujours les mémes pour un changement dans la continuité des vieux éléphants où Ségoléne ne semble plus avoir sa place, puisque Lang veut
la place qu' elle convoite à l' assemblée Nationale. Ségoléne ne risque t' elle pas d' étre génante pour Hollande et écartée pour son franc
parler sur les députés cumulards ?


Il ne fera pas de vagues, contrairement à une Ségolène Royal qui n' a plus sa place dans les " écuries d' Augias " et souffert des petites combines  de Solférino et du mépris d'
Aubry.


Au plan moral, et  surtout sur celui de l' expérience politique, Hollande n' est pas à sa place. Son dernier acte de courage étant de se refugier à Nevers pour le 1 er mai
auprés d' un politicien poussé au suicide par l' abandon de propre entourage politique. Tout un symbole ...


Je m' abstiendrai, pour montrer à Hollande son indignité envers Ségoléne Royal.  Son oubli au Bourget et son
éjection de podium à Rennes demontre bien qu' elle n' est plus du CLub.


Donc qu' Hollande se démerde avec les verts et la clique Melenchon, je reste chez moi !!!

diogéne 01/05/2012 14:57


Quel culot !


Il me semble bien que Mme Bérégovoy aurait voulu refuser la présence du gouvernement à l'enterrement de son mari mais qu'elle n'a pas eu vraiment le choix. C'était écrit noir sur blanc
dans les journaux, elle n'a plus jamais voulu avoir des relations avec cette gauche dont à vrai dire on ne sait pas quel rôle elle a joué dans cette tragédie.


Quelques années plus tôt c'est la famille de M. Hernu qui avait refusé toute ingérence du gouvernement dans l'inhumation de ce dernier. M.
Bérégovoy est mort de n'être pas du sérail, la jalousie, l'envie l'ont détruit lui et sa famille.


Personne n'était là pour lui prêter main-forte et voilà que F. Hollande essaye de se mettre en avant, n'est pas Mitterrand qui veut.


F. Hollande ne recule devant aucune abjection. A sa place j'éviterai de remuer la m...


Ca sent le "mas-tu-vu" ! Comme j'aimerais dire le soir du 6 mai "tchao pantin". Ce plaisir me sera peut-être refusé mais soyons patient cela viendra.

Pierrot 01/05/2012 14:48


A bob08,


Je ne veut pas étre complice de celui qui a laché Ségolène en 2007.


Je m' abstiendrai, sans voter Sarko, pour lui montrer son indignité de l' époque.


Qu' il se démerde avec les verts et sa clique qui a truqué le congrés de Reims.

bob08 01/05/2012 11:37


A Pierrot:Si je suis d'accord sur l'incompatibilité du Ségolènisme avec le PS,je l'ai d'ailleurs écrit a plusieurs reprises sur DA,en revanche,je ne suis pas prét a prendre le risque d'une
réélection du candidat de la droite anti républicaine,aussi,je voterai sans hésitation,FH au second tour,non par adhésion mais entre deux maux,je choisis si j'ose dire,le moindre mal!!! Tout en
formulant le souhait,que le monde du travail,saura se mobiliser,afin de lui faire entendre,une autre musique,que celle des "sirènes libérales"!!

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link