Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 19:26

phpJJWR5Pmazirat3.jpg

Ségolène Royal à Mazirat, dans l'Allier, à la fête de la Saint-Cochon, samedi 12 mars 2011 (La Montagne)

Ségolène Royal était hier en visite dans l’Allier, répondant ainsi à l’invitation de Bernard Lesterlin, « membre de son conseil politique » précise La Semaine de l’Allier, et qu’on a beaucoup vu à ses côtés récemment, lors de son déplacement en Martinique et en Guadeloupe, ou à l’UPP sur la valeur travail, dans le public, lundi dernier à Paris.

Bernard Lesterlin est également député de l’Allier, membre de la Ligue des droits de l’Homme, ancien directeur de cabinet adjoint de Louis Mermaz et ancien assistant de François Mitterrand. Il a soutenu la motion menée par Ségolène Royal au Congrès de Reims du PS.

À l’Assemblée nationale, il s’est illustré dans ses combats contre la limitation du regroupement familial et de l’immigration voulue par Brice Hortefeux, « chargé de nettoyer de notre paysage des éléments qui font tache ». Partisan d’une « justice de proximité », il a été le premier député à critiquer la méthode employée par Rachida Dati pour réformer la carte judiciaire. Il est également partisan du service civique cher à Ségolène Royal, des énergies renouvelables et spécialiste de l’aménagement du territoire.

L’Allier est un département où la gauche dispose d’une courte majorité, communistes et républicains, socialistes, et PRG ne détenant que 18 sièges sur 35. C’est aussi l’un des derniers départements dirigé par un président communiste, Jean-Paul Dufregne, depuis 2008, et un département qui oscille depuis la Guerre entre le centre-droit et la gauche.


phpwBXoefphoto2.jpg

De gauche à droite : Bernard Lesterlin, Ségolène Royal, tous deux en train d'écouter Serge Boulade, dont l'exploitation compte plus de 200 vaches charolaises (La Montagne)

La visite de Ségolène Royal a commencé à 9h30 à Audes, par l’exploitation agricole bio du maire de la commune, Serge Boulade, candidat socialiste dans le canton de Hérisson, et de son frère.

Le 19/20 de France 3 Auvergne consacre un reportage à la visite de Ségolène Royal dans la ferme des frères Boulade.

 

 


Ségolène Royal en a profité pour honorer un rendez-vous pris en 2007 – 2012 s’inscrit donc bien dans le prolongement naturel de 2007 – et cultive sa filiation spirituelle avec le seul président socialiste de la Vème République, François Mitterrand : Audes a vu naître le grand-père du président socialiste. Ségolène Royal souligne :

« D’ailleurs on m’a offert l’extrait d’acte de naissance du grand-père de François Mitterrand, donc c’est vrai, il y a beaucoup de symboles ici, c’est aussi un lieu dans cette ferme où je devais venir en 2007 et à cause du verglas je n’avais pas pu accéder à la ferme, donc j’avais toujours promis de revenir, et voilà qui est fait. »


phpzXKqvKphoto7.jpg

Ségolène Royal a participé à une table ronde avec les agriculteurs et les éleveurs bio pendant 45 minutes (La Montagne)

Ségolène Royal a ensuite participé pendant trois quarts d’heure à une table ronde avec des agriculteurs bio de la région, qu’ils débutent ou aient été des pionniers. Elle explique et fait une proposition :

« C’est difficile pour eux parce qu’ils sont en concurrence avec une agriculture intensive qui n’accepte pas toujours de se remettre en cause et donc il faut les aider et il faut fixer des quotas, je pense, dans l’alimentation collective, dans les collectivités, maisons de retraite, écoles, etc., d’abord parce que c’est bon pour la santé et ensuite parce que ça leur permettrait de leur donner des débouchés. »

Pour les agriculteurs bio, les échéances de 2012 sont encore lointaines, et les primaires seront importantes pour qu’ils connaissent le nombre de candidates et de candidats, leurs idées, leurs équipes, mais ils ont noté, comme en Dordogne, que Ségolène Royal, « c’est quelqu’un qui est attentif à l’agriculture », et c’est déjà beaucoup. À quand les autres candidats ou candidats putatifs à la rencontre des agriculteurs sinistrés, qui se suicident par centaines ? 


phpEWp0f2photo5.jpg

Bernard Devoucoux, à gauche, s'exprime face à Ségolène Royal, Bernard Lesterlin et Serge Boulade (La Montagne)

Bernard Devoucoux, agriculteur bio depuis 30 ans, donne son point de vue :

« Il y a au moins, je sais pas, 15 ou 20 candidats du Parti socialiste, donc, on verra, voilà, on verra, on verra quand il y a aura les candidats, mais on sait, voilà, que c’est quelqu’un qui est attentif à l’agriculture et à l’agriculture biologique en particulier, déjà dans sa région, donc c’est vrai qu’elle donne l’exemple, mais bon elle n’est pas la seule. »

La Semaine de l’Allier indique qu’au cours de la table ronde, Ségolène Royal a appelé à un retour des prix décents pour les agriculteurs et les éleveurs :

« Il est temps de faire des propositions et de passer à l'action, car les prix des cours ne bougent pas depuis des années contrairement aux charges qui ont augmenté de 20%. Il faut maintenant agir pour aider les agriculteurs et avoir une agriculture de qualité. »

En pleine réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) au niveau de l’Union Européenne, et alors que les aides arrivent au niveau national pour être ensuite redistribuées au niveau local avec peu de discernement, Ségolène Royal a plaidé pour une mesure qui lui tient particulièrement à cœur et qu’elle martèle depuis longtemps : la régionalisation des aides :

«  L'uniformisation de ces aides n'est pas possible. On doit tenir compte des difficultés de chaque zone et ainsi donner plus à ceux qui ont moins. »


phpjQ7lITmazirat2.jpg

Ségolène Royal à la fête de la Saint-Cochon, à Mazirat : rencontre avec les habitants, dégustations, ... (La Montagne)

Puis Ségolène Royal s’est rendue avec Bernard Lesterlin à Mazirat, pour un petit tour du côté de la fête de la Saint-Cochon, dégustant les produits locaux, allant au contact de la population et recevant un accueil chaleureux. À deux enfants qui venaient vers elle, elle a lancé en souriant :

« Bonjour les jeunes, ça va ? »

Et hop, deux bises, le plus grand s’étant même avancé en tendant la joue… « le charisme » disait Jean-Louis Bianco en septembre 2010.

La Montagne rapporte qu’une équipe de Canal+, officiellement pour « Le Grand Journal », officieusement pour « Le Petit Journal » de Yann Barthès, avait suivi Ségolène Royal, notamment à Mazirat. Selon le journal local, l’équipe de Ségolène Royal, interrogée sur ce que la candidate aux primaires pensait de la chronique de Yann Barthès, aurait répondu :

« Pas grand-chose. Elle ne fait pas attention à eux, de toute façon s’ils veulent nous planter, ils le font quoi qu’elle dise. Vous pariez qu’on la voit demain au Petit Journal avec des cris de porc en fond sonore ? Leur façon de faire, on la connaît par sûr ! »

Peu avant midi, Ségolène Royal s’est rendue à Saint-Genest, où des militants, sympathisants et candidats socialistes aux prochaines cantonales l'attendaient, « nombreux » indique la Semaine de l’Allier, dans la salle des fêtes. Accompagnée de Patrick Maire, maire de la commune, et candidat socialiste sur le canton de Marcillat-en-Combraille détenu par l’UMP depuis 1973, elle a appelé à un « vote sanction contre la droite ».

La Montagne glisse une confidence de Patrick Maire : Ségolène Royal reste une « personnalité nationale. Les gens qui sont venus la voir ne sont peut-être pas tous acquis à sa cause, mais pas loin... ».

 

 


Devant les caméras de La Semaine de l’Allier, Ségolène Royal a expliqué :

« C’est vrai que les Français restent debout en exigeant d’autres valeurs, d’autres façons de faire fonctionner la société, plus de justice, parce que c’est vrai que c’est effroyable ce qui est en train de se passer aujourd’hui.

C’est pour ça que les élections cantonales, c’est une échéance essentielle. Bien sûr, il s’agit de choisir les meilleurs candidats aux élections cantonales, et vous les avez ici devant vous, donc je leur souhaite vraiment de gagner ces élections, de renforcer la majorité de gauche du département. [Bernard Lesterlin : « On peut les applaudir. »] On peut les applaudir. (Applaudissements)

Les applaudir et les encourager, et puis dire aussi que par rapport à ce qu’on entend sur « finalement les Français n’auraient pas envie de voter, ils seraient attirés par un vote contestataire »…Bon, sur ce vote contestataire, moi je vais vous dire quelque chose, hein.

Ça ne sert à rien de chercher toujours des responsabilités chez les autres.

Demandons nous, nous, ce que nous pouvons faire pour amener les citoyens vers une politique efficace et qui réponde vraiment à leurs problèmes.

Demandons-nous, nous, ce que nous pouvons faire, ce que nous devons faire à gauche, et chez les socialistes, pour que les citoyens se disent : ah bien oui, là, il y a un projet alternatif, il y a des valeurs alternatives, et quand on voit le désordre, la pagaille, les contrevérités, les contresens, les mauvaises politiques qui sont conduites et qui ne font qu’aggraver les difficultés des Français, qu’aggraver les inégalités, eh bien les Français, ils ont soif d’autre chose. »


phph21AT3stgenest.jpg

Ségolène Royal à Saint-Genest, avec les militants, les sympathisants et les candidats socialistes aux cantonales (La Montagne)

Et Ségolène Royal de poursuivre :

« Pour beaucoup de français, les fins de mois sont de plus en plus dures à boucler. Les services publics sont en danger, notamment dans des communes rurales. 13 000 emplois vont d'ailleurs être supprimés à La Poste. Un conseiller général c'est un service public de proximité quand il est de gauche. Je vous fais confiance pour voter pour nos élus lors de ces cantonales. Mobilisez vous. »

S’exprimant devant les journalistes, Ségolène Royal a, selon La Semaine de l’Allier, évoqué le « désaveux de la politique » et s’est exprimée sur le calendrier des primaires :

« Le candidat socialiste devrait déjà être connu pour ces cantonales, je le dis depuis longtemps. »

Et de citer un sujet qui intéresse les Français et qui pourrait redonner une crédibilité à l’action politique :

« Comme la flambée des prix de l'essence, sur laquelle on pourrait agir en contrôlant les marges. Cela matraque le pouvoir d'achat et on n'en parle pas. C'est un boulevard pour le Front national! »

Puis, poursuivant sur le thème de la montée du Front National, et reprenant des propos qu’elle avait tenus devant la presse finlandaise récemment sur la montée des populismes en Europe :

« Ces sondages doivent nous faire réfléchir et agir. À nous d'avoir un projet politique crédible. »


2714-photo2-small.JPG

Ségolène Royal à la rencontre des habitants de l'Allier (La Semaine de l'Allier)

Enfin, dernière étape du déplacement de Ségolène Royal, elle s’est rendue en début d’après-midi à Commentry, au théâtre de la ville pour une rencontre avec les membres de l’Association des malades de la chimie (AMC), pour parler de la prévention au travail :

« Beaucoup de pays ont réussi à traiter ce fléau, comme en Finlande. Nous sommes très en retard, et la souffrance au travail est une question oubliée en France. »

S’adressant plus particulièrement aux salariés de l’usine Adisseo (le numéro trois mondial des additifs et solutions nutritionnelles pour animaux) victimes de cancers du rein, elle a souligné la responsabilité de l’Etat, qui doit « être à l'origine des poursuites, comme pour le scandale du Médiator ».



Frédérick Moulin

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link