Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 09:41

 

S3a.jpg

 

Ségolène Royal était hier l’invitée du colloque en hommage à l’accession de François Mitterrand à l’Elysée qui tenait au Sénat, et était enregistré par Public Sénat et animée par Jean-Pierre Elkabbach. « Invitée surprise » disait Public Sénat. De fait, la chargée de mission à la présidence de la République de 1981 était venue en tant que spectatrice, au milieu des « éminentes personnalités politiques présentes » : Pierre Mauroy, Laurent Fabius, Edith Cresson, Hubert Védrine, ou Jean Le Garrec notamment.

Mais elle n’était pas la plus mal entourée : assise dans la salle, elle avait le premier Premier ministre de François Mitterrand à sa droite, Pierre Mauroy, et Jean Le Garrec à sa gauche, le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre dans le premier gouvernement de François Mitterrand.

 

 

 

À la sortie du colloque, elle a tenu un point presse où elle a déclaré devant les caméras et micros de Public Sénat, de BFM TV, de France Inter, de LCI et des grandes chaînes nationales :

« Il ne faut pas ni personnaliser, ni transférer. C’est un moment, comme il l’aimait, de France unie aujourd’hui, donc de rassemblement, pas seulement autour d’un souvenir, mais aussi autour d’une certaine conception de la politique, celle d’une volonté politique farouche de changer les choses qui doivent l’être.

Moi je me souviens du dernier Conseil des ministres, j’étais ministre de l’Environnement à ce moment-là, c’était un moment profondément émouvant, puisque François Mitterrand était déjà très malade, et le testament politique qu’il nous a laissé, c’était :

« Vous allez vous battre le dos au mur, vous verrez, il y a toujours les forces d’injustice qui voudront défaire la Sécurité sociale, qui voudront défaire les acquis sociaux. Vous vous battrez le dos au mur et parfois vous aurez le sentiment d’avoir perdu, eh bien il faudra vous relever, faire le sacrifice de vos temps personnels, et recommencer le combat. »

Donc je crois que ce message-là, il reste extraordinairement d’actualité parce que c’est le cœur-même de la volonté politique, c’est de changer ce qui doit l’être. »


S6a.jpg

 

Pendant le colloque, Ségolène Royal a raconté certaines anecdotes et comment elle avait vécu ses années à l’Elysée.

Elle vous le racontera elle-même avec le talent qui est le sien dimanche à partir de 16 heures, où nous espérons tous vous retrouver, salle des Blancs-Manteaux, 48 rue Vieille-du-Temple, Paris IVème.

Au cours du colloque, après avoir écouté les débats, Ségolène Royal a remarqué avec malice :

« Je découvre aussi, vraiment je suis très passionnée d’entendre le débat que nous avons à l’instant, parce que si j’ai bien compris dans l’échange que je viens d’entendre, Pierre Mauroy et Laurent Fabius, sur les discussions à l’intérieur du gouvernement, finalement François Mitterrand faisait de la démocratie participative avant l’heure dans son gouvernement, sans que son autorité n’en soit altérée d’ailleurs, il avait une autorité et un charisme naturel. »

Rires de Ségolène et de la salle…


A1.jpg

Rire de Ségolène et de la salle : derrière elle, Pierre Mauroy, devant elle, Jean Le Garrec

Plus tard, plus grave, elle est revenue une nouvelle fois sur le message important délivré par le président de la République socialiste lors du dernier Conseil des ministres de gauche de sa présidence, évoquant le « testament politique » de François Mitterrand.


A13-testamt-pol.jpg

Ségolène Royal, se tournant vers son voisin de droite, Pierre Mauroy : "François Mitterrand nous avait donné son testament politique, qui rejoint les premiers jours du gouvernement de Pierre Mauroy, parce qu’il nous a beaucoup parlé de la question des acquis sociaux"

« Bien sûr, c’était un moment extrêmement émouvant, François Mitterrand était déjà extrêmement malade, et il nous avait donné son testament politique, qui rejoint les premiers jours du gouvernement de Pierre Mauroy, parce qu’il nous a beaucoup parlé de la question des acquis sociaux, de la retraite, il nous avait dit ceci :


A14-SecuSoc.jpg

Ségolène Royal citant François Mitterrand : "La droite s’en prendra à la Sécurité sociale, et à la retraite"

« Vous vous battrez le dos au mur, et vous verrez la droite n’aura de cesse que de détruire les principaux acquis sociaux, et en particulier, elle s’en prendra à la Sécurité sociale, et à la retraite, je vous demande de vous battre, et quand vous aurez le sentiment d’avoir perdu une bataille, eh bien remettez-vous debout, et continuez le combat. »  »

Frédérick Moulin


A15-rem-vs-debt-et-cont-combt.jpg

Ségolène Royal citant François Mitterrand : "Et quand vous aurez le sentiment d’avoir perdu une bataille, eh bien remettez-vous debout, et continuez le combat"


Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Zigomar 08/05/2011 15:03



Quelle femme de qualité! Non seulement, elle va aller à la primaire, mais elle va les dévorer tout crus ! Ces petits zozios tout crottés dans leur sublime étron de propagande
médiatique et sondagique. Comme vous le dites, une armée de petites mains est prête à se mobiliser pour elle, notre chère Ségolène ; véritable femme de gauche, elle, au discours sincère
entièrement tourné vers le peuple. Peuple, mot qui a disparu dans la bouche de nos élites socialos. L'important pour elle, n'est pas de participer, mais de ne pas se faire rouler comme la
dernière fois. Soyons vigilants! Pour ne pas avoir encore de l'amertume. C’est Mme Royal qu’il nous faut ! Les autres, on sait déjà ce qu’ils ont donné ; que des choses pas très reluisantes,
loin s’en faut !



Monie 07/05/2011 16:07



Et nous, ses bons petits soldats, soyons tous unis derrière elle !! Il faut qu'elle aille au combat des primaires ! Donnons-lui de quoi décupler ses forces, dos au mur, afin qu'elle ne se laisse
pas intimider, acheter ou violer par ses petits camarades du Parti socialiste, toujours bien enclins à se débarrasser d'elle.


 



mirjossbom 07/05/2011 14:09



Et c'est ce qu'elle fait, envers et contre tous - ou presque - mais aussi avec tous... ça nous"le" rappelle quand même beaucoup!



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link