Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 14:04

 

S100 beaucoup mieux FIN

"Nous aurons compris, vous vous sentez mieux armée pour affronter donc ce scrutin" "Beaucoup mieux"

Ségolène Royal était hier midi l’invitée du 12/13 de France 3 Auvergne, au milieu d’un planning de 4 déplacements dans la journée : à Thiers auprès des habitants du quartier défavorisé des Molles, à Clermont-Ferrand pour une série de dialogues-dédicaces dans une librairie de la ville, puis à Nîmes où Ségolène Royal a été accueillie par une foule nombreuse et très enthousiaste dans le quartier de Pissevin, quartier populaire de l’ouest de Nîmes où la veille au soir quelques échauffourées avaient eu lieu, mais où la candidate a été accueillie par des « Ségolène, présidente ! », et où, calme, elle a signé des autographes dans la bousculade de la foule, une capacité qui avait fait l’admiration de Jean-Luc Mélenchon à la fête de l’Humanité le week-end dernier, et enfin à Arles où elle a tenu meeting hier soir.

 

S-Nimes-21-09-2011.jpg

Ségolène Royal accueillie par une foule nombreuse et très enthousiaste dans le quartier populaire nîmois de Pissevin (@Midi Libre)

Sur France 3 Auvergne, Ségolène Royal a eu à cœur de rappeler le travail qu’elle a accompli depuis 5 ans, déclarant au passage : « Ce travail a été en effet accompli […] sur la scène internationale avec les nombreux déplacements, puisque la campagne de 2007 m’a donné une visibilité, une notoriété internationale et un respect, que je mettrai au service de la France. ». Elle a aussi rappelé sa proposition de blocage des prix de 50 produits de première nécessité, de l’énergie, et du logement, sa volonté d’appliquer au pays les principes de bonne gestion qu’elle applique depuis 2004 dans sa Région : « Dépenser mieux, mais pas dépenser plus », et de lutter contre « la fraude fiscale », principalement le fait des grandes fortunes, et enfin et surtout sa volonté de relancer l’économie :

« Ces solutions à la crise, c’est cela, […] d’abord la relance de l’activité économique, c’est très important. »

Mais surtout, Ségolène Royal a parlé des deux sujets du jour. D’abord, le projet de Nicolas Sarkozy de « pôle public », de « banque publique d’aide aux PME » : « ça fait 5 ans de perdus », a souligné la candidate, rappelant sur son site officiel (cliquez ici) qu’elle avait déjà présenté ce projet au Congrès PS de Dijon en juin 2008 puis l’avait mis en application avec succès dans sa Région – « Mieux vaut l’original à la copie. ».

siteon0-961e8-1-.png

Puis sur les sondages, à la question du journaliste : « Comment est-ce que vous expliquez le fait d’être distancée dans les sondages qui vous placent en 3ème position par rapport à cette élection ? », Ségolène Royal a répondu : « Je ne crois absolument pas aux sondages, parce que le terrain me dit tout le contraire. Et les sondages sur internet aussi, où il y a des dizaines de milliers de gens qui viennent aussi. ». Hier, l’Observatoire des sondages publiait un article-rapport accablant et très documenté ayant pour titre : « Sondages sur les primaires socialistes : le chaos ». Rien de moins ! On y lit aussi des remarques très dures, notamment sur les « extrapolations sauvages » :

« Cette correction des échantillons « riquiqui », selon le mot aimable de Martine Aubry, s’appuie sur une équation inspirée plus vraisemblablement de la bible que des statistiques. Elle propose une équivalence entre le nombre de sondés ayant manifesté l’intention de participer à la primaire socialiste et le corps électoral français (45 millions personnes environ). Cela permet à BVA d’affirmer le 15 septembre 2011 que « 402 personnes certaines d’aller voter = 6,5 millions d’électeurs ». Cette opération de multiplication des pains est cependant très différente selon les sondeurs. »

(Article : cliquez ici)

 

S Nîmes 21 09 2011

Mieux qu'un 'sondage' : Ségolène Royal accueillie par une foule nombreuse et très enthousiaste à Nîmes (@Midi Libre)

Ce qui fait dire à Françoise Degois, et qui est de très bon augure pour les 9 et 16 octobre :

 "J'ai vu un très bon sondage à Nîmes et Arles. :)"

 (Cliquez ici)

 Frédérick Moulin

 

  S.Royal était l'invitée du 12/13 France 3 Auvergne - 21/09/2011 Vidéo elisa6666

 

Transcription par Militants de l’Espoir À Gauche avec Ségolène Royal / F.M.

Sébastien Naissant : elle fait partie des 6 candidats à la primaire socialiste en vue de l’élection présidentielle de 2012, Ségolène Royal est en campagne, aujourd’hui en Auvergne. Elle s’est rendue ce matin dans les quartiers défavorisés de Thiers, notamment, donc, dans les HLM de s Molles, où elle a rencontré plusieurs familles défavorisées.

 

S1

 

Ségolène Royal dédicacera cet après-midi, dans une librairie de Clermont-Ferrand, son livre, ou plutôt sa Lettre à tous les résignés et indignés qui veulent des solutions. Mais avant cela, elle nous a rejoint sur ce plateau. Ségolène Royal, bonjour.

Ségolène Royal : bonjour.

Sébastien Naissant : alors merci d’avoir accepté notre invitation.

Ségolène Royal : merci à vous.

Sébastien Naissant : donc effectivement, vous allez dédicacer ce livre …

Ségolène Royal : oui.

Sébastien Naissant, sans s’arrêter : Lettre à tous les résignés et indignés qui veulent des solutions. Est-ce que ce sera les mêmes solutions qu’en 2007, puisque vous avez dit avoir changé ? En quoi vous avez changé ? (Rire)

 

S3 tenir a parole de 2007 W t dur

"En 5 ans j’ai travaillé très dur pour continuer à tenir ma parole de 2007, celle par laquelle j’avais dit aux Français que je continuerais à travailler, que je serais à nouveau devant eux, et ce travail a été en effet accompli"

Ségolène Royal, souriante : j’ai changé avec davantage d’expérience encore, puisqu’en 5 ans j’ai travaillé très dur pour continuer à tenir ma parole de 2007, celle par laquelle j’avais dit aux Français que je continuerais à travailler, que je serais à nouveau devant eux, et ce travail a été en effet accompli, non seulement dans mon laboratoire régional, pour mettre en application les idées auxquelles je crois, mais aussi sur la scène internationale avec les nombreux déplacements, puisque la campagne de 2007 m’a donné une visibilité, une notoriété internationale et un respect, que je mettrai au service de la France.

Et ce livre-programme est le résultat de tout cela, c’est-à-dire une continuité dans les convictions, en particulier l’ordre social juste, que je défendais déjà, la révolution verte, mais aussi la prise en compte de la crise actuelle, et des propositions très précises pour la relance économique.

Sébastien Naissant : donc finalement, vous parlez souvent de la politique, hein, que vous avez mise en place dans votre Région. Est-ce que justement cette politique-là est transposable à l’échelle nationale, voire européenne ?

 

S5 transposable

"Est-ce que justement cette politique-là est transposable à l’échelle nationale, voire européenne ?" "Oui, bien sûr, pour certains de ses aspects, la preuve, c’est que ce matin j’apprends que le président de la République vient d’annoncer la création d’un pôle public, d’une banque publique d’aide aux PME, peut-être de l’entrée, même, au capital des entreprises de l’Etat. Moi je l’ai fait dans ma Région"

Ségolène Royal : oui, bien sûr, pour certains de ses aspects, la preuve, c’est que ce matin j’apprends que le président de la République vient d’annoncer la création d’un pôle public, d’une banque publique d’aide aux PME, peut-être de l’entrée, même, au capital des entreprises de l’Etat. Moi je l’ai fait dans ma Région, puisque ce sont des idées que je défends depuis longtemps, et je veux prouver aux Français que je passe des discours aux actes, puisque ma Région est rentrée par exemple au capital de l’entreprise Heuliez. Nous avons sauvé cette entreprise  qui fabrique la voiture électrique …

 

S6 vx prouver je passe des disc aux actes

"Je veux prouver aux Français que je passe des discours aux actes, puisque ma Région est rentrée par exemple au capital de l’entreprise Heuliez"

Sébastien Naissant, l’interrompant : Région Poitou-Charentes, hein, précisons-bien.

Ségolène Royal : la Région Poitou-Charentes, c’est-à-dire que nous avons empêché la délocalisation de cette entreprise, qui est passée de 30 salariés, qui n’a pas fermé, qui est aujourd’hui à 400 salariés. Eh bien demain, non seulement je mettrai en place cette banque publique d’aide aux PME, mais aussi j’autoriserai l’Etat et les régions à entrer au capital des entreprises stratégiques, et c’est comme ça que je lutterai contre la désindustrialisation.

 

S7 mais aussi j'aut l'Etat et les régions

"Demain, non seulement je mettrai en place cette banque publique d’aide aux PME, mais aussi j’autoriserai l’Etat et les régions à entrer au capital des entreprises stratégiques, et c’est comme ça que je lutterai contre la désindustrialisation"

Sébastien Naissant : ça fait partie de vos solutions, justement, à la crise, solutions également que vous avez peut-être exposées ce matin aux personnes que vous avez rencontrées à Thiers, puisque vous étiez à Thiers, vous avez rencontré des familles défavorisées, donc parmi ces solutions à la crise ?

 

S8Thiers parmi ces solutions à la crise

Ségolène Royal à Thiers auprès des habitants du quartier des Molles

Ségolène Royal : ces solutions à la crise, c’est cela, d’abord ce que je viens de dire, c’est-à-dire d’abord la relance de l’activité économique, c’est très important ; ensuite, réduire le déficit, en luttant contre la fraude fiscale, et contre les avantages fiscaux qui ont été donnés aux grandes fortunes ; et enfin, c’est protéger les gens, protéger les gens en bloquant immédiatement le prix de 50 produits de première nécessité, contrôler les loyers, et bloquer le prix de l’énergie, de l’essence et du chauffage.

Donc on protège les gens dans leur pouvoir d’achat d’un côté, on dépense correctement en maîtrisant la dépense publique – un euro dépensé, un euro utile – et on relance …

Sébastien Naissant : pas dépenser plus ?

 

S9 pas de dépenser plus dép mieux ms pas plusgaspill

"Pas dépenser plus. Dépenser mieux, mais pas dépenser plus. Lutter contre les gaspillages, contre la fraude fiscale, rembourser le bouclier fiscal, pas faire d’impôt supplémentaire sur les gens"

Ségolène Royal : pas dépenser plus. Dépenser mieux, mais pas dépenser plus. Lutter contre les gaspillages, contre la fraude fiscale, rembourser le bouclier fiscal, pas faire d’impôt supplémentaire sur les gens.

Sébastien Naissant : alors, comment est-ce qu’avec ces grandes propositions, que tout le monde entend justement, comment est-ce que vous expliquez le fait d’être distancée dans les sondages qui vous placent en 3ème position par rapport à cette élection ?

 

S11 qu'elle faisait ce qu'elle disait qu'elle rendait des c

"Ne vous laissez pas confisquer votre pouvoir de décider, et choisissez la personnalité la plus honnête, celle qui a fait la preuve dans ses responsabilités politiques qu’elle faisait ce qu’elle disait, qu’elle rendait des comptes, celle qui a aussi l’expérience, déjà, d’une campagne présidentielle, et celle qui vous présente le meilleur projet avec les solutions les plus efficaces et les plus équitables"

Ségolène Royal : je ne crois absolument pas aux sondages, parce que le terrain me dit tout le contraire. Et les sondages sur internet aussi, où il y a des dizaines de milliers de gens qui viennent aussi. Donc une fois de plus, je dis à ceux qui m’écoutent : ne vous laissez pas confisquer votre pouvoir de décider, et choisissez la personnalité la plus honnête, celle qui a fait la preuve dans ses responsabilités politiques qu’elle faisait ce qu’elle disait, qu’elle rendait des comptes, celle qui a aussi l’expérience, déjà, d’une campagne présidentielle, et celle qui vous présente le meilleur projet avec les solutions les plus efficaces et les plus équitables.

Sébastien Naissant : Ségolène Royal, vous êtes 6 candidats donc à la primaire socialiste. Supposons qu’au second tour, au soir du 16 octobre prochain, second tour de cette primaire socialiste, vous soyez pas, ben, qualifiée. Dans quel esprit vous allez aborder, donc, du coup, l’élection présidentielle de 2012 ?

 

S12 mettre tte mon énergie ma persévérance mon imaginati

"Je suis candidate pour redresser le pays et pour mettre toute mon énergie, ma persévérance, mon imagination au service du redressement de la France, et j’espère bien conquérir la confiance des Français une nouvelle fois"

Ségolène Royal : vous savez, moi, je ne suis pas candidate pour moi-même, je suis candidate pour redresser le pays et pour mettre toute mon énergie, ma persévérance, mon imagination au service du redressement de la France, et j’espère bien conquérir la confiance des Français une nouvelle fois, ils étaient 17 millions à me faire confiance en 2007, la victoire a été manquée de peu, aujourd’hui la France ne ressemblerai pas à ce qu’elles est devenue, elle ne serait pas aussi dégradée ni aussi injuste que celle-là. Je le vois d’ailleurs à chaque fois que le président de la République reprend mes propositions, ça fait 5 ans de perdus. Eh bien moi je veux rattraper ce temps perdu et faire en sorte que les Français reprennent confiance dans leur avenir.

 

S13 5 ans perdus rattraper tps perd et faire en sorte que l

"La victoire a été manquée de peu. [...] ça fait 5 ans de perdus. Eh bien moi je veux rattraper ce temps perdu et faire en sorte que les Français reprennent confiance dans leur avenir"

Sébastien Naissant : nous aurons compris, vous vous sentez mieux armée pour affronter donc ce scrutin.

Ségolène Royal : beaucoup mieux.

Sébastien Naissant : Ségolène Royal, merci une nouvelle fois d’avoir accepté notre invitation.

Ségolène Royal : merci de votre invitation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link