Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 11:55

charl-a-1-.jpg

   Nicolas Sarkozy et son gouvernement ont été incapables de mesurer l’ampleur des évènements en Tunisie. La ministre des Affaires étrangères reconnaît que la France « n’avait vu venir ces évènements ». Le ministre de la Défense Alain Juppé reconnaît, de son côté, que la France « a sous-estimé l'exaspération du peuple tunisien face à un régime policier et à une répression sévère ». 

C’est l’aveu de l’échec d’une politique mais qui garde toutefois une part d’ombre inavouée et inacceptable. Alors que le peuple tunisien luttait pour sa liberté, Michèle Alliot-Marie proposait aux députés d’apporter l’aide des forces de sécurité françaises au pouvoir de Ben Ali, dans une incompréhension totale des événements. Une proposition ignoble compte tenu de la situation mais qui n’est toujours pas excusée par le chef du gouvernement français préférant sauver sa ministre plutôt que de sauver l’honneur de la France.

 

Mais au-delà de cet évènement c’est toute la politique étrangère de la France qui est remise en cause. Une politique axée d’abord sur la gloire d’un homme, Nicolas Sarkozy, qui a surtout recherché à paraître dans les grands sommets mondiaux, aux côtés des grands dirigeants, accomplissement d’une réussite personnelle.

 Un président allant jusqu’à donner le spectacle ridicule, digne d‘un bourgeois gentilhomme, pour paraître l’homme fort du monde au-dessus d’un président américain… Quelle rigolade !

 Une politique axée ensuite sur la signature de contrats commerciaux juteux au profit des grandes entreprises françaises au point de fermer les yeux sur les droits de l’homme dans le monde. Peu importe si l’on arrête, si l’on torture, si l’on assassine les peuples, il est toujours préférable de signer les contrats !

 

Qui rendra à la France sa voix dans le monde ? La voix d’un peuple libre vers les peuples libres ou en quête de liberté ?

 

On se souvient du vibrant discours de François Mitterrand à Cancun au Mexique en octobre 1981. La France savait encore trouver les mots dignes et forts pour parler aux peuples du monde :

« A tous les combattants de la liberté, la France lance son message d'espoir. Elle adresse son salut aux femmes, aux hommes, aux enfants mêmes, oui, à ces "enfant héros" semblables à ceux qui dans cette ville, sauvèrent jadis l'honneur de votre patrie et qui tombent en ce moment-même de par le monde, pour un noble idéal.

- Salut aux humiliés, aux émigrés, aux exilés sur leur propre terre qui veulent vivre et vivre libres.

- Salut à celles et à ceux qu'on bâillonne, qu'on persécute ou qu'on torture, qui veulent vivre et vivre libres.

- Salut aux séquestrés, aux disparus et aux assassinés qui voulaient seulement vivre et vivre libres.

- Salut aux prêtres brutalisés, aux syndicalistes emprisonnés, aux chômeurs qui vendent leur sang pour survivre, aux indiens pourchassés dans leur forêt, aux travailleurs sans droit, aux paysans sans terre, aux résistants sans arme qui veulent vivre et vivre libres.

- A tous, la France dit : Courage, la liberté vaincra. Et si elle le dit depuis la capitale du Mexique, c'est qu'ici ces mots possèdent tout leur sens. »

 

Maintenant qui rendra à la France sa voix dans le monde ? La voix d’un peuple libre vers les peuples libres ou en quête de liberté ?

 

Oui j’ose le dire et prendre une nouvelle fois parti. Il y a une voix en France, une voix seulement, qui a compris que la politique étrangère de la France ce n’est pas seulement de parler avec les dirigeants dans les palais du monde, ce n’est pas seulement de signer des contrats commerciaux, c’est aussi être capable de rencontrer et de parler aux peuples ! Au-delà de tous les sarcasmes, de tous les propos méprisants des uns et des autres, cette voix je n’en connais qu’une aujourd’hui : Ségolène Royal   

 

On se souvient de ce voyage extraordinaire au Chili en janvier 2006 pour soutenir l’élection de Michelle Bachelet et donner à la France une autre image aux-côtés des peuples.

On se souvient de ce discours de Dakar en juillet 2007 et de ces mots pour rendre à la France son honneur après les paroles ignobles de Nicolas Sarkozy « Quelqu’un est venu ici vous dire que "l’Homme africain n’est pas encore entré dans l’Histoire. Pardon, pardon pour ces paroles humiliantes et qui n’auraient jamais dû être prononcées et -je vous le dis en confidence- qui n’engagent ni la France, ni les Français ».

On se souvient de ce discours pour l’Europe des peuples à Athènes en mai 2009 aux côtés de George Papandreou « nos peuples n’ont plus guère confiance en elle, et c’est cette confiance qu’il faut rebâtir, sur d’autres bases pour qu’elle ne soit plus regardée comme, au pire la complice du capitalisme sans foi ni loi qui est à l’origine du désastre humain d’aujourd’hui, au moins pire comme une entité lointaine, et peu démocratique.»

On se souvient de ce voyage en mars 2010 à Essaouira au Maroc pour soutenir les avancées du code de la famille et porter la voix des droits de la femme.

On se souvient de ces paroles au Brésil en avril 2010 pour « un autre monde possible, une alternative à gauche pour imposer le respect de l’être humain et de son environnement » et de sa rencontre avec le président Lula et Dilma Rousseff qui lui a succédé depuis. Ces mots sonnent toujours aussi juste aujourd’hui …

 

Ségolène Royal a su trouver les mots les plus simples et les plus beaux pour saluer la révolution de jasmin "que vive la Tunisie libre et démocratique !".

 

Oui Madame Royal vous portez aujourd’hui cette autre voix de la France et cette voix nous sommes nombreux à la soutenir.

 

Philippe Allard

  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Débattre
commenter cet article

commentaires

Monie 19/01/2011 15:31



Bravo, Philippe ! Beaucoup peuvent moquer ton fanatisme. A moi, tu donnes le frisson... Ségolène a la chance de te compter parmi ses soutiens fidèles. Continue ! 



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link