Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 12:33

decouvrez-nouveau-siege-ps-fontenay-sous-bois-L-1[1]

     Martine Aubry et la direction du Parti socialiste ne sont-ils pas en train de faire fausse route ? Qu’est-ce qu’un projet pour la France ? Un projet politique peut-il se construire en quelques semaines ?

 

 Le projet politique des socialistes pour 2012 devrait voir le jour en mai selon le calendrier imposé par la première secrétaire du P.S. On connaît le processus. Le projet sera rédigé par quelques experts du parti. Il sera ensuite envoyé dans les sections, et débattu avec les prises de position habituelles par motion. Les socialistes pourront défendre des amendements. Il y en aura énormément, comme d’habitude, des tonnes de textes, rédigés et défendus dans toutes les sections et les fédérations. Suivront les votes, la disparition des amendements et l’adoption du texte par quelques milliers de militants. Cela deviendra alors le projet des socialistes. Celui que devra porter le candidat ou la candidate. Martine Aubry a prévenu : « lorsqu’on est candidat aux élections présidentielles du parti socialiste, et bien on défend le projet qu’ont préparé les socialistes et cela d’autant plus qu’on l’a préparé ensemble… ». Bien sûr personne n’est dupe. Le projet n’est pas vraiment celui des socialistes, c’est plutôt le résultat d’un processus qui rappelle encore ce qu’on appelait autrefois le centralisme démocratique.

 

 C’était d’ailleurs tout l’enjeu du dernier congrès des socialistes à Reims. S’appuyant sur des socialistes venant d’horizons divers, Ségolène Royal avait tenté de porter la rénovation du Parti proposant d‘ouvrir les portes et les fenêtres, pour construire un nouveau grand parti socialiste davantage ouvert sur la société, plus combatif, plus engagé pour mettre en avant ses propositions : « Combattre et Proposer ». On connaît la suite : l’alliance des éléphants et éléphanteaux du parti et l’échec obscur de Ségolène Royal. Martine Aubry, devenue première secrétaire du Parti, devra toutefois faire quelques concessions : elle acceptera les primaires mais refusera toute évolution interne.

 

 Un échec qui apparaît d’autant plus grave aujourd’hui qu’il maintient encore à la tête du parti une conception très archaïque de la politique. Comment peut-on croire en effet qu’un projet politique puisse se concevoir en quelques semaines de débats feutrés entre socialistes ? Comment peut-on espérer que quelques mots alignés sur le papier, aussi bien écrits soient-ils, puissent engager tout un peuple ?

 Croire qu’un projet politique serait une sorte de déclaration de propositions d’experts qu’on pourrait par miracle faire adopter par le peuple, c‘est faire fausse route. Croire qu’il y a d’un côté ceux qui ont la capacité de proposer et de l’autre ceux qui n’ont pour rôle que d’acquiescer, est une conception déformée de la démocratie.

 Un projet politique, soutenu par le peuple, c’est bien autre chose. C’est le fruit d’un long cheminement. C’est le fruit d’un engagement partagé. C’est le fruit de combats, de prises de position, de réflexions, de propositions, d’une vie politique. Ce n’est qu’après ce long engagement que vient la reconnaissance populaire.

La victoire de 1981 n’aurait pas été possible sans les longues luttes précédentes du Parti socialiste avec François Mitterrand et ses échecs aussi.

 

C’est peut-être aujourd’hui un des atouts majeurs, dans cette campagne, de la candidate socialiste, celle qu’on a voulu enterrer un peu trop vite : Ségolène Royal. Avoir compris que le XXIè.s serait celui du printemps des peuples. Qu’on ne peut pas concevoir la politique dans des alcôves ou cercles privilégiés. Que les beaux discours ne suffisent pas. Qu’il faut sortir d’une démocratie d’élite car le peuple a grandi. Qu’il faut aller vers le peuple, qu’il faut savoir s’engager avec conviction contre la casse des retraites, contre la casse des emplois, contre le discours de l’impossible, qu’il faut accepter d’échouer sans renoncer pour gagner demain

 

Philippe Allard

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Débattre
commenter cet article

commentaires

monica 04/02/2011 03:48



tout à fait d'accord avec vous ! Ségolène est maintenant très aguerrie dans les émission-débats, et elle commence son parcours dans les territoires à la rencontre des populations !


ET IL N'Y A QU'ELLE QUI LE FAIT !


Grâce à son travail des dossiers, sur le terrain, dans les médias, avec notre soutien sans faille, nos actions, l'organisation des débats participatifs ... elle ira à la victoire !!


... et tant pis pour les TSSR !



hiairrassry 03/02/2011 09:59



Je partage ,hélas votre point de vue également.En tant que militant de base,je me rends compte d'une mise en place du toujours "TSS" discrètement mais sûrement.Je pense que les "Solférinesque"ne
veulent pas gagner les élections Présidentielles.Pour un lamda qui ne perçois l'actualité que par l'ensemble des médias ,vendus au monde du fric à tout prix (et ils sont hélas majoritaire)même le
citoyen  se croyant plus intelligent que les autres est entrain de se faire rouler.Ségolnène Royal doit développer son programme ,pas trop long,mais clair et précis.C'est possible,elle ne
peut compter que sur elle et quelques fidèles militants,  ELLE doit tourner dans toute la France comme elle à commencer de le faire.Dialoguer avec les Français,continuer et continuer sur le
terrain,saisir les occasions qui lui sont proposées aux différents médias(cependant se méfier des pièges,il y en a!) A force le peuple se rendra compte par lui même qui elle est et ce qu'elle
représente pour lui.Le bouche à oreille se mettra en place,et ainsi la victoire sera au bout. Un victoire méritéé et gagnée en toute honnêteté,indiscutable par les "soit disant bien pensant"
éliites.



monica 03/02/2011 03:38



Je partage totalement, merci et bravo pour vos écrits !


en effet, ils font fausse route, depuis Reims et même avant pour d'autres raisons !


Si Ségolène gagne les primaires, elle ne pourra jamais défendre un projet qui ne lui correspondra pas en totalité !


on rejouera alors 2007 ?


c'est impensable, nous avons tous un besoin vital d'un parti rénové, créatif, collant à la réalité des territoires, et il n'y a que Ségolène pour ce faire ... avec son projet intégré à celui
"des autres" en toute clarté ! après cela, les amendements seront moins nombreux, j'en suis certaine !


 



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link