Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 12:08

Ségolène Royal le 28 juin 2008 à la Maison de la chimie (Audrey Cerdan/Rue89).

En novembre, Luc Chatel, ministre de l'Education nationale, avait interdit la distribution du Pass contraception dans les lycées du Poitou-Charentes. Confortée par le préoccupant rapport de l'Igas sur la prévention des grossesses non désirées, Ségolène Royal distribue le Pass aux médecins généralistes.

La présidente de la région Poitou-Charentes a adressé le 24 avril à Nicolas Sarkozy les mille premières signatures d'une pétition exigeant l'autorisation de la distribution du Pass contraception par les infirmières scolaires.

En novembre 2009, le lancement de ce « chéquier », qui donne droit à une première consultation gratuite chez le médecin et à six mois de contraception orale, avait fait des remous. Arguant que « l'Education nationale n'a pas à se substituer au Planning familial », le ministre de l'Education Luc Chatel avait interdit le dispositif.

Le rapport de l'Igas change la donne

Un rapport alarmant de l'Igas (Inspection générale des affaires sociales) sur la prévention, la contraception et l'IVG, rendu public en février, pourrait avoir rendu le terrain plus favorable à la proposition de Ségolène Royal.

L'Igas rapporte des chiffres préoccupants :

« On constate depuis 2002 une progression significative du nombre des IVG chez les mineures dont le taux de recours à l'IVG est passé de 8,9 à 11,5 pour mille [en 2006, ndlr]. »

Le rapport évoque les difficultés d'accès des jeunes à la contraception :

« Ces centres [du Planning familial, ndlr] sont loin d'être accessibles partout et à tout moment : la densité des implantations varie fortement selon les départements et laisse à découvert nombre de territoires ruraux.

[…] Pour les jeunes […], le prix de la consultation médicale constitue un réel problème.

De plus, pour ceux qui n'ont pas de couverture sociale autonome, le remboursement de la consultation entre en conflit avec la confidentialité souhaitée vis-à-vis des parents. »

Pour Marie-Pierre Martinet, secrétaire générale du Planning familial, la publication du rapport a toutes les chances de servir la cause de Ségolène Royal.

« Le rapport de l'Igas a tiré la sonnette d'alarme en pointant les nombreuses insuffisances en terme de prévention et de contraception.

C'est une institution sérieuse. Les politiques seront désormais plus sensibles à ce type de proposition. »

Outre le soutien du Planning familial, et celui d'une des deux principales fédérations de parents d'élèves, Ségolène Royal peut désormais compter sur l'appui de Simone Veil, symbole majeur de la lutte pour les droits des femmes. L'ex-ministre de la Santé, à l'origine de la loi autorisant l'IVG en 1974, a déclaré début mars :

« Les Pass contraception de Ségolène Royal me semblent constituer une initiative intéressante. […] Les adolescentes sont souvent démunies, ce qui est fait à l'école n'est pas suffisant. »

Contourner l'interdiction en distribuant les Pass aux médecins

Décidée à utiliser le dispositif coûte que coûte, Ségolène Royal a décidé de confier son application aux médecins. Chacun des 1 700 généralistes de la région recevra prochainement cinq exemplaires du Pass contraception.

Le 8 mars dernier, lors de la journée de la femme, Ségolène Royal déclarait :

« Nous avons décidé de récupérer les chèques contraception qui sont dans les lycées et de les mettre à disposition des médecins-généralistes en milieu rural et urbain. Nous avons leur accord. »

Philippe Boutin, président de l'Union régionale des médecins libéraux de Poitou-Charentes confirme :

« On ne peut pas être contre le principe ! Mais venir consulter reste un obstacle pour une partie de la population. Le dispositif doit être mis en place dans d'autres structures : au lycée, par exemple ! »

Le Pass contraception pourrait également faire école. Inscrit sur le programme commun du PS lors des élections régionales, il commence à être « copié » plus ou moins fidèlement dans d'autres régions.

En Haute-Normandie, un projet similaire -le Pass prévention-contraception- a été lancé par Charlotte Goujon, une jeune colistière du président Alain Le Vern, lors de la campagne des régionales. Elle ne fait pas partie des élus, mais Charlotte Goujon l'affirme :

« Le Pass verra tout de même le jour à la rentrée prochaine, en espérant que le gouvernement évoluera sur le sujet d'ici-là. »

En Ile-de-France, l'équipe de Jean-Paul Huchon confirme travailler activement sur leur propre Pass contraception. Il fera l'objet d'un rapport et d'un vote le 17 juin lors de la première séance plénière du conseil régional depuis les élections.

Pour prévenir une interdiction, le président de la région a pris les devants, en écrivant aux recteurs des trois académies franciliennes pour obtenir leur accord. Des « solutions alternatives » sont également à l'étude.

Photo : Ségolène Royal le 28 juin 2008 à la Maison de la chimie, lors de la présentation de sa contribution « Combattre et proposer » (Audrey Cerdan/Rue89).

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Prunier 12/05/2010 09:17



Pour faire avancer nos idées ,il faut utiliser les lois ,fouillons, informons nous et nous pourrons obtenir beaucoup plus .



Monie 12/05/2010 08:32



Merci, Michel, pour ce commentaire, parce qu'il est un témoignage réel qui confirme nos convictions. C'est beaucoup mieux qu'un long discours ! 



Prunier 10/05/2010 22:07



pass contraception: j'ai déjà écrit à Ségolène sur le pass contraception ,il y a un vide juridique: tous les élus des régions qui siègent en CA des lycées déposent une motion pour que les
infimières puissent distribuer le pass, la loi d'orientation le permet , les membres voteront et aucun ministre ni recteur ni chef d'établissemnt ne pourra s'opposer , la motion sera inscrite à
l'ordre du jour . les infirmières seront couvertes par le vote du CA ,c'est faisable, en tant qu'élu ,je l'ai  fait dans un lycée pour les distributeurs de préservatifs. ça marche, le pro
n'a pas pu s'opposer . contrairement à la loi il refusait d'implanter un distributeur et a du s'incliner . 


Michel Prunier Professeur d'Italien   Conseiller fédéral motion E PS 19 .



Monie 08/05/2010 14:13



Bravo Ségolène, qui montre qu'avec de la conviction et de la volonté, on parvient à soulever des montagnes !!



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link