Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 23:03

pere-noel-dos-traineau[1] Lors du débat des Primaires sur France 2, jeudi soir, la candidate socialiste a voulu défendre à tout prix le projet qu’elle a fait adopter au Parti socialiste alors qu’elle était encore Première secrétaire du PS. Seulement, la crise financière fait rage, les déficits publics se sont lourdement creusés sous la présidence de Nicolas Sarkozy, se pose le problème du financement de ce projet.

 

Interrogée sur les promesses de son projet, Martine Aubry va accumuler les bourdes. Elle rate son grand oral.

 

1- Interrogée sur les réalisations de ces promesses alors que les déficits s‘accumulent, la candidate socialiste a tenté d’esquiver, mais elle a dû concéder : « Si nous ne faisons pas 2% de croissance mais seulement 1,5 %, il faudra par exemple étaler, je dirais par exemple les crèches que nous avons proposées ».

Wahouuuuu ! Là c’est fort … Mais c’était donc des crèches en règle d’or qu’il s’agissait de construire ! Si Martine Aubry pense pouvoir combler la perte de 0.5 % de croissance par la révision du programme de construction des crèches, moi je me demande si on n’est pas tout simplement en train de nous raconter un joli conte de fée pour Noël 2012 !

 

2- Pour le reste Martine Aubry promet de tout réaliser. Elle s‘était déjà prononcée pour la hausse du budget de la culture, pour l‘allocation des jeunes étudiants, le rétablissement de la police de proximité … et la création de 300000 emplois jeunes. Lors du débat, Martine Aubry a renouvelé son engagement. Un engagement toutefois un peu confus : « Je crée 300000 emplois jeunes tout de suite, 100000 la première année » déclare-t-elle. Là il faut comprendre le langage politicien. Cela demande une certaine formation. « Tout de suite » ce n’est donc pas la première année, c’est donc après la première année, mais cela devient tout de même « tout de suite ». C’est fort ça ! Vous n’avez pas tout compris, moi non plus je vous rassure !

 

3- Donc malgré le problème financier abyssal,  ce seront 100000 emplois jeunes créés la première année semble-t-il. On ne sait plus très bien d’ailleurs s’il s’agit d’emplois jeunes ou d’avenir, car au fil de son intervention Martine Aubry est de moins en moins capable de faire la différence entre les emplois jeunes du temps de Lionel Jospin et les emplois d’avenir qu’elle se propose de créer. Et l’avenir des jeunes Martine Aubry elle s’y connaît ! L’ancienne première secrétaire du PS propose en effet d’offrir un réel avenir aux jeunes … en créant des emplois d’avenir pour « faire le bilan énergétique thermique des logements et bâtiments en France ». Mais c’est génial ! C’est vrai ça, moi j’ai toujours rêvé de faire le bilan énergétique ! Pauvre papa Delors, s’il avait su … il l’aurait proposé cet emploi d’avenir à Martine et elle serait heureuse aujourd’hui !

 

4- Martine Aubry veut aussi un réel programme pour l’éducation. Pauvre François Hollande, qui a joué toute la soirée l’homme sérieux avec son air pincé, Martine Aubry elle s‘en moque de ses 60000 emplois créés dans l‘éducation car elle a beaucoup mieux. S‘il faut plus de profs, Martine Aubry propose : " il faudra leur demander du temps supplémentaire … il faudra les rémunérer pour cela". Martine Aubry sort le remake du « travailler plus pour gagner plus ». Seulement quand on connaît l’état des finances publiques, on se dit que ce sont au final les profs qui vont se faire plumer car si le travailler plus s’applique bien, le gagner plus c’est toujours pour après dans le style « tout de suite » des 300000 emplois jeunes … « tout de suite » mais en fait bien après, un jour prochain …

 

Je lisais un commentaire dans la presse déclarant que l’intervention de la candidate  Ségolène Royal, avait été plus sobre dans ce débat. Face au festival des propositions de Martine Aubry, il est sûr qu’il était difficile de rivaliser. Même les 60000 emplois proposés par François Hollande dans l’éducation  font pâle figure. Sobriété donc, mais peut être avant tout sens des responsabilités car qui peut croire aujourd’hui les promesses tenues dans une campagne ? On n’en peut plus de ces promesses lancées le temps d’une élection.

Dans son intervention Ségolène Royal a surtout insisté sur les réformes de structure qu’elle entend mener, avec les réformes bancaire et fiscale pour créer les conditions de la relance, sans faire croire aux Françaises et aux Français qu’au printemps 2012 il y aura Mère Noël à l’Elysée. Il est en effet inutile de donner des armes à la droite pour se faire battre. Ce sens des responsabilités, ce sens de l’Etat, cette façon « adulte » de faire de la politique en ne prenant pas les Françaises et les Français pour des enfants qui croient au Père Noël, c’est sans nul doute ce qu’on attend d’une femme d’Etat. Ségolène Royal a gagné des points.

Philippe Allard

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans La parole aux militants
commenter cet article

commentaires

Danielle2 18/09/2011 13:38



la plupart des propositions des deux favoris sont du copié-collé du programme de ségolène, sans bien sûr que personne ne le dise...ou l'admette - médias et ps !! alors que tout le monde sait que
sur les 30 propositions du ps la moitié sont celles de ségolène. !! j'ai trouve leur prestation assez nulle car, et j'écoutais bien, pas une proposition concrète !!! y a qu'à, faut que, je
recherche dans des papiers de 2007 les propositions de ségolène, qu'on nous sert comme des créations, des nouveautés !!!


je vais vous en dire une bien bonne !! je viens d'entendre chatel, champion de son mâitre, qui moquait la proposition de hollance de créer 60 000 (et non 66 000 !) postes dans l'enseignement !!
cela couterait d'après cet économiste chevronné 7 milliards d'euros !!!  et personne n'a relevé,!!! quand je vous dis que la plupart des journalistes sont nuls !!! ignares, le problème de
ségolène vient de là !!! quelle tristesse !!


 


 



Berard Jean-paul 18/09/2011 10:26



L' analuse de Philippe me semble très pertinente. En effet, si le ou la prétendante à la fonction présidentielle veut faire adhérer les citoyennes et les citoyens à son projet ( qui n' est pas le
projet socialiste dans son ensemble) il faut qu' il ou qu' elle soit crédible en ne proposant pas tout et n' importe quoi. De toute façon la droite ne se gènera pas pour détruire et ridiculiser
celui ou celle qui présentera un programme irréalisable.


La seule qui présente un projet cohérent et détaillé dans son livre et en s' engageant avec son contrat avec la nation est Ségolène Royale.



mirjossbom 18/09/2011 01:35



Et bien, est-il né le Français comme tout le monde qui aura compris le discours de Martine Aubry ?.... Pas grave, les journalistes, eux, ont tout
compris!!


Aujourd'hui, nous étions avec une femme "toute simple", parole de vieille dame sympa, et nous avons compris absolument tout ce qu'elle a dit... les
journalistes aussi... Ségolène Royal était à Rennes pour dédicacer son livre: il n'y avait jamais eu autant de monde - en dehors d'un grand auteur une fois - dans cette librairie a constaté une
vendeuse! Il est vrai que c'était impressionnant! auparavant, conférence de presse et marche à pied... un programme tout simple!



Philippe 18/09/2011 00:04



Elle rejette ??? Tu dis vraiment n'importe quoi ! Il ne s'agit pas de rejeter mais d'être clair et honnête vis-à-vis des électeurs. On ne peut plus accepter des promesses sans lendemain.



Eddy 17/09/2011 23:52



Du Aubry Bashing ? tu ne veux nous faire pisser de rire ou quoi ? :)


Pour ce qui est de la règle d'or il faut prendre en compte le contenu de cette règle et surtout la période .... Et non pas en fin de mandat comme le fait l'autre zigotto après avoir dilapidé
toutes les caisses ....



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link