Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 13:01

 

SR Solfe 03 08 2011

 

« Pas de vacances, mais surtout, le travail qui continue, parce que je crois qu’il faut être à la hauteur de cette échéance essentielle, et c’est pour ça que j’y mets toute mon énergie … renouvelable, en plus ! », a expliqué Ségolène Royal lors de sa conférence de presse mercredi à Solferino, la Maison de tous les socialistes. Exit l’agenda prévisionnel indiqué dans sa newsletter du 26 juillet 2011 : « Du 1er au 14 août : Famille, lecture, sport ».

« Honnêtement, prendre des vacances avant une échéance comme celle-ci, ce n’est pas le choix que j’ai fait. Mais rassurez-vous! Je n’arriverai pas épuisée ! », a-t-elle ajouté selon Libération. Pendant ce temps, Martine Aubry prend des vacances en Bretagne et François Hollande dans le Sud-Ouest.

La presse se fait cruelle pour la candidate au travail, dans la Maison des socialistes : on la surnomme « le coucou », comme Yaël Goosz sur RTL, celle qui « vole » la place des autres … mais les autres sont absents, en vacances, et Solferino est la Maison de tous les socialistes, et « n’appartient » pas à tel ou telle. Le sentiment du propriétaire terrien est fort au PS, que ce soit pour dire 1 élu = ses électeurs, ou que ce soit pour Solferino. Ségolène Royal soulève l’enthousiasme populaire sur son passage et ça agace.



RTL | Yaël Goosz | 03/08/2011 - 19h13

 


RTL | Yaël Goosz | 04/08/2011 - 08h33

 

Libération reprend le tweet de Pouria Amirshahi, secrétaire national à la coopération, à la francophonie, à l’aide au développement et aux droits de l’homme, mais aussi Premier secrétaire fédéral du PS de la Charente, en Région Poitou-Charentes, qui a laissé son bureau d’angle à Ségolène Royal :

Amirshahi Pouria
Ségolène Royal occupe mon bureau à Solférino le temps des primaires. Promis, Ségolène, tu me le rends après ? ;-)

 

Ségolène Royal a profité de sa conférence de presse pour annoncer la sortie de son livre Lettre à tous les RESIGNES et aux INDIGNES qui veulent des solutions, aux Editions Plon, pour samedi 20 août prochain.

 

Lettre à tous les RESIGNES et aux INDIGNES qui veulent des

 

Sur 150 pages et pour environ 5 euros, elle nous livre le fruit du travail de quatre années marquées par 25 déplacements internationaux, 17 universités populaires participatives de Désirs d'avenir, 120 déplacements de terrain et les résultats obtenus dans le laboratoire régional qu'est la Région Poitou-Charentes qu'elle préside.

 



 

Lors de la conférence de presse, interrogée sur une ‘récupération’ du mouvement des indignés en Espagne, elle a répondu :

 « Je crois qu’être à gauche, par définition, c’est garder intacte son indignation, d’ailleurs quand, depuis des années de mon engagement politique, on me demandait mais pourquoi j’étais à gauche, moi qui venait plutôt  d’une famille conservatrice, et je disais : "C’est parce que j’ai gardé intacte ma capacité d’indignation." […]

Et c’est pour ça que je dis aux indignés : "Restez indignés, mais avec moi vous allez transformer cette énergie en énergie créative et positive. Parce que l’indignation c’est bien, mais l’action c’est encore mieux". »

Puis elle a ajouté : « Je m’adresse à tous les Français qui sont indignés, et moi je vais leur démontrer, au cours de ces semaines qui viennent, que la politique a encore une marge de manœuvre. »

Mercredi 10 août, Ségolène Royal présentera des chapitres de son livre à paraître lors de sa conférence de presse à Solferino.

Interrogée sur le sens de sa candidature, elle a martelé, selon Le Parisien :

« Alors, parce que je ne suis pas dans les sondages, j’arrêterais ? Pas question. Je mets en jeu vingt-cinq ans de ma vie politique, 17 millions d’électeurs qui m’ont fait confiance en 2007. Je suis celle qui est le plus prête. Celle qui a le plus envie de gagner. Je suis concentrée sur mon objectif. Je suis la plus à même de rassembler les socialistes et de construire ensuite une large alliance. »

Et elle a précisé, propos diffusés sur RTL :

« Je considère que je suis la plus prête, que j’ai énormément travaillé depuis 2007, et je pense être la plus à même à démontrer que j’ai la capacité de pas en rester aux discours, mais de passer des discours aux actes. »

 

 

 

Interrogée sur la légalisation du cannabis, Ségolène Royal a été très claire :

« Je suis très hostile à la légalisation du cannabis. Moi ce qui me préoccupe, c’est l’emploi pour les jeunes, c’est l’emploi et l’éducation. […]

Inciter les jeunes à se droguer pour remplir les caisses de l’Etat, c’est tout simplement inconcevable. En tout cas pour moi c’est totalement inconcevable, et il n’en est absolument pas question. »

Enfin, RTL croit savoir que les « algues vertes des Côtes-d’Armor »  sont l’endroit « où la candidate pourrait se rendre la semaine prochaine ». Sur son agenda officiel, rien ne vient confirmer – pour l’instant – l’information, comme pour le déplacement à Narbonne, dans l’Aude, le 1er septembre prochain.

Frédérick Moulin

-oOo-


Les premières lignes de la Lettre à tous les résignés et aux indignés qui veulent des solutions de Ségolène Royal, à paraître samedi 20 août 2011 au Editions Plon :

 

Lettre à tous les RESIGNES et aux INDIGNES qui veulent des


Non au désenchantement

« Je m’adresse à vous, à tous ceux qui sont résignés et aussi à vous qui ne vous reconnaissez pas dans cet adjectif parce que vous êtes indignés. Ceux qui sont dominés se résignent facilement et je ne veux pas que vous le soyez, ni dominés, ni résignés parce qu’il y a des solutions. Ne soyez pas désenchantés même si, hélas, vous avez, nous avons beaucoup de raisons de l’être.

C’est le sens que revêt à mes yeux le beau combat républicain qui doit rendre aux Français, en 2012, tout simplement le droit à l’espérance d’une vie meilleure.

A vous, résignés et indignés qui êtes inquiets et même angoissés, souvent pour eux et toujours pour leurs enfants.

A vous, résignés et indignés qui êtes révoltés par trop d’injustices, par trop d’inégalités qui se creusent chaque jour davantage entre les gagnants et les perdants du système actuel.

A vous qui n’en pouvez plus.

A vous qui pouvez un peu ou beaucoup, mais qui vous sentez bridés dans une France désenchantée qui ne sait plus de quoi demain sera fait.

A vous qui ne reconnaissez plus la France telle que vous l’aimiez.

A vous qui ne croyez plus à l’efficacité de l’action politique au point de croire que le pays est définitivement vaincu par un pouvoir assujetti à la globalisation financière, qui appelle une moralisation et les règles d’un ordre international juste, toujours promis et jamais réalisé.

Oui, C’est à vous que je m’adresse vous qui avez perdu et qui avez peur de perdre encore. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Frédérick 06/08/2011 10:52



 


Mais Ségolène Royal veut régler ce problème de fond, et elle le fait pour la jeunesse, dont elle ne se coupe pas ! Elle veut donner une formation, une éducation digne de ce nom à chaque jeune, et
ensuite soit un apprentissage, soit un travail, soit une formaton en alternance, soit soit  un service civique, soit un engagement Première Chance, pour que chaque jeune ait un but dans la
vie, qu'il se lève le matin avec un but.


 


Le cannabis n'est pas du tout en vente libre, c'est une drogue dont la consommation et la détention sont interdites et lourdement sanctionnées par la loi. Que le gouvernement actuel ne fasse rien
pour faire cesser les traffics, réduisant drastiquement les effectifs année après année sur le terrain pour favoriser les "opérations coups de poing" spectaculaires d'unités d'assaut au détriment
de la police enracinée dans les quartiers et du travail de longue haleine des brigades anti-terrorisme ne fait pas disparaître le fait que le cannabis ets une drogue dont la consommation et la
détention sont durement sanctionnés par la loi.


 


Ségolène Royal mettra aussi les moyens et la volonté politique nécessaires pour faire cesser ces traffics et décapiter les têtes de réseaux. 


 


On ne peut avoir des paradis artificiels comme seul but dans la vie, avec une escalade vers des drogues de plus en plus dures, que favoriserait puissamment une dépénalisation du cannabis, et donc
ne pas vouloir une éducation convenable, puis une formation, puis un travail pour les jeunes ! Je ne crois pas qu'on puisse être et drogué, et convenablement éduqué, formé, et faire
convenablement son travail, et, finalement, être inséré dans la société. Ségolène Royal ne le pense pas non plus.


 



Alioune 06/08/2011 03:53



cette prise de position contre la légalisation du cannabis est incompréhensible pour quelqu'un qui veut régler les problèmes de fond : de fait aujourd'hui le cannabis est en vente libre , la
légalisation n'a pour objectif que d'éviter le traffic clandestin pourvoyeur de délinquance !  c'est dommage de se couper ainsi de la jeunesse !



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link