Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 10:47

 

Obama.jpg

 

Les primaires ont réellement commencé lundi 4 avril 2011 avec un clip vidéo diffusé à travers tout le pays.

C’était aux Etats-Unis – en France on aura un calendrier plus court, puis il faudra encore attendre au moins 3 mois, pour les socialistes – et c’était le premier clip de campagne du président sortant Barack Obama qui avait annoncé sa candidature le jour-même.  Son titre ? « It begins with us », « Ça commence avec nous », rassemblait le témoignage d’Américains de tous âges, sexes et communautés.


Barack Obama
We asked Americans around the country what the 2012 campaign means to them. Watch the video:

 

« It begins with us » reflète bien sûr l’importance des citoyens qui vont voter, et des militants qui vont donner de leur temps pour la campagne du président Obama, de cet aspect très « participatif » de la campagne. Mais ce titre en appelle aussi au cœur de la démocratie américaine, la Constitution américaine, qui commence par : « We, the people of the United States… », « Nous, le peuple des Etats-Unis… ».

constit1

Première constitution américaine acceptée le 17 septembre 1787 par une convention réunie à Philadelphie et e,ntrée en vigueur le 4 mars 1789

Les personnes interrogées dans le clip ont été soigneusement choisies pour n’oublier personne : hommes et femmes, jeunes, personnes dans la vie active, et personnes plus âgées, des noirs, des européens, des hispaniques.

Le commentaire de la vidéo explique :

« La politique en laquelle nous croyons ne commence pas par des publicités à la télévision ou par des spectacles somptueux, mais avec vous, avec les personnes qui s’occupent de l’organisation de la campagne quartier par quartier, parlant aux voisins, aux collègues et aux amis. »

Ce qui n'est pas sans rappeler la démarche de Ségolène Royal et de Désirs d'avenir...

La campagne de Barack Obama promet d’être ambitieuse, et déjà ses adversaires pointent du doigt les coûts potentiels et, avec beaucoup de mauvaise foi, "l'impossibilité" d'être et président des Etats-Unis et candidat à plein temps.

 

Barack Obama
While I stay focused on the job you elected me to do, the work of laying the foundation for our campaign must start today.

 

L'équipe d'Obama poursuit en commentaire du clip :

« Nous commencerons par faire quelque chose de totalement nouveau : coordonner des millions de conversations en face à face, entre supporters, à travers tous les Etats, rétablissant le contact entre de vieux amis, incitant de nouvelles connaissances à rejoindre notre camp, et à préparer le combat de l’année prochaine. ».

Devise-Obama-WH.jpg

Devise du Président Obama sur son site : "I'm asking you to believe noy just in my ability to bring about real change in Washington... I'm asking you to believe in yours" - "Je ne vous demande pas juste de croire en ma capacité à apporter de réels changements à Washington... Je vous demande de croire en la vôtre" Barack Obama 

La machine politique pour la présidentielle américaine est donc en route aux Etats-Unis ; en 48 heures d’existence, le premier clip vidéo d’Obama a été disséqué, analysé, critiqué, le tout sans pitié et sans complaisance, par toute la presse du pays, et par internet.

Pendant ce temps là, en France, on attend la primaire écologiste pour dans deux mois, et la primaire socialiste entre le 14 juillet et octobre. Nous voterons pour la présidentielle en avril-mai 2012 ; les Américains auront 6 mois de plus, puisqu’ils se rendront aux urnes en novembre 2012. En tout, par rapport aux socialistes, c’est 9 mois de campagne en plus que les Etats-Unis, habitués aux primaires, estiment nécessaires, par rapport à notre calendrier. Ce n’est certainement pas un hasard, et l’organisation de primaires dans chaque Etat n’explique pas tout.

Frédérick Moulin

 

 


Traduction du clip par MEAGSR/F.M. & F.M. 

 -Eh bien, il semble que les campagnes des deux dernières élections que nous avons eues ont marqué une sorte de tournant dans la vie politique.

Gladys.jpg

-Je suis un peu nerveuse sur le sujet. Cette fois ça y est ! L’élection de 2012 !

-Je pense que la campagne doit prendre en compte les changement que nous avons vécu au cours des 30 derniers mois. À cette époque, nous avions un sénateur, un outsider, personne ne pensait qu’ils avait la moindre chance, et maintenant c’est lui le Président !

Mike.jpg

-J’ai juste perçu en lui l’énergie et l’espérance qu’il incarnait pour le pays. Même si je ne pouvait pas encore voter à l’époque, je savais qu’un jour je serais capable de contribuer à le faire réélire, et c’est ce que j’ai l’intention de faire.

-Nous ne nous en remettons pas à la chance, nous ne nous en remettons pas à : « Oh, vous savez, le président sortant… » - ce genre de chose. C’est une élection que nous devons gagner.

Alice.jpg

-Et malheureusement, le Président Obama est une personne, il ne peut pas aller … – en plus, il a un travail. Nous lui versons un salaire pour le mandat qu’il accomplit. Donc, nous ne pouvons pas dire, ne pourriez vous pas vous échapper de votre Bureau Ovale et venir pour nous stimuler tous ?  Donc nous ferions mieux de nous débrouiller tous seuls.

-Ça m’est impossible de ne pas m’impliquer. Il y a juste trop de choses qui sont essentielles avec ce qui se passe maintenant.

-En tant que communauté, nous avons tous les mêmes problèmes. Nous voulons tous que nos enfants aillent à l’école. Nous voulons qu’ils aient des diplômes, nous voulons qu’ils aient du travail ; nous voulons que les gens aient une maison, nous voulons qu’ils aient leur chance.

Ed.jpg

-Je ne suis pas d’accord avec Obama sur tout, mais je le respecte et je lui fais confiance. [Argumentaire pour les Indépendants, NdlR] 

-Il y a tellement de sujets qui n’ont pas encore été traités, et qui doivent l’être. Et nous voulons que ces sujets soient traités par le Président Obama.

Katherine.jpg

-J’avais cette impression que la politique, ce n’était que du spectacle, que ce n’était que de petites phrases. Mais la politique, c’est la façon dont nous nous gouvernons nous-mêmes. Voilà ce que c’est, la politique. Maintenant à la base, il s’agit d’individus parlant à d’autres individus, et ça change tout.

 

-oOo-

 

Transcription du clip par MEAGSR/F.M.

-Well, it seems like the last couple of elections that we’ve had have been almost kind of turning point campaigns.

-Kind of nervous about it. So it gets coming. Here it is! 2012 the election!

-I think it needs to reflect the changes that we’ve seen in the last two-and-a-half years. Then we had an underdog senator; nobody thought that he had a chance, and now he is the President!

Underdog.jpg

Katherine : "Then we had an underdog senator; nobody thought that he had a chance, and now he is the President !"

-I just saw the energy and hope that he had for this country. Even though I couldn’t exactly vote at the time, I knew that some day I’d be able to help reelect him and that’s what I plan on doing.

-We’re not leaving it up to chance; we’re not leaving it up to : “Oh, you know, the incumbent …” – that type of thing. It’s an election that we have to win.

-And unfortunately, President Obama is one person, he cannot go… – plus, he’s got a job. We’re paying him to do a job. So, we can’t say, here, could you just take some time off and come and get us all energized? So we’d better figure it out.

-I can’t not be involved. There’s just too much that is fundamentally important right now that is going on.

-As a community we all have the same concerns. We all want our kids to go to school and learn. We want them to graduate, we want jobs to be out there, we want people to have homes, we want people to have opportunity.

-I don’t agree with Obama on everything. But I respect him and I trust him.

-There are so many things that are still on the table that need to be addressed. And we want them to be addressed by President Obama.

-I had this perception that politics was all show, it was all soundbites. But politics is how we govern ourselves. That’s what politics is. Now at the grass-roots level, it’s individuals talking to other individuals, and making a difference. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link