Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 23:36

168048_1807025936745_1272831915_2084692_7292830_n--copie-2.jpg          La forte progression du vote Front national dans les quartiers populaires et les communes rurales lance la bataille du peuple en 2012 !

 

 Marine Le Pen s’est faite forte, par un discours direct et vindicatif, d’incarner la nouvelle lutte des classes contre une intelligentsia sûre de ses droits, de sa supériorité, et de ses privilèges. Elle a réussi ainsi à conquérir l’adhésion d’une part du peuple qui se sent délaissé, oublié par les dirigeants de gauche ou de droite.

 Mais derrière ce discours, quelle politique propose de mettre en place la dirigeante du Front national ? Que fera son parti une fois au pouvoir ? Apporte-t-il les réponses aux difficultés de notre société ? La préférence nationale peut-elle vraiment permettre à elle seule la croissance économique, une création d’emploi pour tous, une société plus juste et plus humaine ? Faire de la France une forteresse dans un monde en mutation est-ce la meilleure réponse alors qu‘une grande partie de notre richesse vient de nos exportations ? La France seule pourra-t-elle faire face aux géants économiques émergents ? Comment comprendre le double discours contre les immigrés qui sont accusés à la fois de ne rien faire, assistés des allocations, et de prendre le travail aux Françaises et aux Français ?

Que disent les peuples arabes en révolte? N’est-ce pas les idées universelles qui ont été celles de notre révolution ? Ces populations fuyant leur pays ne sont-elles pas, comme nous, comme ce salarié jeté de son entreprise, les victimes d’un système capitaliste qui broie les hommes pour le profit de quelques-uns ? Le Front national en divisant les peuples ne fait-il pas le jeu des puissants, heureux de diviser pour mieux régner ?

 

Ségolène Royal, à gauche, s’est très souvent heurtée à cette petite intelligentsia trop complaisante avec les puissants et silencieuse avec les petits. Elle incarne cette volonté de rupture à gauche pour un socialisme de combat plus proche du peuple. Certains lui ont reproché un populisme, une trop forte émotion, parce qu’ils n’ont pas vu les souffrances de notre société. Dans le confort des beaux quartiers, ils ne ressentent pas les saignements de notre temps.

Cernant cette crise sociale, ces attentes, ces drames, la socialiste a su rouvrir le dialogue avec une partie du peuple. Délaissant les plateaux de télévision, elle est repartie dans un tour de France, une campagne de terrain.

Ségolène Royal ne s'arrête pas au discours d'incantation et d'opposition, elle veut avant tout construire. Face à la mondialisation, elle ne propose pas d’édifier des barrières qui finiront toujours par céder. Elle propose au contraire de relever le défi car la France a d’énormes potentiels et ne doit pas avoir peur. Parmi ses richesses, il y a notamment toute notre jeunesse et peu importe ses origines. Cette jeunesse souffre de ne pas trouver sa place, d’être mise à l’écart. Elle souffre dans notre France qui se replie. Or déclare-t-elle « la jeunesse n’est pas un problème mais une partie de la solution ». Si l’on réfléchit un instant, donner à toute cette jeunesse, souvent au chômage, une ambition pour réussir n’est-ce pas en effet une partie de la solution.

Face à Marine Le Pen qui voudrait monter des murs, Royal veut au contraire lancer l’offensive, deux politiques bien opposées. La socialiste récuse le « on ne peut rien faire ». Pour répondre à la mutation économique, elle veut un Etat volontariste qui soutient l’innovation et notamment la révolution verte. Mais il n’est pas question d’oublier l’Homme car pour créer une dynamique « tout se tient » lance-t-elle l’économie et le social. Les mesures brutales, les cassures sociales pénalisent la dynamique. Il faut donc que l’Etat accompagne cette mutation notamment par la formation tout au long de la vie.

 

Marine Le Pen / Ségolène Royal : la bataille du peuple est lancée. La socialiste est bien décidée à mener ce combat. Elle arpente les rues des villes et des villages pour proposer au peuple une autre politique. Sans anathèmes, elle se bat sur les idées, sur le projet politique. A ceux qui doutent, elle lance « la politique par la preuve » et s’appuie sur ses réalisations. Elle n’a rien perdu de sa combativité. L‘élite s’esclaffe, « vous la connaissez bien mal » lance Martine Aubry sur un plateau de télévision, le peuple la connaît un peu mieux !

 

Philippe Allard

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Débattre
commenter cet article

commentaires

the owl 24/03/2011 15:55



Désinformation quand tu nous tient.Il est impenssable qu'un supporter de S.R. comme vous les appellés est pus voter F.N. par aigreur subit.Les valeurs de çe parti sont a l'encontre de tout çe que
défend S.R. depuis des années.Mixité,respect de l'autre,métissage,parité,etc....Je suis comme St. Thomas:montrez moi çe supporter et je vous croirais,vous m'auriez dit qu'il c'était abstenu alors
là jevous aurais peut être cru.Je subodore encore une manoeuvre d'un DSKiste pour salir S.R.,votre champion ne passera pas les primaires(encore eut il fallut qu'il se présentât,ce qui n'est pas
donné),S.R. c'est la candidate du vivre ensemble,de tous ensembles,sans distinctions de races,d'origines ou que sait-je encore?S.R.,elle vous em....de.


 



Monie 24/03/2011 14:38



C'est bien ce qui me désole : que des gens de gauche, et qui plus est "supporters" de Ségolène, puissent vouloir "renverser la table" en votant FN. Que Marine Le Pen fasse feu de tout bois pour
chauffer sa campagne, c'est le jeu démocratique. Mais que les citoyens n'aient pas d'autre but que de voter "pour sanctionner", je trouve que ce n'est pas très glorieux. Hélas ! Cela a
souvent été le cas. Quoi qu'il en soit, on se trouve bien à l'heure actuelle dans une attente angoissante... une espèce de menace "en suspens" sur ce que nous prépare notre Parti... alors qu'on
devrait être tout entiers tournés vers la défense des idées et du projet politique expliqué et éprouvé par Ségolène Royal dans sa Région. Il nous tarde que Ségolène revienne s'adresser à
tous ! Mais la laissera-t-on s'exprimer sans déformer et travestir ses propos ?


En attendant, il est bon que Philippe Allard nous conforte comme il le fait par ses billets toujours explicites et bien documentés.



Jean 24/03/2011 14:09



Je connais pas mal de supporters de Ségolène Royal qui ( face aux harcellements constants qu'elle subit y compris de la part de la Gauche et des DSKistes) sont tellement écoeurés de ces
comportements qu'ils ont décidé de voter FN rien que pour les sanctionner...



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link