Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 11:01

montebourg1-1-.jpgLe premier débat des Primaires a été largement suivi par les Françaises et les Français, mais il n’y avait pas eu de réelles confrontations.

Ce fut un peu différent lors du deuxième débat, organisé mercredi soir. Les candidats se sont affrontés sur plusieurs points. Résultats ?

 

François Hollande, le candidat des sondages, est resté sur la touche. On n’a pas toujours bien compris tout ce qu’il proposait. Les formules sont restées vagues. Il voudrait échanger un sénior contre un jeune, les autres considèrent que ça ne marche pas. Pour le reste, on n’a pas avancé. Son rêve, ce serait de créer un espoir, mais on sent bien qu’il ne sait pas comment faire. On ne peut pas trop l’aider. Il se propose alors de revenir sur son idée de départ : jouer le candidat « normal ». Dans le contexte d’une crise internationale majeure, pas sûr qu’un président « normal » soit ce qu‘on attend.

A crise exceptionnelle, la réponse est-elle dans « une présidence normale » ? Etrange positionnement !

 

Manuel Valls penche à droite mais reste à gauche, il veut être plus réaliste mais propose une nouvelle taxe sur les ménages. Tous les autres contestent cette proposition. C’est raté. Mais faute de propositions solides, il parle bien. C’est toujours ça de pris.

 

Arnaud Montebourg se fait la peau de Martine Aubry. Ça, il l’attendait depuis longtemps, depuis le jour où Martine Aubry a rejeté son rapport contre Jean-Noël Guérini. C’est la troisième faute originelle de Martine, après son soutien à DSK et la triche à Reims. La pomme qui ne passe pas. Il ne fallait pas suivre le serpent… Martine se réfugie dans l’indépendance de la justice, mais se contredit aussitôt en reconnaissant « je commence à douter de la justice ». Montebourg abat la dernière carte et met Martine devant sa responsabilité tout cela a finalement conduit à ce « qu’un président important d’un Conseil général dirigé par un socialiste … soit poursuivi pour association de malfaiteurs ». Martine fait la moue elle a perdu le match.

 

Jean-Michel Baylet retourne sous la IIIè République, une petit goût d’autrefois.

 

Ségolène Royal savoure les « Ségolène Royal a raison », « je suis d’accord avec Ségolène Royal ». Sa détermination a payé, tous reprennent ses thèmes qu‘ils avaient rejetés en 2007. Arlette Chabot lance : « alors Martine Aubry, vous êtes convertie à la sécurité », sourire de Royal. Même sur la question du SMIC, tous ont abandonné l’idée d’une augmentation brutale. Ségolène Royal peut alors se consacrer à l’essentiel, la lutte contre la crise internationale. Après une période libérale, elle veut un Etat stratège qui agisse et réglemente pour en finir avec ce désordre au service de la finance. Baylet lui reproche de revenir au dirigisme. Mais Royal ne cède pas, le laisser-faire ça ne marche pas en temps de crise. On ne peut pas laisser faire les délocalisations sauvages, on ne peut pas laisser le désordre s'installer au profit d'un petit nombre. L'Etat doit agir. Elle maintient, si les Françaises et les Français lui font confiance, elle ne sera pas une présidente « normale », loin de là, mais une présidente volontaire pour remettre de l’ordre, un ordre juste.

 

Finalement ce débat aura démontré qu’on ne gagne pas une élection avec les sondages. Il faut être capable de mener des débats, d’être solide dans la campagne. Hollande se veut « normal » et le reste. Il est loin d’être le premier. Il n’a pas réussi à percer et reste dans le peloton. Aubry a de plus en plus de mal à gravir les côtes, ses erreurs passées sont trop lourdes à porter. Résultats ? Montebourg et Royal ont pris leur revanche et font une percée. Montebourg met Aubry dans le fossé et Royal revient en tête. Elle a pris le maillot rouge.

Philippe Allard

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires

Aymeric de Tournemire 29/09/2011 18:42



Article sous banière E.A.G. Magnifique! J'en faisais partie et personne ne m'a dit ce que vous êtes devenus! Mais bon, on sent que le ton est un peu moins violent et vulgaire que quelques
fanatiques dérangés déploient à l'encontre de tous et de tout pour valoriser Ségolène. Néanmoins, il ne faudrait pas avoir la mémoire à longueur variable en fonction des camarades qu'on a décider
de mordre. Il va être difficile de réunir tout le monde après les dégâts commis par une prose revancharde, qui plus est mal à propos...A moins qu'il soit déjà intégré qu'il n'y aura pas
réunion?? 


 



Chatenoud Régine 29/09/2011 14:23



Oui moi aussi j'aurais aimé lire ces propos dans la presse, hélas, depuis ce matin Hollande reste le meilleur, et Ségolène et Arnaud se diputent la 3 ème place!!!!!!!


Ségolène leur fait vraiment peur, car les papiers des journalistes sont dictés par Sarko, mais ça devient pénible.



Monie 29/09/2011 12:43



Comme j'aurais aimé lire ce commentaire de Bernard dans la presse !!


Nous sommes tous d'accord et nous poussons fort pour que Ségolène Royal l'emporte enfin !



bernard uguen 29/09/2011 11:50



je suis d'accord avec votre article.  Suite à ce débat, une évidence saute aux yeux. Je ne sais si quelqu'un a déjà soulevé cette question, mais il est clair pour moi, que Ségolène Royal est
en train de sauver la parti socialiste et les primaires.

Imaginons le débat des primaires sans Madame Royal . Hormis la présence de deux jeunes qui visent autre chose que 2012, Valls et Montebourg, et qui peuvent donc se radicaliser sans grand risque
dans leurs cohérence, il n'y aurait débat qu'entre deux ex premiers secrétaires sans relief; l'homme de "la synthèse" et la femme de "substitution", d'un parti complétement dévalorisé au niveau
national. (certains ont même parlé de "cadavre à la renverse", d'autres voulaient en changer le nom (celui là est même candidat à la primaire).

Tout tourne autour de Ségolène Royal et de ses propositions. Les autres favoris blablatent, excusez de le dire si crûment , dans le vide . Hollande qui veut ramasser la mise, en
palabrant globalement et en intervenant le dernier, et Aubry dont on ne comprend rien (rappelez moi une seule de ses propositions un peu déterminante ??) et qui  alignent des mots et des
phrases dans n'importe quel sens.

La conclusion de Madame Royal lors de ce deuxième débat a montré toute sa potientialité pour entraîner le peuple de France derrière elle. Il ne faudrait pas que le conservatisme des politologues
patentés et des sondages à la solde du monde médiatico politique installé, empêchent Mme Royal de franchir ce dernier pas décisif.

Aprés avoir battu les éléphants en 2007, elle s'est pliée à un parcours semé d'embuches lors de cette pré campagne présidentielle. Je l'admire pour son courage, sa ténacité et sa résistance pour
avoir choisi et mené délibérement ce combat difficile.
Nous saurons le 9 Octobre si le PS et la gauche reconnaissent à leur vrai mérite le risque et la grandeur de son combat. je l'espère et nous devons y croire.



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link