Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 16:19

Sarko-Bato-Chappatte.jpg

Nicolas Sarkozy à bord du Paloma, yacht du milliardaire Vincent Bolloré, du 7 au 9 mai 2007 (Patrick Chappatte)

Pour cette dernière chronique d'avant les vacances, nous aurions préféré parler d'autre chose. Prendre par exemple le contre-pied de nos précédents articles sur l'Europe. Faire preuve d'optimisme en reprenant les propos d'Henri de Castries aux récentes Rencontres économiques d'Aix-en-Provence. " L'Europe a trois atouts : son épargne, sa démographie, son éducation ", a expliqué le patron d'Axa, pour qui " nous ne sommes pas condamnés à une croissance faible ".

Nous aurions pu rebondir avec ceux tenus dans la même enceinte par Jacques Attali. Pour cet essayiste, le développement simultané des nanotechnologies, des technologies de l'information, des biotechnologies et des neurosciences et, parallèlement, l'arrivée sur le marché mondial d'un milliard de nouveaux entrepreneurs devraient permettre une croissance sans précédent. Malheureusement, dit-il, faute d'un gouvernement mondial, nous assistons moins à une globalisation qu'à une " somalisation " du monde. Comme les Somaliens, nous avons un territoire - la planète - mais pas d'Etat.

Nous aurions également pu réfléchir sur le principe de précaution. " En un siècle, l'électricité a tué un million de personnes ", a rappelé Jacques Attali, pour qui " une société qui ne prend pas de risque est condamnée à ne pas croître ".

029-nouvel-an-chinois.1232918142.gif

Le Nouvel an chinois (dessin de Martin Vidberg, www.martinvidberg.com)

Autre possibilité de chronique : traiter des menaces qui pèsent sur la Chine. C'est ce que faitNewsweek (du 28 juin) en s'appuyant notamment sur les récentes tensions salariales qui ne peuvent que s'amplifier. Du fait de la politique de l'enfant unique, " seulement cinq millions de personnes âgées de 35 à 54 ans vont rejoindre la population active cette décennie contre 90 millions durant la décennie précédente ", affirme l'hebdomadaire américain. Nous aurions alors pu prendre comme prétexte l'introduction en bourse cette semaine d'Agricultural Bank of China (ABC). En levant 22 milliards de dollars sur les marchés, ABC vient certes de battre un record mondial, mais celui-ci marque à la fois la force et la faiblesse de l'économie chinoise. ABC a besoin d'une telle recapitalisation après avoir été obligée de prêter des centaines de milliards de dollars pour soutenir la croissance. Les responsables craignent que les défauts de paiement se multiplient et que les débiteurs soient incapables de rembourser leurs dettes.

Tout cela aurait été passionnant. Mais comment échapper au feuilleton politico-économique du moment ? Nicolas Sarkozy a été élu sur une double promesse : diminuer le nombre de fonctionnaires pour réduire la dépense publique et accorder plus d'argent aux salariés du privé en leur permettant de travailler davantage. A mi-mandat, l'échec est patent. Certes, le nombre d'agents publics a diminué (25 000 suppressions de postes en 2009), mais, comme les missions n'ont pas évolué, le gouvernement a dû, ô surprise, dépenser bien davantage que prévu en primes et en heures supplémentaires. Résultat : la masse salariale de la Fonction publique ne baisse pas. Quant au privé, non seulement la crise a rendu encore plus absurde (et illusoire) le recours aux heures supplémentaires, mais le gouvernement se trouve démuni face à l'augmentation du chômage.

Le 31 décembre 2009, Nicolas Sarkozy avait surpris en annonçant une baisse rapide du nombre de demandeurs d'emploi. Le président s'est sans doute trompé de pays ! Ce n'est pas de ce côté-ci du Rhin que le chômage baisse... C'est en Allemagne, seul Etat de l'OCDE où l'emploi se porte mieux aujourd'hui qu'avant 2008 !

C'est dans ce contexte qu'il faut resituer l'affaire Bettencourt-Woerth. Dans une France qui s'enfonce dans la crise, le rapport décomplexé du monde politique avec l'argent a quelque chose de scandaleux. Comment qualifier autrement la création par les leaders politiques de micro-partis leur permettant de contourner l'esprit de la loi en récoltant davantage que les 7 500 euros auxquels ils ont droit ?

192_mediapart.1278580466.gif

Médiapart, Paul le poulpe et le plafonnement annuel des dons aux partis politiques de 7 500 € (dessin de Martin Vidberg)

Le dernier exemple en date n'est pas le moins choquant. Selon Le Point (8 juillet), Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'emploi et chantre de la " droite sociale ", vient de faire un aller-retour à Londres pour vanter la politique gouvernementale auprès des Français de la City, mais aussi pour que ces banquiers financent son " parti " - devrait-on dire sa caisse noire ? - dont le nom est, en toute modestie, Nouvel Oxygène.

Des rencontres avec Nicolas Sarkozy organisées au Bristol pour les plus généreux mécènes de l'UMP aux micro-partis pompes à fric, tous les moyens semblent bons pour financer des campagnes politiques de plus en plus onéreuses. Aux Etats-Unis, le financement par le secteur privé des campagnes politiques est désormais sans limite au nom de la liberté d'expression.

En sera-t-il bientôt de même en France ? Selon les sondages effectués par la Commission européenne, 73 % des Français estimaient en novembre 2009 que la corruption était un problème important en France : 8 % de plus qu'en 2007. On n'ose imaginer le bond que cette courbe fait actuellement. Que corruption et lobbying soient deux réalités (en partie) différentes est évident. Mais dans un pays comme la France, où l'opacité règne - les analyses publiées sur le site de l'ONG Transparence International sont édifiantes -, le soupçon ne peut que se répandre.

header_in_one_ani.jpg

Comment en sortir et prendre de la hauteur ? Rêvons : et si nous retrouvions L'Esprit de Philadelphie,pour reprendre le titre du dernier livre d'Alain Supiot (Le Seuil, 178 p., 13 euros) ? Dans cet essai court et percutant, le juriste revient sur la Déclaration de Philadelphie (mai 1944) qui, quelques semaines avant les accords de Bretton-Woods, allait faire de la justice sociale l'une des pierres angulaires de l'ordre juridique international de l'après-guerre.

Un beau texte, comme par hasard tombé dans l'oubli, selon lequel le progrès social devait être " le but central de toute politique nationale et internationale". Parce que l'homme le vaut bien !

Frédéric Lemaître

 

lemonde pet

11 juillet 2010


Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link