Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 21:56
DSC08930-1-.jpgRien à faire, il se passe quelque chose … On ne peut pas dire que Ségolène Royal soit un grand tribun à la voix forte et puissante, elle n’a jamais essayé de se donner la parure d’un homme pour exister en politique. Mais il y a toujours une émotion qui se dégage lorsqu’elle s’exprime. C’est quelque chose d’indéfinissable.
Jeudi 5 avril, à Rennes, devant plus de 15 milles personnes, Ségolène Royal a lancé un vibrant appel à venir voter le 22 avril prochain pour François Hollande.
Elle a appelé les électeurs indécis à venir voter parce que, pour elle, la démocratie est notre bien le plus précieux, parce que ce jour d’élection « c’est le moment où la voix d’une caissière vaut celle d’un patron du CAC 40. C’est le moment où la voix d ’un ouvrier vaut autant que celle de celui qui sans vergogne l’a livré à un licenciement boursier ».
     
Elle s’est adressée avec sa force, sa sincérité de femme politique engagée. Elle a tendu la main, plus particulièrement, à plusieurs catégories de citoyens pour les appeler à venir voter dimanche 22 avril.
Aux habitants des quartiers populaires tellement délaissés depuis cinq ans par le pouvoir en place. Alors qu’elle en est convaincue, pour redresser la France, la dynamique, qui doit être levée dans les banlieues, est « une partie essentielle de la solution ».
A cette France métissée qu’elle a su imposer, cette France riche de tous ces apports, Aucune autre personnalité politique n’a su trouver les mots, et s’engager autant pour faire reconnaître cette France qu’elle aime.
Aux jeunes car c’est tout l’avenir qui leur appartient. Il est tellement nécessaire après cinq de sarkozysme de leur ouvrir les portes « avec la priorité à l’éducation, à la formation, à l’apprentissage et au service civique ».
Aux femmes, à ces femmes les plus frappées par la crise, par la précarité, par les bas salaires. C’est tout le regard humaniste de Ségolène Royal qui s‘exprime, trop souvent oublié à gauche. Ce regard qui vous fait voir la réalité des difficultés et vous donne la force de combattre pour plus de justice.
Aux entrepreneurs, c’est la grande tristesse de Ségolène Royal d’avoir échoué en 2007, alors qu’elle avait la ferme volonté de réussir à redonner à la France cet élan nécessaire pour la création, pour l’innovation, pour la mutation écologique. Mais rien n’a été fait durant cinq ans.
A ceux qui sont surpris de la voir ainsi s’impliquer autant dans cette campagne, après tout ce qu’elle a subi de la part des « éléphants » du PS, jusqu’à lui voler sa victoire lors du dernier congrès, elle répond tout simplement, avec dignité:
« la cause que les Socialistes défendent est celle de l’émancipation humaine, et cette cause est plus grande que nous ».
 
Chapeau bas Madame Royal !
Philippe Allard / photo de Christine Pichette

 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans La parole aux militants
commenter cet article

commentaires

diogéne 09/04/2012 22:26


Ségolène, va au charbon pour avoir ta place au perchoir ... si Couilles molles est élu et s' il le veut, si Jack Lang le veut, et si les militants de la Rochelle le veulent !

françois 09/04/2012 12:42


Chére Denise Plumeau,


La réflexion devrait étre de votre coté ...


Et ne pas voir qu' un aspect des choses, car le sectarisme des Ségoliens est bien établi dés lors qu' ils ne répondent aux questions
précises  qui génent, pour se réfugier dans une dignité offensée !


 

Pleurmeau Denise 09/04/2012 11:23


JE trouve que CERTAINS commentaires NE MÉRITENT PAS d'en multiplier tellement ils sont SANS VALEURS si non d'être sectaires et PAUVRES de réfléxion !!!  

François 09/04/2012 00:42


 

La bonne version


Bonjour la Eliane,  palsambleu ! comment vous faire comprendre :


 Ségolène Royal en mai 1998, demande de façon couillue à François Mitterrand, dans les salons de l'Élysée ( le jour de son investiture pour son second septennat ) une
circonscription dans laquelle elle pourrait se présenter lors des élections législatives du mois suivant. Ce qui  lui permit , devenir ministre "
déléguée " quelques années plus tard sous les malheureux gouvernements de Bérégovoy et Jospin ... qui ont connu les fins tragiques et peu glorieuses que l' on sait, abandonnés par leurs "amis"
socialistes  !


Quant au passé de François Mitterrand et ses rapports avec l'extrême-droite, le Parti Communiste avait commencé à les dissimuler déjà en
1965, lorsqu'il lui apporta son soutien pour les élections présidentielles en même temps que l'extrême-droite de Tixier-Vignancour qui
avait apprécié sa participation en tant que témoin de la défense, à côté de Le Pen, au procès des officiers putschistes d'Alger. Ségolène Royal
faisait donc partie de l' entourage de François Mitterrand au moment de l'opération de promotion du FN, de l'affaire du Rainbow Warrior et ses gens foutre de fréres, c' est un
fait ...


Elle en a gardé les relents à ce jour avec la caserne pour délinquants ( déjà choisie) à la Rochelle, si elle en devenait députée
pour un hypothétique perchoir à l' assemblée Nationale ( si Jacques Lang, qui avait dit "par son attitude, Royal se fait du mal à elle-même," le veut ) où, ventre saint
gris,  elle s' était  classée au 469e rang des 577 députés les plus actifs lorsque fut députée. Remplie t' elle les mandats qui lui sont confié ???


Saperlipopette, sur le classement des présidents de conseils régionaux selon la qualité de leur gestion du 24 février 2010
( l' Expension ) elle figure en 17e position sur 21 avec des frais de personnels les plus élevés de France, alors que le Poitou-Charentes était classé 4e au début de son
mandat en 2004. Un chômage technique jusqu'à la fin juillet 2012 chez un fleuron Ségolien, la Mia Electric de Cerizay.  C' est un autre fait !Sapristi, la grande famille d'outremer (
l’Internationale socialiste ) de la vice présidente Ségolène Royal  aura vécu une année 2011 plus qu’éprouvante. Le mouvement présidé
par le parti socialiste français, a perdu en quelque mois trois membres éminents (et ô combien respectables) : Zine Ben Ali, Laurent Gbagbo, Hosni Moubarak et désormais Mouammar Kadhafi. sans
lui poser d' état d'ame. C'est encore un autre fait !


In fine, Ségolène arrive en tete (  selon VSD ) avec un taux d' agacement de 68% auprés de Français, et les médias estiment
que son aura ne cesse de décroître depuis 2007 comme le prouve ses derniers échecs dans son camp, devant les éléphants roses des primaires, du jeune lion Montebourg,  et devant
une opinion publique blasée de ses coups médiatique. A Rennes, elle n' a repris que ses anciennes propositions. Vous pouvez controler !


Ce n' est plus la " femme debout " , c' est la femme à genoux ... devant Hollande et les français.


Corne bidouille la Eliane, l'avenir de Royal  ( qui ne rebondit plus  ) semble plus que jamais à la marge du PS.

François 08/04/2012 19:59


Bonjour la Eliane,  palsambleu ! comment vous faire comprendre :


Elle en a gardé les relents à ce jour avec la caserne pour délinquants ( déja choisie) à la Rochelle, si elle en devenait députée
pour un hypothétique  perchoir à l' assemblée Nationale ( si Jacques Lang le veut ) où  elle s' était  classée au 469e rang des 577 députés les plus actifs lorsque fut
députée. Ventre saint gris !


Sur le classement des présidents de conseils régionaux selon la qualité de leur gestion du 24 février 2010 ( l' Expension ) elle figure en 17e position sur 21 avec des
frais de personnels, les plus élevés de France , alors que Poitou-Charentes était classé 4e au début de son mandat, en 2004. C' est un autre fait !


In fine, les médias estiment que son aura ne cesse de décroître depuis 2007 comme le prouve ses derniers échecs dans son camp devant les éléphants roses des primaires et devant l'
opinion publique.   Ce n' est plus la femme debout, c' est la femme à genoux.


Corne bidouille la Eliane, L'avenir de Royal  ( qui ne rebondit plus  ) semble plus que jamais à la marge du PS.


Ségolène Royal en mai 1988, demande à François Mitterrand, dans les salons de
l'Élysée, le jour de son investiture pour son second septennat, une circonscription dans laquelle elle pourrait se présenter lors des élections législatives du mois suivant;.Qui  lui
permit  de façon couillue, devenir ministre " déléguée " quelques années plus tard sous les malheureux gouvernements de Bérégovoy et Jospin ... qui ont connu les fins tragiques
et peu glorieuses que l' on sait !


Quant au passé de François Mitterrand et ses rapports avec l'extrême-droite, le Parti Communiste avait commencé à les dissimuler déjà en
1965, lorsqu'il lui apporta son soutien pour les élections présidentielles en même temps que l'extrême-droite de Tixier-Vignancour qui
avait apprécié sa participation en tant que témoin de la défense, à côté de Le Pen, au procès des officiers putschistes d'Alger. Ségolène Royal
faisait donc partie de l' entourage de François Mitterrand au moment de l'opération de promotion du FN, de l'affaire du Rainbow Warrior et ses
fréres ( des gents foutre ), c' est un fait ...

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link