Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 00:32

188_joyandet.1278337579.gif

Je vous avais laissé la semaine dernière, vous qui me faîtes l'honneur de me lire, sur un sentiment mêlé et inquiet. Je ne sais pas ce que nous réserve la séance de cet après-midi. J'y serai lorsque les premiers prendront connaissance de ce petit texte. Reste le problème de fond. L'enchaînement des révélations nous conduit désormais au-delà du simple malaise. Peut-on pour autant parler de crise de régime ? Comment expliquer que je trouve cette formule à la fois excessive et pour autant pas totalement dénuée de fondements?

Tout ce qui arrive (ai-je besoin de citer des noms, des faits ?) est la conséquence directe, presque mécanique, de la méthode de gouvernement choisie par Nicolas Sarkozy. Il a voulu s'affranchir de toutes les règles de la décence républicaine : séparation nette entre le Chef de l'état une fois élu et le parti qu'il a soutenu, préférant se conduire encore aujourd'hui comme le seul et vrai chef de l'UMP ; séparation nette, des intérêts publics et des intérêts privés ; allant donner lui-même le (mauvais) exemple de premières « vacances » prises en charge par un gros contribuable ; respect scrupuleux des formes, dont le Président de la république est constitutionnellement le garant, n'hésitant pas à passer outre pour ne prendre que ce cas entre mille, l'avis de la commission nationale de la déontologie, lors de la nomination de l'un de ses proches à la tête d'une grande banque, etc, etc. Comment s'étonner dans ces conditions que ses ministres se soient à leur tout crus autorisés à s'affranchir des règles, des mêmes contraintes que leur « patron » traitait ostensiblement au mieux avec indifférence, au pire avec un mépris affiché?

Mais le problème (puisqu'il y a problème), ne se limite pas à sa dimension morale. Il prend, pour les mêmes raisons, et à une vitesse supersonique, une dimension politique. Pour avoir occulté la fonction de ministre, effacé de facto celle de Premier ministre, le Chef de l'Etat finira par se retrouver seul en première ligne, à devoir rendre des comptes. À tout vouloir gérer ou contrôler, il lui faut maintenant tout assumer.

C'est donc bien à une sorte de crise de régime que l'on assiste, sauf qu'il ne s'agit pas de notre régime politique dans son ensemble, en tout cas pas encore, mais d'un régime qu'il faut bien appeler le régime Sarkozy : mélange de négligence, d'indécence, d'habileté, d'égomanie, qui a ramené la politique à la case 1993. La perte de confiance qui en découle dans le rôle et l'intégrité des dirigeants politiques est évidemment gravissime, au moment où le pays doit travailler à son redressement et, pour y parvenir, se rassembler, autour de ceux qui incarnent son unité.

Aussi de deux choses l'une : ou bien Monsieur Sarkozy devrait écouter quelques bons conseils, qui viennent, y compris de son camp, et retrouver un style de gouvernement qui, en protégeant la fonction présidentielle, protège aussi le fonctionnement de nos institutions. Ou bien, il tentera quelques nouvelles habiletés et contribuera à faire monter dans le pays un vent de refus qui balaiera, lors des prochaines échéances, toute sagesse et tout esprit de responsabilité. Je n'imagine pas qu'il veuille partir. Il lui reste par conséquent le choix, entre rendre à sa fonction sa dignité, ou continuer à l'abîmer au point de rendre inéluctable demain une transformation constitutionnelle qui esquissera la fin de la Constitution voulue et conçue par le Général De Gaulle.

Gaëtan Gorce

Blog de Gaëtan Gorce, 6 juillet 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

danielle slusznis 08/07/2010 06:12



J'ai bien peur que toute la classe politique, de Droite comme de Gauche, ne subisse des conséquences de l'actuelle crise du gouvernement, et de Sarkozy en particulier: toute cette sombre affaire
risque d'entretenir le manque de confiance de l'électorat, et d'accroitre la démobilisation et la défection des electeurs au moment des votes. Les amalgames sont un réel danger pour notre
société, et le slogan" Droite ou Gauche " c'est "Blanc bonnet et bonnet blanc" est toujours à la mode........ Pour ma part, je pense qu'il faut calmer le jeu, et non mettre de l'huile sur le feu.
Pas question d'occulter ces affaires sordides: Il faut que toute cette affaire soit examinée par un ou plusieurs juges d'instruction ( pas un procureur!) et étalée au grande jour ensuite!


Nous, militants, savons bien combien il est difficile de persuader les gens d'aller voter, de ressasser que non, les hommes politiques ne sont pas TOUS des pourris...................A eux de
montrer l'exemple, et de ne pas monter au créneau pour profiter de la situation, et tenter de redorer leur blason!Le calme et la lucidité me semblent indispensables.



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link