Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 17:58

Danielle Mitterrand se bat pour la santé... de l'eau

Dans son bureau de la Fondation France-Libertés, rue de Milan, à Paris. Photo M. Limoges

Rencontre par MICHEL LIMOGES

Madame Mitterrand, vous avez créé la Fondation France-Libertés en 1986. Quels sont ses objectifs ?

Notre objectif est la défense du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, de leur environnement, de leurs richesses. De toutes leurs richesses : les richesses naturelles, du sol, du sous-sol, et les richesses humaines, le patrimoine, la culture.

 

Pour cela, de quels moyens disposez-vous ?

Notre fondation travaille avec un effectif très réduit : dix salariés et trois bénévoles. Elle peut agir dans le monde entier grâce à un réseau de partenaires importants, tant en France qu'à l'étranger : les Porteurs d'eau au Canada par exemple...

Nous sommes aussi bien représentés en Amérique latine (Brésil, Chili...) en Inde, en Afrique, en Asie.

 

Votre voix est entendue mondialement ?

Oui, notre fondation a obtenu un statut 2 auprès de l'ONU, ce qui nous donne accès périodiquement à la tribune des Nations Unies où nous pouvons évoquer les thématiques qui nous sont chères, par exemple les OGM, la bio-piraterie et l'eau.

 

L'eau ? C'est aujourd'hui le thème numéro un de votre action ?

Oui. L'eau... Le manque d'eau saine est l'un des grands dangers qui menacent aujourd'hui certains peuples, et partant la totalité de l'humanité à terme. Car il n'y a qu'une humanité sur cette planète, tous les peuples sont solidaires.

 

Aujourd'hui la santé de l'eau, si l'on ose dire, est menacée ?

C'est évident. Elle est menacée par la politique économique mondiale. Par la politique industrielle avec les rejets en tous genres dans la nature. Par la politique agricole aussi, avec ses débauches d'engrais et tous les pesticides... Actuellement les fleuves du monde sont très pollués. Les fleuves et rivières de France aussi ; 70 % des rivières et des fleuves de France sont atteints. Et nous ne sommes pas dans le sens d'une amélioration.

 

Quelles solutions préconisez-vous pour inverser cette tendance ?

Il faut d'abord regarder d'où vient le mal.

Pour nous, il vient de la privatisation des services de l'eau. Privatisation signifie recherche de profits avant tout. On ne retrouvera une meilleure qualité de l'eau qu'en déprivatisant, car l'eau n'est pas une marchandise qu'on peut s'approprier; elle appartient à tous, forcément à tous.

 

Quand vous parlez déprivatisation de l'eau, on vous écoute ?

Mais oui. D'abord parce que déprivatiser l'eau n'est pas une idée saugrenue : la ville de Paris le fait. Et puis ensuite, bien des Etats dans le monde se rendent compte que l'accès de tous à l'eau (à l'eau saine, s'entend) est un droit.

 

Et comment comptez-vous faire encore avancer cette idée ?

Par la tchatche ! (superbe sourire) La tchatche, j'y crois. Il y a douze ou quinze ans, quand je parlais de cela, de ce problème de l'eau, peu de gens m'écoutaient, et encore moins m'entendaient.

Quand je faisais, ici ou là, une réunion, il n'y a avait pas un seul élu dans la salle. Aujourd'hui, où que j'aille, je fais des salles pleines.

 

Vous avez une action forte, actuellement, en route ?

Oui. Une grande campagne justement sur la santé de l'eau. La Fondation travaille là-dessus depuis plusieurs mois. Nous voulons sensibiliser les collégiens, les lycéens et les universitaires, et tout le monde en finale bien sûr, sur la nécessité et l'urgence de "sauver" notre eau. Le lancement de cette campagne a été fixé au 5 juin. Je ne peux pas en dire plus pour le moment.

 

Une question, Madame, si vous le permettez, sur François Mitterrand, votre mari. De laquelle de ses décisions de président êtes-vous particulièrement fière ?

L'abolition de la peine de mort, sans aucun doute. Parce que cette décision est la plus importante de ses deux septennats et parce qu'elle est le symbole de l'immense respect de la vie, principe que François plaçait au-dessus de tous les autres principes... La vie... La nature... Il fallait le voir caresser les chênes quand nous nous promenions en forêt.

 

Pour l'abolition de la peine de mort, le président était en avance sur son temps ?

Il était en avance sur bien d'autres points. François, aujourd'hui, ce serait autre chose... Il est venu trente ans trop tôt.

 

Danielle Mitterrand est née le 29 octobre 1924. Mariée en 1944, à 19 ans, avec François Mitterrand, elle sera la « première dame de France » de 1981 à 1995.

Elle a fondé France- Libertés en 1986 dont elle est aujourd'hui présidente et porte-parole . Elle prépare avec cette Fondation, un grand mouvement en faveur de l'eau. Lancement début juin.

Publié dans le journal de Saône-et-Loire le 09/05/2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Ecologie - Environnement
commenter cet article

commentaires

comité anti olympique annecy 28/03/2011 10:09



Bonjour,


Avez-vous conscience que le riche lobbyng de l'or blanc pille l'eau potable en France ? Etes vous conscient que la france répond au chantage du CIO dans la course folle aux JO ? Connaissez vous
le travail de Carmen de JONG ? vidéo en ligne de ses conférences très intéressantes et accessible à tous.


Les canons à neige pour 7% de la population française qui peut se permettre de glisser ! Mais qui ose dire NON à l'économie de l'or blanc ??? Pourtant ...


La montagne c'est devenu disneyland, à part le ski il n'y a plus rien ???



danielle SLUSZNIS 10/05/2010 06:35



Bravo à Madame Danielle Mittérand, qui, dans l'ombre, continue à mener des combats lucides et humanitaires. J'approuve cette bataille pour que tous les hommes puissent s'approprier l'eau
dans tous les pays du monde, et de plus, une eau claire et saine. J'avais entendu Danielle sur les ondes auparavant, et elle m'avait vraiment impressionnée par son charisme, sa simplicité et sa
chaleur communicative. Des qualités remarquables chez cette ancienne première dame de France, qui se montrait discrète mais présente......... toujours à l'écoute des difficultés rencontrées par
François Mittérand, qu'elle a toujours aimé det bien conseillé!Elle avait fort bien expliqué pourquoi F. Mittérand était arrivé trot tôt!



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link