Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 08:33
Exemple de Paris


Dominique Bertinotti

L'affrontement entre Peillon et Royal a une cause profonde bien plus grande qu'un affrontement de leadership entre deux personnalités publiques. Vincent Peillon ne boxant pas dans la même catégorie que Ségolène Royal. La cause profonde est le manque de respect des militants de ce courant représentant la motion E.


Prenons l'exemple de Paris:


David Assouline est le mandataire auto-désigné de la motion E sur Paris. C'est-à-dire qu'il n' y a pas eu de vote militant pour lui garantir une quelconque légitimité. Je ne sais pas si c'est une caractéristique inhérente à la motion E mais en tout cas nous, militants , nous avions voté pour un renouvellement des pratiques et une démocratie jusqu'au bout. Il faut donc constater que certains qui ont bénéficié de l'aura de Ségolène Royal n'en partagent pas les valeurs.

David Assouline une fois installé dans le fauteuil a nommé ses propres mandataires localement pour constituer son assemblée générale très favorable à son égard. Évidemment ces mandataires une fois nommés n'ont de cesse de renvoyer l'ascenseur. C'est mathématique en politique.
Intéressons-nous donc à ce qui se passe ensuite dans un cas concret comme la désignation des représentants sur les listes régionales de la motion E.  La motion E quoi qu'en disent les amis d'Assouline, Peillon et autres, s'est constituée sur la popularité de Ségolène Royal. C'est elle qui a tiré ce petit monde vers le haut. Ce petit monde qui, une fois arrivé, s'empressera de lui tourner le dos.

La volonté des amis de Peillon est d'évincer les amis de Ségolène Royal des listes électorales pour ne pas permettre à celle-ci de bénéficier de soutiens placés ensuite à l'intérieur du parti. Cette volonté s'est vérifiée concrètement sur Paris. Voici comment se déroule la démocratie interne à la motion E dirigée par Assouline sur Paris:
  Il n'y a aucune convocation d'une AG représentant l'ensemble de la motion E (Et dedans beaucoup de DA ségolènistes). Les représentants futurs de la motion E aux régionales sont désignés par les mandataires mis en place par Assouline!
  Ensuite aucun vote militant n'intervient pour valider ces désignations. Tout est verrouillé par Assouline qui s'autoproclame représentant exclusif de la motion E.
  Enfin exécution de la seule Royaliste exigée par Ségolène Royal: Dominique Bertinotti. Cette femme d'expérience qui plaît bien à Huchon et même à Hidalgo, a été évincée de la désignation par la seule volonté anti-Royaliste de David Assouline! Dans une motion qui compte beaucoup de soutiens de Ségolène Royal c'est un mauvais coup et un véritable déni démocratique. Car si on avait fait voter les militants en amont pour désigner leurs trois représentants éligibles nul doute que Bertinotti aurait été dans les trois désignés.

La liste régionale sur Paris a été désignée par les délégués mais avec un faible taux de 66% environ, car dans la motion A beaucoup s'étonnent de l'absence de soutiens à Moscovici par exemple. Il reste le vote militant qui doit intervenir le 3 Décembre et qui doit donc valider l'ensemble de la liste. Cette liste n'est pas acceptable en l'Etat par les militants de la motion E car elle a galvaudé la démocratie militante. D'ailleurs une pétition interne à la motion E la dénonçant est en cours sur Paris et un événement publique est à venir pour dénoncer cette main mise anti-démocratique des amis de Peillon sur la motion E. Il est temps de se mettre debout et de faire pression contre ces apparatchiks qui décident contre notre volonté! Sur Paris nous soutenons majoritairement Dominique Bertinotti et nous exigeons qu'elle soit réintégrée sur la liste! C'est la volonté exprimée par Ségolène Royal et par ses soutiens. Sur Paris comme ailleurs. Nous ne laisserons pas passer ce déni démocratique au sein d'un courant qui voulait incarner le renouveau démocratique des pratiques internes au PS.

Ceci explique donc la volonté d'intervention exprimée par Ségolène Royal à Dijon pour mettre un terme aux dérives anti-démocratiques de cette partie d'EAG, les amis de Peillon, qui se cooptent entre eux sans tenir compte des militants dont ils  savent qu'ils sont majoritairement des soutiens de Ségolène Royal.

Partager cet article

Repost 0
Published by Motion Espoir à gauche - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires

vincenette sizaret-chevassu 30/12/2009 12:57


si Martine avait accepté de reconnaître la victoire de Ségo au congrès nous n'en serions pas là, je n'accepte tjrs pas cette tricherie et je ne pense pas être seule ds ce cas cela explique la
victoire des verts aux dernières élections qui ont refusé de voter pour les soc ds ces conditions, ils vont voter pour Ségo ux primaires pour essayer de rattaper le coup....j'ai trés envie d'y être
amitiés socialistes et royalistes tendance Ségo


Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link