Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 21:49

Bianco-MEAGSRFM-1.jpg

Jean-Louis Bianco évoque Ségolène Royal, en septembre 2010, autour d’une table avec des militants de Désirs d’avenir 25 (Doubs). Et soudain, on retrouve le Jean-Louis Bianco proche de Ségolène Royal, celui de l’UPP « Crise de l’€uro, crise de l’Europe ? Quelles solutions ? » le 24 janvier dernier, au Théâtre Dejazet, celui qu’on n’avait jamais perdu, mais que certains médias avaient voulus nous faire passer pour un de ceux qui avaient « laissé tomber » Ségolène Royal, après son interview par Nicolas Demorand sur Europe 1 le 8 février dernier.

Pourtant, après avoir fait fréquemment référence avec éloge à Ségolène Royal pendant 8 minutes, Jean-Louis Bianco n’avait, sur Europe 1, nullement « rompu » avec Ségolène, bien au contraire, se contentant d’être prudent  dans un contexte ou tous les candidats putatifs ne s’étaient pas prononcés, il avait déclaré :

« Je continue à penser que Ségolène Royal a des qualités que personne d’autre n’a au même degré qu’elle, d’imagination, de sens politique au sens où elle sent très vite la société, de capacité à faire en sorte que les jeunes, notamment dans les cités, les ouvriers, l’écoutent. Maintenant, je demande à voir où elle sera au mois de juin, qu’est-ce qu’elle proposera, et je pense que le moment n’est pas venu, puisqu’on a ce calendrier, de dire dès maintenant : ce sera Ségolène Royal ou ce sera quelqu’un d’autre : je me réserve le temps de juger. […] Il n’y a pas de rupture, je ne suis pas en réserve du Royalisme. » 

Et dans la bouche de Jean-Louis Bianco, devant les militants de DA 25, les qualités de Ségolène Royal, celles qui font une présidente de la République, fleurissent :

-« une qualité qui est indispensable pour être président de la République, c’est sa force de caractère »,

-« charisme », capacité de « mobiliser » « les jeunes, les moins jeunes, les vieux, les Français d’origine maghrébine, les Blacks, c’est incroyable ! » « les ouvriers », « une icône »,

-« constance » des militants qui la suivent, « c’est hyper-important »,

-« Désirs d’avenir » « l’endroit où on réfléchit un peu plus loin, un peu plus vite, un peu plus librement qu’ailleurs dans le Parti socialiste ».

Aujourd'hui jeudi 3 mars 2011, à 12h33, Jean-Louis-Bianco a publié la vidéo de DA 25 sur son mur Facebook.

Décidément, la presse française ferait bien parfois de tourner sept fois sa plume dans son encrier.

Frédérick Moulin

 

 

 

"Donc, Ségolène. Elle a une qualité, je partage ce que tu dis, qui est indispensable pour être présidente de la République, c’est sa force de caractère. Et elle a évidemment pas perdu cette force de caractère, les épreuves qu’elle a dû subir, on en sait quelque chose, n’ont pas diminué du tout cette force de caractère.

Elle a deuxièmement ce charisme qu’on évoquait. Alors ça peut être dans une simple réunion Désirs d’avenir, par la manière déjà dont sont disposés – ce qu’elle a inventé, hein, finalement – les chaises, ce qui d’ailleurs par parenthèse, vous l’avez d’ailleurs sans doute tous éprouvé, oblige les orateurs à de la souplesse, il faut tourner comme ça, pour essayer de parler à tout le monde. Ce n’est pas rien mais ça renouvelle le genre.

Donc elle a ce charisme et elle est, c’est vrai, sinon la seule, du moins celle qui est encore capable de mobiliser. Alors on parlait avec toi de Cergy-Pontoise, moi j’ai été impressionné quand on était à Cergy-Pontoise, c’est une véritable icône, hein, les jeunes, les moins jeunes, les vieux, les Français d’origine maghrébine, les Blacks, c’est incroyable !

Deuxièmement, elle reste chez les jeunes globalement mieux que les autres, et elle est la seule à être assez entendue des ouvriers, parce qu’elle parle clair et simple.

Le fait que beaucoup de leaders soient partis, parfois c’est pénible sur le plan affectif. Ça n’a aucune importance pour l’avenir. Ce qui compte c’est d’avoir sa force à elle, et d’avoir derrière elle des gens fidèles et en vous écoutant là, et puis je le vois partout, la constance des gens de Désirs d’avenir, jeunes, moins jeunes, socialistes pour beaucoup, est incroyable.

Bianco MEAGSRFM 2

Alors que c’est vrai qu’elle peut avoir déçu, même des gens qui l’aiment bien. C’est vrai qu’elle est critiquée, même des gens qui l’avaient soutenue en 2007. Alors quand on regarde ailleurs, le gens ils zappent sans arrêt, hein.

Mais bon, donc, ce que je veux dire, c’est que là, on a des gens qui croient en Ségolène, quitte à dire qu’ici ou là on n’est pas d’accord, qui croient en Ségolène et qui veulent continuer avec elle. Et ça c’est une force immense. Parce que ce sont de vrais militants – je ne dis pas que nos camarades aussi ne sont pas des vrais militants – mais ils sont militants, ils savent pourquoi, et ils le savent souvent depuis 4 ans, et pas depuis 3 mois.

Mais quand même, il y a des tas d’endroits où on respecte Désirs d’avenir à cause du boulot qu’on fait, même des gens qui ne sont pas ségolénistes, et ça c’est hyper-important. Pour moi Désirs d’avenir, c’est un peu la pointe avancée, c’est l’endroit où on réfléchit un peu plus loin, un peu plus vite, un peu plus librement qu’ailleurs dans le Parti socialiste.

Et c’est aussi l’endroit, même si maintenant, par rapport à l’origine, il y a beaucoup plus d’adhérents du Parti socialiste, où on trouve des non-socialistes, militants syndicalistes, gens du Front de Gauche, Ecologistes, MoDem, il y en a, et on trouve plus de diversité dans les âges et dans les origines « visibles ». C’était très visible une fois de plus à Arcueil. On a quelque chose qui est beaucoup plus à l’image de la France.

On a plus de jeunes en général à Désirs d’avenir, mais on a aussi des militants qui ont pris leur retraite, qui ne travaillent plus, qui sont très forts dans leur secteur, et Dieu sait qu’on en a besoin parce que si on avait interdit le droit de vote aux plus de 70 ans, Ségolène serait présidente de la République, donc on encore un petit problème de ce côté-là. (Rires de la salle et de Jean-Louis Bianco)

Ça a été dit publiquement, mais l’un des endroits où elle a fait preuve de la plus grande force de caractère, c’est le Congrès de Reims : à dix heures-et-demie on a gagné, à minuit on a perdu. On se réunit au 95 boulevard Raspail. C’est quand même terrible, parce qu’on y croyait tous, et elle la première, on avait réfléchi à comment on allait transformer ce parti. Pas UN MOT d’acrimonie. Pas un mot de : « C’est dégueulasse ! ». Pas un mot de : « C’est injuste ! ». Pas un mot de : « C’est triste ! ». Qu’est-ce qu’on fait ? La question pratique, c’était : on fait un recours, on fait pas un recours. Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? Donc vous imaginez la force de caractère, hein."

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Frédérick 04/03/2011 00:06



Tu as tout à fait raison. Dont acte et correction. :-)


F.M.



SYLVAIN 03/03/2011 23:32



La dernière phrase de JLB me semble être "on fait un recours ou pas un recours" et non "un coup".



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link