Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 12:33

sans-titre-copie-1.pngLa Rochelle est devenue un feuilleton médiatique à rebondissement. Le dernier en date porte sur le tweet d’une  femme jalouse, utilisant sa position pour nuire à sa rivale en accordant son soutien au traite d’un Parti politique. Le feuilleton est bien ficelé.

Mais au-delà de ce feuilleton, cette histoire de la Rochelle pose avant tout la question de l’engagement politique. Pourquoi s’engage-t-on ? Quelles sont les valeurs que l’on défend dans un combat politique pour prétendre à assumer des responsabilités et à représenter des citoyens ?

 

Nous avons déjà connu l’affaire Besson. Entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2007, Eric Besson change de camp et apporte son soutien à Nicolas Sarkozy. Il sera récompensé et deviendra ministre. Quand on connaît après coup la politique suivie par cet ancien cadre du Parti socialiste qui dirigera le ministère de l’identité nationale,  on mesure la hauteur de la forfaiture.

Nous avons le cas aujourd’hui d’Olivier Falorni, ancien cadre du Parti socialiste de Charente-Maritime. Refusant la candidature de Ségolène Royal, soutenue par toute la gauche unie, Olivier Falorni pour être élu dimanche accepte les voix de la droite et de l’extrême droite qui vont se reporter massivement sur sa candidature. Quel est le sens de cet engagement ? Le carriérisme est la pire des forfaitures.

 

On peut reprocher tout et son contraire à Ségolène Royal mais personne ne peut lui retirer la valeur de ses engagements. Martine Aubry ne s’y est pas trompée. Elle avait sous estimé sans aucun doute la valeur de cette femme politique, aujourd’hui elle lui rend hommage. Certes les deux femmes défendent des orientations différentes au sein du Parti socialiste, mais c’est cela la politique, la grandeur de la politique : s‘engager pour défendre ses valeurs et ses convictions. Il n’est pas facile en France d’être une femme de premier plan à l‘égal des hommes.

 

Ségolène Royal n’a jamais lésiné dans ses combats. Elle représente une voie progressiste au sein du plus grand parti de la gauche, refusant les conformismes. Ses combats furent durs pour réussir à bousculer les lignes. 

Elle s’est battue dans cet univers encore très masculin pour mettre la question écologique au premier plan.

Elle s’est battue pour rappeler l’importance des classes populaires refusant un discours destiné uniquement à des classes moyennes. Elle a porté le concept d’ordre juste et de sécurité dans les quartiers.

Elle s’est battue pour faire reconnaître la France métissée, condamnant la vision de l’extrême droite, alors que la gauche ne se faisait pas suffisamment entendre.

Elle s’est battue contre une mondialisation libérale, prédatrice, appelant à un Etat plus volontariste et stratège.

La liste serait trop longue de ses engagements. Tout au long de ces années, elle s’est battue malgré les attaques, les coups bas, les sobriquets.

 

Ses combats furent difficiles car on a souvent voulu délibérément réduire la portée de son engagement, en faire la voix d’une hystérique féminine qui ne sait pas très bien où elle va. La Rochelle, est à nouveau un de ces combats difficiles car il n’y a rien en face, il n’y a pas de valeurs, il n’y a pas de conviction, ce n‘est pas un engagement politique. Le feuilleton médiatique amuse et prend le pas sur la politique.

 

Philippe Allard

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires

Jean Calone 16/06/2012 19:36


Communiqué des "ULTRA DESIREUX D'AVENIR" :
Nous exigeons le changement de la Constitution Française.
La Présidence de l'Assemblée Nationale doit être réservée à une femme, qu'elle soit députée ou non, qui sera nommée par décret souverain du Président de la République.
Il faut inscrire dans le marbre que la Première au Perchoir sera Ségolène Royal, et que ce poste sera à vie comme pour les Immortels de l'Académie Française. Nous ne doutons pas qu'elle fera
aussi bien, sinon mieux, que le regretté Marcel Dassault, député jusqu'à 94 ans, ce qui nous assurera environ une quarantaine d'années de stabilité politique.
Nous exigerons en outre l'exclusion immédiate et définitive des individus n'étant pas d'accord avec nous. Ces dissidents traitres doivent être privés de leurs droits civiques et placés en
résidence surveillée en attendant la construction urgente d'un camp de rééducation politique à La Rochelle. Notre idéal de démarche participative, de consultation des concitoyens, sera ainsi
concrétisée.
Salutations fraternelles.

perard 15/06/2012 18:38


Le PS est un parti corrompu et usé. Il n'est arrivé au pouvoir que par défaut. Les gens ne supportaient plus Sarkosy.


Pendant que les uns se partagent les places et s'amusent entre deux psychodrames les autres crèvent de faim.


Combien de temps devrons nous supporter ce spectacle indécent.

Dana LANG 15/06/2012 18:30


Ce débat devient stérile ! Je me pose une question... et la PARITE, qu'en faites-vous ! Il est navrant de constater à quel point il est difficile pour les gars de céder sa place à une femme !
Quoique l'on puisse en penser, Ségolène a menée une campagne Présidentielle extraordinaire avec un excellent résultat, aimée des Français qui voulaient déjà un changement radical de politique
mais aussi au sein du PS, avec les idées novatrices de Ségolène, mais les éléphants, les machos et j'en passe, les Socialistes eux-mêmes ne l'ont pas voulue, ils l'ont rejetée et jusqu'à, je le
pense sincèrement,  ne pas voter pour elle allant jusqu'à lui préférer des DSK (quand on y pense !... avaient-ils seulement lu son pédigree, sur le net à l'époque qui en disait long sur le
personnage ! EN DEFINITIVE CETTE HORREUR NOUS AURA ETE EPARGNEE, heureusement ! ! ! Jospin, Fabius, DSK et ses acolites auraient dû disparaître définitivement de la scène politique à ce moment-là
!


Quant à Valérie Krierweiler, un bureau avec 7 secrétaires c'est absolument choquant, à l'heure d'une République irréprochable et aux économies drastiques que les élus doivent s'imposer pour être
exemplaire. L'exemplarité commence par soi-même.


De plus, cette dame vit avec François Hollande sans être divorcée... la presse a beaucoup parlé de "son cul posé entre deux chaises" mais assurément elle n'assume pas une situation très claire et
idem pour son métier. Une femme de tête, une femme amoureuse aurait choisi dès le départ d'éclaicir sa situation, alors avant de donner des leçons de morale à tous les autres, charité bien
ordonnée commence par soi-même !


L'exemplarité du combat de Ségolène ne vous en déplaise, Madame, c'est bien autre chose que votre attitude ! Désolée... mais ce sont les Français, les Rochelais qui payeront eux, dans la
souffrance de ce qu'ils vivent tous les jours et vous pouvez bien vous appitoyer en réalisant qu'il y a dans ce pays 2 millions d'enfants pauvres, vous n'êtes pas, Madame, à la hauteur des
exigences que le peuple excédé vous réclame ! Devant tous, vous porterez, désormais, la responsabilité de vos actes !

falorni 15/06/2012 15:06


La victimation de Ségoléne Royal n' est plus " c' est maintenant " car avec ses trois cambriolages présumés pour la " déstabiliser " de Sarkosy, mais qui n' avait aucun rapport avec lui
aprés avoir arrétés les vrais coupables, mais " c'est  encore " une manoeuvre détestable de sa part pour se faire plaindre.


C' est une vicieuse comme François Mitterrand et son faux attentat de la rue de l' conservatoire contre lui pour attirer la sympathie des personnes
crédules et inspirée de Tonton.


Ces vieilles recettes politiciennes ... ne font plus recette !


r


  

bob08 15/06/2012 14:14


Ainsi selon vous Mme Royal,serait la première a être désignée par le parti???il me semble que vous avez comme nombre de socialos,le mémoire sélective..l'âge sans doute!!!!!!!!

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link