Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 17:51

Ariane 1

Najat Vallaud-Belkacem, Arnaud Montebourg, et Ariane Mnouchkine pendant son intervention (FM pour MEAGSR)

Justement je suis heureuse que Dominique m’ait dit que le thème, c’était le Respect, entre autres le Respect de la République, donc de la Démocratie. Je me disais bon, bien sûr, nous sommes pleins d’une telle indignation, nous tous en ce moment à cause de l’énergumène que nous avons laissé passer (Applaudissements, sifflets) je dis bien, je dis bien que la gauche a laissé passer(Applaudissements, sifflets, « Ouaaaais ! »), mais enfin je me disais, bon, on ne va pas parler que de cet énergumène. Lui, il faut, comme disait un des comédiens du Théâtre du Soleil hier, avec son accent du midi, il disait  : « Lui, il faut le dégommer ! ». (Rires) Voilà.

Respect et confiance  : « la République doit être exemplaire par son administration. »

Mais, la République, la République est jeune. L’idée de la république a 2000 ans, 2500 ans, mais la république française, la République, elle a à peine 250 ans. Donc c’est normal qu’elle ne soit pas encore parfaite. Et je reviens sur le mot de confiance parce que je me disais, mais oui on respecte quand on a confiance. Et je trouve magnifique que vous ayez osé dire que certains se trompent dans le mot respect, et qu’ils veuillent qu’on les craigne. C’est le contraire du respect, la crainte. Mais est-ce que la République ne doit pas être exemplaire dans ce respect, par son administration ? Est-ce que ce n’est pas elle, après la famille, comme vous dites, après les professeurs, mais est-ce que ce n’est pas elle qui donne l’exemple, et qui devrait donner l’exemple du respect ?

Ariane-3.jpg

Ariane Mnouchkine lisant le rapport annuel 2009 du Médiateur de la République (FM pour MEAGSR)

Et j’ai été trouver un très grand texte qui n’est pas celui d’un boutefeu puisque c’est le texte qu’a écrit le Médiateur de la République, Monsieur Delevoye, et il y a un chapitre, rassurez-vous je ne vais pas lire le chapitre, ça s’appelle « Restaurer la confiance et redonner du sens à l’action publique » :

« Le doute exprimé par nos concitoyens envers leurs institutions appelle une réponse forte.

L’excellence et l’exemplarité des actions publiques et des acteurs publics, sur les bases de l’éthique et de la transparence, sont les seuls moyens de regagner cette confiance qui fait aujourd’hui tant défaut. Le politique, au cœur d’importants conflits d’intérêts, peine à convaincre de son impartialité. Il n’est plus perçu comme le recours contre les injustices. Il est parfois accusé d’aggraver ces injustices et non plus de les corriger. La loi n’apparaît plus comme le bouclier du plus faible contre le plus fort, mais comme une nouvelle arme aux mains du plus fort pour asseoir sa domination contre le plus faible. Le système légal n’est plus le calque d’un système juste, la tentation est grande soit de se diriger vers les systèmes illégaux, miroirs aux alouettes promettant une autre justice et cachant les pires exploitations, soit de laisser libre cours à sa colère et son exaspération contre le système établi, dans des actions de violence que nous ne connaissons désormais que trop. Lorsque ce soupçon est nourri par les acteurs publics eux-mêmes, capables de décrédibiliser une institution entière pour leur seul dessein personnel », alors le pire est possible [lire la dernière page de l’édito du rapport annuel 2009 du Médiateur de la République en cliquant ici].

Ariane-Christine-Pichette-2.jpg

Photo : Christine Pichette

« Vous avez regardé ce qu’il y a d’écrit derrière les billets de théâtre ? »

Alors moi je me suis dit, mais, au fond, nous, nous, les gens de théâtre, dans notre façon de travailler avec le public, est-ce que nous sommes vraiment républicains, est-ce que nous sommes vraiment exemplaires ? Et alors j’ai regardé ce qui était écrit derrière nos billets de théâtre, enfin pas le nôtre, j’avais déjà corrigé ça, mais les billets de théâtre, vous avez regardé ce qu’il y a d’écrit derrière les billets de théâtre ? Vous pensez qu’on vous dit : « Bienvenue dans notre théâtre, merci, voilà, la station de métro, la station du Vélib’, l’autobus qui est pratique, … » ? Non, non, pas du tout. Ce qu’on vous dit c’est : « Les billets ne sont ni repris ni échangés. (Rires) Vérifiez bien votre billet lors de la délivrance, aucune réclamation pour erreur de date, de spectacle ou de tarif ne pourra être admise ultérieurement. ». Théâtre public, hein, c’est un billet du théâtre public, ça. Ensuite, on vous dit : « La Direction peut être amenée à modifier les programmes ou les distributions. Dans ce cas, les billets ne seront ni échangés ni remboursés. ». Administration publique !

Ariane-2.jpg

Ariane Mnouchkine pendant son intervention (FM pour MEAGSR)

Bon : « La revente de ce billet est interdite, loi du 27 juin 1919. » En plus c’est faux ! C’est pas ça la loi. La loi, c’est : « La revente de ce billet est interdite à un prix supérieur [à] ce qui est écrit au recto. ». Donc nous, nous, théâtre public, on ment sur une loi de 1919. Ensuite, alors ça c’est la meilleure : « Si le spectacle doit être interrompu au-delà de la moitié de sa durée », il y a même un théâtre qui dit au-delà d’une demi-heure, « le présent billet ne sera pas remboursé. ». Bon, après, ils demandent au public d’être exact, nous le faisons aussi. Eh bien voilà. Alors, peut-être que les débats ici se situent à un niveau supérieur, mais nous, nous, chacun d’entre nous, moi, je pense que c’est … essayons d’être républicains. Comment le public peut-il avoir confiance quand nous avons tous les droits, et lui aucun ? Voilà. (Applaudissements, « Bravo ! »)

Ariane Chr Pichette 1

Najat Vallaud-Belkacem au micro, faisant face, à droite, à Ariane Mnouchkine (Christine Pichette)

Najat Vallaud-Belkacem : tu as tort Ariane, les débats ici ne se situent pas à un autre niveau, tu as tout à fait raison, le Respect se niche justement, comme le Diable, dans les tous petits détails, bravo à toi. J’ai bien retenu de vos interventions à toutes les deux [Ariane Mnouchkine et Claire Tristram, directrice d’école à Arcueil] que le Respect passait donc par la confiance.

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link