Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 11:41

  

FSR6 sur val fin

"Venez, nous allons participer ensemble au redressement du pays avec imagination, en inventant l’avenir, un autre modèle de civilisation, un nouveau chemin où les valeurs humaines l’emporteront définitivement sur les valeurs financières"

TEXTE/PHOTOS – Hier soir, dans la dernière partie du second débat des primaires citoyennes, Ségolène Royal, qui avait du retard dans les temps, a été interrogée par Arlette Chabot sur : « Quel type de présidente voulez-vous être ? ».

« Active et au travail », a répondu immédiatement la candidate, puis : « Je veux être la présidente des solutions efficaces et justes », a –t-elle souligné. Puis, reprenant les termes de son Contrat avec la Nation, elle a appelé de ses vœux « une démocratie revivifiée », « l’ordre social juste » - « ce sera ma boussole », comme la justice et l’efficacité seront la boussole de l’action gouvernementale.

Toujours en liaison avec le Contrat avec la Nation, elle a indiquer vouloir « réinstaller la République du Respect ». Et pour conclure, elle a terminé sur ce point par une note d’espoir : « Il y a une marge de manœuvre politique, […] c’est ce qui fait d’ailleurs le sens et la solidité de mon engagement. ».

Puis est venu le temps de la conclusion, Ségolène Royal clôturant le bal après l’avoir ouvert. La candidate a parlé de la grandeur de « la France, qui était le phare du monde », abîmée par « un système corrompu », le système sarkozyste : « Eh bien moi je veux être celle qui redonnera à la France la fierté de son histoire, et qui va renouer avec cette grande et belle histoire », a martelé Ségolène Royal.

Démonstration par la preuve : Ségolène Royal a rappelé les différentes responsabilités qu’elle avait occupées, et à chaque fois, les réalisations qu’elle avait accompli à ces postes, démontrant par la preuve qu’elle était prête à affronter la droite et Marine Le Pen, et à gouverner la France : « J’ai été élue avec plus de 60% des voix [dans ma région], ce qui fait que, lorsque l’on me regarde travailler en proximité, on adhère à ce travail ».

Enfin, elle a rappelé les deux jambes sur lesquelles la société doit marcher pour retrouver son équilibre : les valeurs ‘traditionnelles, « qui appartiennent à tout le monde », pour « protéger et sécuriser les Français », d’une part ; et alors seulement, d’autre part, une capacité de à se projeter vers l’avenir, en inventant « un autre modèle de civilisation, un nouveau chemin où les valeurs humaines l’emporteront définitivement sur les valeurs financières. ».

Et Ségolène Royal de conclure : « Voilà comment je compte, demain, incarner l’espoir pour l’avenir de la France ».

Frédérick Moulin

3SR300

 

Transcription par Militants de l’Espoir À Gauche avec Ségolène Royal / F.M.

Arlette Chabot : alors, un petit peu de retard aussi pour Ségolène Royal. Je vais vous poser la même question qu’à Arnaud Montebourg, quel type de présidente vous voulez être ? Vous imaginez comment, une fois que les portes de l’Elysée s’ouvrent, paf ! Et vous rentrez dans le palais présidentiel : comment vous êtes ?

Ségolène Royal : active et au travail, puisque je veux être la présidente des solutions efficaces et justes.

3SR301 prsdte eff juste sol

"Active et au travail, puisque je veux être la présidente des solutions efficaces et justes"

Une présidence équitable, aussi, qui va s’appuyer sur la force citoyenne. Moi je veux une démocratie revivifiée. Les Français ne participent plus à leur destin, à la définition de leur avenir, et je mettrai en place les moyens d’une démocratie revivifiée.

Je veux faire l’ordre social juste, ce sera ma boussole dans tous les domaines de la décision politique.

Et je veux réinstaller une République du Respect, aussi, qui donnera à chacun le sentiment de pouvoir reprendre main sur sa vie.

3SR302 reprdre main sur sa vie

"Et je veux réinstaller une République du Respect, aussi, qui donnera à chacun le sentiment de pouvoir reprendre main sur sa vie"

Et ce que je veux dire aux Français, c’est qu’il y a une marge de manœuvre politique, car si les Français doutent aujourd’hui cruellement et de leurs responsables politiques, et en même temps de leur avenir, c’est parce qu’ils pensent que la politique ne peut plus rien pour eux, et moi je suis convaincue du contraire, c’est ce qui fait d’ailleurs le sens et la solidité de mon engagement.

3SR305

"Les Français pensent que la politique ne peut plus rien pour eux, et moi je suis convaincue du contraire, c’est ce qui fait d’ailleurs le sens et la solidité de mon engagement"

Arlette Chabot : alors, vous aurez tous au moins une minute de conclusion. […] Alors, on va terminer, vous avez tous droit à une minute, mais on chipote pas quand même à 10 secondes, il y en a quelques uns qui sont un petit peu en retard, c’est le cas de Ségolène Royal, on l’a sous les yeux. On prend l’ordre opposé à celui par lequel on avait commencé, donc la conclusion […] Ségolène Royal, qui termine.

FSR1

"Je voudrais dire que les peuples du monde entier regardent aujourd’hui avec consternation ce qui se passe en France, la France qui était le phare du monde, qui était le symbole d’une civilisation, qui a donné au monde les principes de la Révolution française. [...] Et nous leur donnons un spectacle dramatique, affligeant, avec un système corrompu"

Ségolène Royal : je voudrais dire que les peuples du monde entier regardent aujourd’hui avec consternation ce qui se passe en France, la France qui était le phare du monde, qui était le symbole d’une civilisation, qui a donné au monde les principes de la Révolution française : la Liberté, l’Egalité, la Fraternité, dans tous les pays, on l’a vu, partout, en démarrant en Tunisie, que ces peuples se sont levés, et regardent encore vers la France. Et nous leur donnons un spectacle dramatique, affligeant, avec un système corrompu.

Eh bien moi je veux être celle qui redonnera à la France la fierté de son histoire, et qui va renouer avec cette grande et belle histoire. Et en 30 ans de vie politique, je me suis forgée une idée de la France et de la façon de la servir.

D’abord 7 ans auprès de François Mitterrand, pour apprendre le métier, si j’ose dire.

6 ans dans les responsabilités ministérielles diverses, l’Environnement, l’Ecole, la Famille, les Personnes handicapées.

4 mandats successifs de députée dans une circonscription rurale.

Et puis aujourd’hui à la tête d’une région, où j’ai été élue avec plus de 60% des voix, ce qui fait que, lorsque l’on me regarde travailler en proximité, on adhère à ce travail.

FSR5 2 choses

"Et c’est pourquoi, comme je le disais tout à l’heure, je veux être la présidente des solutions efficaces et justes en réunissant finalement deux choses"

Et c’est pourquoi, comme je le disais tout à l’heure, je veux être la présidente des solutions efficaces et justes en réunissant finalement deux choses.

D’abord je veux que la France reste fidèle à ses valeurs que j’allais dire traditionnelles, c’est-à-dire qui appartiennent à tout le monde : la famille, l’éducation, la santé, et la sécurité. Je veux protéger et sécuriser les Français sur ces bases fondamentales.

Et c’est parce que les Français seront sécurisés et protégés sur ces bases que je pourrai ensuite leur dire, à chacun et à chacune, venez, nous allons participer ensemble au redressement du pays avec imagination, en inventant l’avenir, un autre modèle de civilisation, un nouveau chemin où les valeurs humaines l’emporteront définitivement sur les valeurs financières.

FSR6 sur val fin

"Venez, nous allons participer ensemble au redressement du pays avec imagination, en inventant l’avenir, un autre modèle de civilisation, un nouveau chemin où les valeurs humaines l’emporteront définitivement sur les valeurs financières. Voilà comment je compte, demain, incarner l’espoir pour l’avenir de la France"

Voilà comment je compte, demain, incarner l’espoir pour l’avenir de la France.

Partager cet article

Repost 0
Published by Militants de l'Espoir à gauche - dans Ségolène Royal - ses engagements pour 2012
commenter cet article

commentaires

Almaviva 30/09/2011 22:20



Ségolène Royal dans ce débat, a été la meilleure:Montebourg et Valls l'ont reconnuElle a été claire, concrète, dans ses propositions et sa vision de la France redonne de l'espoir



Page D'accueil

  • : Militants de l'Espoir à gauche
  • Militants de l'Espoir à gauche
  • : Militants de l'Espoir à gauche réunit toutes celles et tous ceux qui soutiennent la ligne politique de Ségolène Royal pour une gauche démocratique, sociale, et écologique.
  • Contact

La fabrique AGIS !

dominique bertinotti (2)Dominique BERTINOTTI (75), Philippe ALLARD (75), Amale CHEBIB (75), Fabien SECHERRE (75), Françoise DEGOIS (75), Cyril CIBERT (86), Cécile FORTINEAU (23), christian CHOTARD (91), Eliane LEMAGNEN (64), esfand KHALAF (90), Laure BARGUILLET (87), Ahmed LAARAJ (30), Isabelle MALBERTI (75), Guy VERDIER (13012), catherine CANTAU (40), gilles CAILLET (91), Noëlle PLANCHAIS (56250), Gérard JABUT (69), Jocelyne BERDU (75), Jean-Pierre GUILBERT (75), Hélène MERMBERG, , Eric BRUN (63), Stéphanie SMANIOTTO,Eric CORNIER (33), Joelle FERAL, Gerard RAISER, Catherine RUBIO (33), Didier ANTONELLI, Nabil SANTO (75), Eliane LEMAGNEN (64), Céline LOOT, Pierre NSIMBA-DELEZAY (93), Marianne-Ségolène GINDREY (62), , Monique BONNIN (37), Jean-François THILLET (43), Jacqueline BOULET, Alain MAIRE (76), Caroline BERTRAN, Jacques MAZELLA (44), Christiane CHIROL, Rodrigue KOKOUENDO (77), Robert SIMON (75), francoise LALLIER (78), Sylvette GIRARD (28), claudine MOURET (41000), alban GUAY (37), roland ASTIER (38), mirella GOULOIS (62300), Michel CHARPENTIER (73), marie-neige PHILIPPE (44), Jean Jacques BAUGÉ (37), rachida MAZARIE (94), jacqueline LAKSANDER (2), pierrette LARDREAU (19100), martial LEHOUX (24), Rene PHILIPPEAU (91), Jean-Pierre HERY (2), Christine MALCOR (91), Jean KOMOROWSKI (33), , , Patricia VAN HALUIDYN (86), Claude BILLARDON (75), J-RAYMOND MAGUEUR (29), Claire CLAUDE (49), David VIEILLE, Laetitia DE WARREN (69), Georges RAULT (35), Michel CHATAIGNER (76), Chantal DEPUERS (6), YOLANDE PAVAN (93270), Maïté CAZAUX (33), Colette CHARBONNE (31), Hiroko KOMORI (75), M.J. SINAT (77), France-Marie NESPO-BIAIS (78000), Elisabeth HUSSON (75), Martine TREGRET (91), Andrée & Marie-Paule AUFAURE (3), Bernard JANODET (69), Yves FRUCHON (69), christiane NOUGARET (30), véronique SAINT-PAUL (75020), Marie-Noëlle VIBERT (94), Annick LE ROY (91), micheline HAREL (75), francoise QUELIN (77), jean baptiste TROUPLIN (75020), Elisabeth ARNAUD (33), Jean BRUNEL (13), Maryse MARTIN (17), Jacques ERNEST (92), Maurice BUTTIN (75015), Alain DRONEAUD (72430), Norel Houda AUMONT-GHÉDIR (75), Vanessa BAUDAT SLIMANI (45), CLAUDE TARRIERE (92500), Gérard PARCOT (91), FRANCK DAGORNE (56890), Ariane MATHIEU (77), Philippe POIGNANT (50), , Nadine AMIEL (75), Bernard FERRÉ (78), José THIOLLET (86), jerome DOUADY (38), Marcel AMIEL (75), arsene BOUTERFA (93500), sylvie SAINT PIERRE (95100), , Aurélien LONGÉ-LÉTANG (86), Fabrice BERARDI (13), Hubert TERRIGHI (47), Martine LEBRUN (94130), jean BURNELEAU (85), Marie FARRET (16), Janine CRESPIN (75013), sandrine PIERRON (86), cartier FLAVIEN (86), Dominique MENNESSON (94), Pierre BRUSSELLE (94), Eric DUCROS (86), , Romain ZARKA (75), Brigitte BEAUMANOIR (95), Olivier SALVANO-LUBESPÈRE (75), francoise ROZAN (12), Francine GILBERT REULIER (92), Christian AGON (75003), alain PIQUET (76), Laetitia CHEVROT (63), CHRISTIANE GOMEZ (86), Marc BONNICHON (33), Joëlle DE CORTE (17), Nadjet BOUCHIKHI (13), Yves FRUCHON (69), maryleine SIGRIST (5), Françoise CLEOSTRATE (34), Sébastien COUDRY (25), nicolas METIVIER (86), pierre HUYARD (17), Cécile GUILBERT (63), Bonaventure MBAYA (91), Bernard JANODET (69), Régis COTTET (86), martial LEHOUX (24), anthony ROUSSEAU (86), jean claude MAURIN (30), Jean-Claude CHEBROU (63), bruno OLIVIER (78), Jean-François VIONNET (26), ...

Pour rejoindre la fabrique socialiste AGIS : link